William Stukeley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

William Stukeley, ( - ) est un antiquaire[2] anglais, pionnier de la recherche archéologique sur les sites mégalithiques de Stonehenge et Avebury. Il a également composé une biographie d'Isaac Newton.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a rédigé une Histoire numismatique de Carausius[3] (appelé en anglais The medallic history of Marcus Aurelius Valerius Carausius, Emperor in Brittain ou Catalogue of the gold and silver coins of Carausius[4]). En 1754, fortement impressionné par la Grande muraille de Chine, il aurait émis l'hypothèse que celle-ci pourrait être visible de la Lune, sans jamais avoir pu la prouver[5]

Stonehenge en 1722, gravure extraite du livre de William Stukeley, Stonehenge, A Temple Restor'd to the British Druids, 1740
Portrait du cartographe Herman Moll par William Stukeley.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « http://discovery.nationalarchives.gov.uk/details/a/A13530954 »
  2. Définitions lexicographiques et étymologiques de « Antiquaire » dans le Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales Un antiquaire est, dans son sens premier, un savant d'autrefois, pas encore un archéologue, qui a étudié les vestiges des civilisations antiques et préhistoriques.
  3. (en) Stuart Piggott, William Stukeley : An Eighteenth-Century Antiquary, Londres, Thames & Hudson, , 2e éd., p. 139
  4. (en) « The medallic history of Marcus Aurelius Valerius Carausius, Emperor in Brittain : Book I », WorldCat,
  5. Marcello Di Cintio (trad. de l'anglais), Un monde enclavé : voyages à l'ombre des murs, Montréal, Lux, , 435 p. (ISBN 978-2-89596-248-9 et 2895962480, OCLC 1006800884, lire en ligne), p. 11-12

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]