William de Brailes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
William de Brailes
De Brailes Hours f. 43r..png
Autoportrait présumé dans une lettrine historiée, Heures de Brailes, f.43
Naissance
Inconnue
Brailes (en) ?
Décès
Inconnue
Période d'activité
Nationalité
anglaise
Activité
Lieu de travail

William de Brailes est un enlumineur anglais, actif à Oxford entre 1230 et 1260. Plusieurs documents d'archives mentionnent son activité, deux manuscrits sont signés de sa main et plusieurs autres lui sont attribués. C'est le seul enlumineur anglais du XIIIe siècle dont on connaisse le nom avec Matthew Paris.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Son nom semble indiquer qu'il est originaire de Brailes (en), dans le Warwickshire. Plusieurs documents mentionnent sont existence à Oxford et plus précisément dans Catte Street, le quartier des métiers du livre de la ville, à l'emplacement de l'actuelle chapelle du All Souls College. Il y était établi dans une maison dont il était propriétaire avec sa femme Celena vers 1260. Cependant, aucun document ne mentionne de livre précis fait de sa main[1].

Deux livres pourraient tout de même avoir été signés de sa main : une livre d'heures, le plus ancien d'Angleterre, contient deux lettrines historiées le représentant avec une tonsure, à proximité desquelles se trouvent son nom et sur l'une d'entre elles, la mention : « w. de brail' qui me depeint ». Sur un autre manuscrit, dans l'une des pages d'un psautier désormais conservées au Fitzwilliam Museum, il est représenté sauvé des flammes de l'enfer par de anges et tenant un phylactère contenant les mots : « w. de brail' me fecit »[2].

Manuscrits attribués[modifier | modifier le code]

L'arche de Noé. Walters Art Museum, W.106.2R

La qualité souvent variable des enluminures attribuées semblent indiquer qu'il était à la tête d'un atelier[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Nigel Morgan, A Survey of Manuscripts Illuminated in the British Isles, Volume 4: Early Gothic Manuscripts, Part 1 1190-1250, Harvey Miller Ltd, London, 1982, (ISBN 0-19-921026-8), p.30
  • (en) Jonathan Alexander, Medieval Illuminators and their Methods of Work, Yale UP, 1992, (ISBN 0-300-05689-3), p.25
  • (en) Claire Donovan. The de Brailes Hours: Shaping the Book of Hours in Thirteenth-century Oxford, 1991, University of Toronto Press, (ISBN 0-8020-5951-1)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]