William d'Orange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les oiseaux image illustrant la Seconde Guerre mondiale
Cet article est une ébauche concernant les oiseaux et la Seconde Guerre mondiale.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

William d'Orange.

William d'Orange (William of Orange) est un pigeon voyageur soldat du MI 14 (services secrets britanniques) durant la Seconde Guerre mondiale. Il a été récompensé en mai 1945 par la vingt-et-unième Médaille Dickin[1], pour avoir permis de sauver plus de 2 000 soldats alliés en septembre 1944 lors de la bataille d'Arnhem (Opération Market Garden), grâce à ce que les autorités militaires ont appelé « son courage ».

Les communications alliées durant cette bataille étaient problématiques. Les troupes aéroportées à Arnhem étaient entourées par les Allemands et leurs rares radios fonctionnaient mal. William d'Orange a été lâché par les soldats britanniques le 19 septembre 1944 à 10 h 30 et est arrivé à son nid en Angleterre à 14 h 55. Il avait couvert plus de 400 km. Le message qu'il portait est un des rares à avoir atteint la Grande-Bretagne.

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

L'exploit de ce pigeon a inspiré une ligne narrative dans le roman de Jérôme Minière[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Record of Dickin Medal recipients », People's Dispensary for Sick Animals,‎ (consulté le 15 juillet 2008)
  2. Jérome Minière, L'enfance de l'art, Les éditions XYZ,‎ (ISBN 978-2-89261-873-0)