Willy Burgdorfer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Willy Burgdorfer
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
HamiltonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinctions
Bourse Guggenheim
Médaille d'or Robert Koch (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Willy Burgdorfer (Bâle, Suisse, , ) est un entomologiste et bactériologiste américain, ayant découvert le germe responsable de la maladie de Lyme et qui a été nommé Borrelia burgdorferi en son honneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à l'université de Bâle avant de rejoindre les Montagnes Rocheuses aux États-Unis et son laboratoire de parasitologie et de maladies infectieuses, où il se spécialise dans les maladies à tiques[1].

Publié en 2019 , le livre " Bitten, the secret history of Lyme Disease and biological weapons " de Kris Newby, une scientifique de l'université de Stanford ayant elle-même contracté la maladie de Lyme cite notamment Willy Burgdorfer, qui avoue avoir travaillé à Fort Detrick et a Plum Island Disease Center sur des armes biologiques pour l'armée américaine durant la Guerre Froide. Il était notamment chargé, dit-il, d'élever des puces, des tiques, des moustiques et d'autres insectes suceurs de sang et de les infecter avec des agents pathogènes capables de transmettre des maladies à l'homme. Et ce serait selon Willy Burgdofer, l'une de ces expériences qui aurait mal tourné et provoqué l'épidémie de Lyme aux États-Unis[2].

Il découvre et publie la découverte du germe responsable de la maladie de Lyme en 1982 dans la revue Science[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Snyder A, Willy Burgdorfer, Lancet, 2015;385:110
  2. « Une expérience qui a mal tourné pourrait-elle être à l'origine de l'épidémie de Lyme aux États-Unis ? », sur SudOuest.fr (consulté le 25 juin 2021)
  3. Burgdorfer W, Barbour AG, Hayes SF, Benach JL, Grunwaldt E, Davis JP, Lyme disease-a tick-borne spirochetosis?, Science, 1982;216:1317-9

Liens externes[modifier | modifier le code]