Willy Borsus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Willy Borsus
Illustration.
Willy Borsus (2017).
Fonctions
Vice-président du gouvernement wallon Ministre de l'Économie, du Commerce extérieur, de la Recherche et de l'innovation, du Numérique, de l'Aménagement du Territoire et de l'Agriculture, de l’IFAPME et des Centres de compétences
En fonction depuis le
(1 an, 2 mois et 10 jours)
Gouvernement Di Rupo III
Législature 10e
Prédécesseur Pierre-Yves Jeholet (Économie, Recherche et de l'innovation, Numérique)
Carlo Di Antonio (Aménagement du Territoire)
René Collin (Agriculture)
Ministre-président du gouvernement wallon

(2 ans, 1 mois et 16 jours)
Gouvernement Borsus
Législature 9e
Coalition MR-cdH
Prédécesseur Paul Magnette
Successeur Elio di Rupo
Ministre fédéral belge des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l'Agriculture et de l'Intégration sociale

(2 ans, 9 mois et 17 jours)
Monarque Philippe
Premier ministre Charles Michel
Gouvernement Michel I
Prédécesseur Sabine Laruelle (Classes moyennes, Indépendants, PME, Agriculture )
Maggie De Block (Intégration sociale)
Successeur Denis Ducarme
Biographie
Date de naissance (58 ans)
Lieu de naissance Pessoux, Ciney (Belgique)
Nationalité Belge
Parti politique Mouvement réformateur (MR)
Résidence Élysette, Namur

Willy Borsus
Ministre-président du gouvernement wallon

Willy Borsus, né le à Pessoux (Ciney), est un homme politique belge, membre du Mouvement réformateur (MR). Il est ministre-président du gouvernement wallon de 2017 à 2019. Il est actuellement Vice-Président et Ministre de l’Économie, du Commerce extérieur, de la Recherche et de l’Innovation, du Numérique, de l’Aménagement du territoire, de l’Agriculture, de l’IFAPME et des Centres de compétences au sein du Gouvernement Di Rupo III.

De l'homme à la politique[modifier | modifier le code]

Willy Borsus est le fils d'un agriculteur. Il a grandi à la campagne, dans la ferme de ses parents. De cette enfance, il garde un profond attachement pour le monde rural et un goût pour les balades en nature et les animaux.[Interprétation personnelle ?] Il est marié à Isabelle, logopède. Il est père de trois enfants : Alexandre, Hélène et Clara.

Après ses études à l'Institut d'enseignement supérieur de Namur (IESN) où il décroche un bachelier[1] en droit, Willy Borsus s'engage dans la vie communale. En 1988, il entre au conseil communal de Somme-Leuze, commune dont il devient bourgmestre à la suite des élections communales de 1994.

La même année, il est élu conseiller provincial pour la province de Namur. Il devient président du Conseil provincial un an plus tard. Et devint ensuite le chef de groupe MR.

Au printemps 2001 et jusque 2004, il est le conseiller de Michel Foret, ministre de l'Environnement et de l’Aménagement du territoire.

Après 3 candidatures à la première suppléance de la liste de la Chambre ou du Parlement wallon, Willy Borsus fait son entrée au Parlement de Wallonie en avec un score de 12 625 voix de préférence. Il enregistre le meilleur résultat tous partis confondus dans l'arrondissement de Dinant - Philippeville.

En , Willy Borsus est nommé premier vice-président du bureau du Parlement de la Communauté française.

En , Willy Borsus devient chef de groupe MR, dans l'opposition, au Parlement wallon.

Au sein du Mouvement réformateur, Willy Borsus participe au Bureau national du parti depuis 15 ans. Il assume aujourd'hui[Quand ?] la présidence de la Fédération MR de la Province de Namur.

En , le Conseil du Mouvement réformateur lui attribue la fonction de vice-président exécutif du MR. Aux côtés du Président Didier Reynders et de l’ensemble des mandataires, il milite pour une rupture : une gouvernance à moindre frais qui se veut moderne et efficace.[non neutre]

Ministre : du fédéral à la Région wallonne[modifier | modifier le code]

Aux élections fédérales et régionales du , il choisit de se présenter à la Région wallonne, comme tête de liste de la circonscription d'Arlon-Marche-en-Famenne-Bastogne. Il est réélu avec plus de 12 000 voix de préférence[2] mais il prend cependant la voie du niveau fédéral en devenant ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des Petites et moyennes entreprises, de l'Agriculture et de l'Intégration sociale au sein du Gouvernement Michel.

Le , il devient le quatorzième Ministre-président du gouvernement wallon, à la suite de défiance lancée par le cdH et le MR à l'encontre du Gouvernement Magnette, renvoyant le PS dans l'opposition[3].

Aux élections régionales du , Willy Borsus est tête de liste à la Région wallonne dans la circonscription d'Arlon – Bastogne – Marche-en-Famenne – Neufchâteau – Virton. Il récolte 17 750 voix de préférence[4]. Son parti négocie avec le PS et Ecolo pour la formation du Gouvernement wallon. Il devient n°2 du Gouvernement Di Rupo III et devient ministre de l'Économie, du Commerce extérieur, de la Recherche et de l'innovation, du Numérique, de l'Aménagement du Territoire et de l'Agriculture, de l’IFAPME et des Centres de compétence le [5].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Mandats politique exercés antérieurement ou actuellement

  • Conseiller communal de Somme-Leuze (1988-2014)
  • Bourgmestre de Somme-Leuze (-2014)
  • Conseiller provincial de Namur (1994-2004)
  • Président du Conseil provincial de Namur (1995-2000)
  • Chef de groupe au Conseil provincial de Namur (2000-2004)
  • Député wallon et de la Communauté française (2004-2014 et 2019-)
  • Premier vice-président du Parlement de la Communauté française (2008-2009)
  • Chef de groupe au Parlement wallon (2009-2014)
  • Ministre fédéral des Classes moyennes, des Indépendants, des Petites et moyennes entreprises, de l'Agriculture et de l'Intégration sociale (2014 - )
  • Ministre-président du gouvernement wallon (-)
  • Vice-président du gouvernement wallon et ministre de l'Économie, du Commerce extérieur, de la Recherche et de l'innovation, du Numérique, de l'Aménagement du Territoire et de l'Agriculture (depuis )
  • Conseiller communal à la ville de Marche-en-famenne (depuis )

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.iesn.be/index.php?option=com_content&task=view&id=74&Itemid=55%7C Historique IESN - 1973 Ouverture du *Graduat* en Sciences Juridiques.
  2. Résultats officiels de la circonscription d'Arlon-Marche-en-Famenne-Bas, sur le site du Service public fédéral Intérieur
  3. Éric Deffet, « Le parlement wallon vote la confiance au nouveau gouvernement MR-CDH », sur Le Soir, (consulté le 13 septembre 2019).
  4. « Willy Borsus (MR) aux élections 2019 : score, résultats et voix de préférence », sur SudInfo.be, (consulté le 13 septembre 2019).
  5. « Le casting du nouveau gouvernement wallon: voici les nouveaux ministres », sur Le Soir, (consulté le 13 septembre 2019).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]