William Weatherford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité amérindienne
Cet article est une ébauche concernant une personnalité amérindienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

William Weatherford
Jackson and Weatherford.jpg

Gravure représentant Weatherford se rendant à Andrew Jackson, après la bataille de Horseshoe Bend. Il déclara à Jackson : « Je suis en votre pouvoir - Faites de moi ce qu'il vous plaira. »[1].

Biographie
Naissance
Décès

William Weatherford ou Lamochattee de son nom de guerre en creek « Aigle Rouge », (c. 1781), est un chef de guerre de la nation Creek. Il conduisit l'offensive contre les États-Unis lors de la guerre Creek en 1813.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Charles Weatherford, un commerçant écossais et de Sehoy III, fille de Sehoy II du Clan du Vent de la nation Creek. Le peuple Creek, comme de nombreux peuples indiens du sud-ouest se basent sur la lignée maternelle, William est donc reconnu comme membre à part entière du clan de sa mère. Bien que son lieu de naissance soit inconnu, les descendants de Weatherford indiquent qu'il est né en Alabama vers 1781. Son nom de guerre est Hopnicafutsahia, « Celui qui dit vrai », mais il est plus souvent nommé Lamochattee, « Aigle Rouge », par les Creeks. Il est l'un des neveux du chef creek Alexander McGillivray[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Blaisdell 2000.
  2. Thrapp 1991, p. 1524-1525.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Robert Blaisdell, « William Weatherford, Red Eagle (Creek) », dans Great Speeches by Native Americans, Mineola, Dover Publications, , 218 p. (ISBN 978-0-486-41122-4, OCLC 43751771, lire en ligne), p. 68.
  • (en) Dan L. Thrapp, « Weatherford, William (Lamochattee, Red Eagle) », dans Encyclopedia of frontier biography : in three volumes, Lincoln, University of Nebraska Press, (OCLC 23583099)