William Wotton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant anglais
Cet article est une ébauche concernant une personnalité anglaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

William Wotton
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Wrentham (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
Buxted (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Autres informations
Membre de

William Wotton ( - ) est un érudit anglais.

Il était membre du conseil dirigeant du St John's College de Cambridge et chapelain du comte de Nottingham. Il prit une part active à la querelle des Anciens et des Modernes en faveur des modernes.

En 1714, il se retira au Pays de Galles en raison de ses dettes et de son ivrognerie. Il y apprit le gallois et y étudia les lois médiévales de ce pays.

On a de lui :

  • une traduction de la Bibliothèque des auteurs ecclésiastiques de Louis Dupin, 1692-1699
  • Reflections upon Ancient and Modern Learning (1694)
  • Histoire de Rome (de Marc Aurèle à la mort d'Alexandre Sévère), Londres, 1705. Cette Histoire a été utilisée par Gibbon ;
  • Linguarum veterum septentrionalium conspectus, 1708,
  • un recueil des Leges Wallicae, 1730 (posthume).

Source[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « William Wotton » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (Wikisource)