William d'Orange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William d'Orange.

William d'Orange (William of Orange) est un pigeon voyageur soldat du MI 14 (services secrets britanniques) durant la Seconde Guerre mondiale. Il a été récompensé en mai 1945 par la vingt-et-unième Médaille Dickin[1], pour avoir permis de sauver plus de 2 000 soldats alliés en septembre 1944 lors de la bataille d'Arnhem (Opération Market Garden), grâce à ce que les autorités militaires ont appelé « son courage ».

Les communications alliées durant cette bataille étaient problématiques. Les troupes aéroportées à Arnhem étaient entourées par les Allemands et leurs rares radios fonctionnaient mal. William d'Orange a été lâché par les soldats britanniques le 19 septembre 1944 à 10 h 30 et est arrivé à son nid en Angleterre à 14 h 55. Il avait couvert plus de 400 km. Le message qu'il portait est un des rares à avoir atteint la Grande-Bretagne.

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

L'exploit de ce pigeon a inspiré une ligne narrative dans le roman de Jérôme Minière[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Record of Dickin Medal recipients », People's Dispensary for Sick Animals,‎ (consulté le 15 juillet 2008)
  2. Jérome Minière, L'enfance de l'art, Les éditions XYZ,‎ (ISBN 978-2-89261-873-0)