William Wrigley, Jr.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
William Wrigley Jr.
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
PhoenixVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
William Wrigley, Jr.Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Domaine
signature de William Wrigley, Jr.
signature

William Wrigley, Jr., né le à Philadelphie (Pennsylvanie) et mort le à Phoenix (Arizona), est un homme d'affaires américain. Il est le fondateur de la société Wrigley Company, créée à Chicago le , et dont la principale activité est la production de chewing-gum.

Biographie[modifier | modifier le code]

William Wrigley, Jr. naît le à Philadelphie. Il est le fils d'un marchand de savon d'origine irlandaise. Pendant son enfance, il aide son père en vendant des savons dans les rues de la ville. Adolescent, il voyage de ville en ville à cheval et vend la production de son père dans les alentours de Philadelphie.

À 29 ans, Wigley quitte Philadelphie et part pour Chicago, où il s'installe et continue de vendre du savon. Il obtient suffisamment de fonds pour ouvrir une fabrique de savon le  : la Wm. Wrigley Jr. Company. Cependant, l'idée de Wrigley est d'ouvrir une plus grande industrie, et il lui faut pour cela plus d'argent. Il décide alors de vendre également de la levure. Puis, pour augmenter ses bénéfices, Wrigley décide d'offrir avec chaque savon ou pot de levure une gomme à mâcher. Cette campagne de publicité fonctionne si bien que Wrigley décide d'abandonner totalement les ventes de savon et de levure pour se consacrer au chewing-gum.

Malgré la concurrence, il réussit à faire progresser son entreprise : entre 1893 et 1914, il introduit les Chewing-gums Spearmint, Doublemint et Juicy Fruit dans les magasins de tous les États-Unis. William Wrigley, Jr. est un pionnier de la publicité : non seulement il distribuait des échantillons publicitaires de chewing-gum gratuits, mais en plus il était un des premiers industriels à utiliser les affiches et les journaux pour vanter ses produits. Il ouvre des fabriques hors du pays : au Canada en 1910, en Australie en 1915 et en Grande-Bretagne en 1927.

Il décède en 1932 à Phoenix. Wrigley demeure l'un des hommes d'affaires les plus connus de Chicago. Il est également le propriétaire du club de baseball des Cubs de Chicago, qui s'entraîne dans le stade qui porte son nom, le Wrigley Field.

La Wm. Wrigley Jr. Company est dirigée par les descendants de Wrigley jusqu'au .

Notes et références[modifier | modifier le code]