Williwaw

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Williwaw est le nom d'un vent. Le terme est employé pour désigner les courants d'air froid descendant du flanc des montagnes dans certaines régions côtières du monde (notamment en Alaska, en Patagonie, en Sibérie...)[1]. Il est connu pour être particulièrement imprévisible, puisqu'il est dû à des conditions catabatiques; pour cette raison, il est redouté des marins car il peut occasionner des dommages aux navires et faire chasser les navires au mouillage. Le nom williwaw est d'origine amérindienne et a été initialement utilisé pour de violentes rafales soufflant dans le détroit de Magellan, surtout en hiver[1],[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Un sommet de l'île Madre de Dios au sud du Chili porte ce nom (Monte Williwaw)

Littérature et films[modifier | modifier le code]

Plusieurs œuvres de fiction utilisent les conditions causées par le williwaw comme trame de fond de leur histoire. On note entre autres :

  • Williwaw de Gore Vidal[3],
  • Finish Line, un épisode de la télésérie Deadliest Catch de Discovery Channel où un bateau de pêche est frappé par le mauvais temps d'un williwaw,
  • Williwaw!, un roman de Tom Bodett[4].

Littérature de voyage[modifier | modifier le code]

  • Seul autour du monde à la voile, Joshua Slocum, (ce n'est pas une fiction, il s'agit du récit de la première circumnavigation en solitaire)

à tel point qu'un trimaran à "foils" de 9 mètres, sur plan de David Keiper, atteignant plus de 20 nœuds, fut lancé vers 1967 sous ce nom de "Williwaw"[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Williwaw », Winds of the World, Weatheronline.com (consulté le 21 mai 2010)
  2. (en) « Williwaw », Glossary of Meteorology, American Meteorological Society (consulté le 21 mai 2010)
  3. (en) Gore Vidal, Williwaw, AMS Press Inc, (1re éd. 1978), 222 p. (ISBN 0-404-20276-4 et 9780404202767, lire en ligne)
  4. (en) Tom Bodett, Williwaw!, Knopf Books, , 208 p. (ISBN 0-679-89030-0 et 978-0679890300, présentation en ligne)
  5. exposition en été 2019 à la Villa des "Roches Brunes" à Dinard.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]