William Sterndale Bennett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bennett.
William Sterndale Bennett
SirWilliamSterndaleBennett.jpg
William Sterndale Bennett
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Enfant
James Robert Sterndale-Bennett (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Instrument
Distinction

Sir William Sterndale Bennett (Sheffield, St. John's Wood, Londres, ) est le fondateur de la Bach Society, qui organise la première audition anglaise de la Passion selon Saint Matthieu de Jean-Sébastien Bach, à la Hanover Square Chambres à Londres le 6 avril 1854.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Pianiste et chef d'orchestre, il compose également six concertos pour piano et orchestre, une symphonie, de la musique de chambre et quelques œuvres chorales.

  • Concerto pour piano et orchestre no 1, op. 1 en mineur (1832)
  • Capriccio pour piano en mineur, op. 2
  • Parisina (ouverture) op. 3 (1835)
  • Concerto pour piano et orchestre no 2, op. 4 en mi bémol majeur (1833)
  • Sextuor avec piano en fa dièse mineur op. 8 (1835)
  • Concerto pour piano et orchestre no 3, op. 9 en ut mineur (1834)
  • Trois Musical Sketches pour piano, op. 10
  • Trois Impromptus pour piano, op. 12
  • Sonate pour piano no 1 en fa mineur, op. 13
  • Trois Romances pour piano, op. 14
  • The Naiades (ouverture) op. 15 (1836)
  • Fantasia en la pour piano, op. 16
  • Diversions pour piano, op. 17
  • Allegro Grazioso pour piano, op. 18
  • Concerto pour piano et orchestre no 4, op. 19 en fa mineur (1838)
  • The Wood Nymphs (ouverture) op. 20 (1838)
  • Caprice pour piano et orchestre en mi majeur, op. 22
  • Songs, op. 23
  • Suite de Pièces pour piano, op. 24
  • Rondo Piacevole pour piano, op. 25
  • Chambre Trio, op. 26 (1839)
  • Scherzo pour piano, op. 27
  • Quatre Pièces pour piano, op. 28
  • Deux Études caractéristiques pour piano, op. 29 (1841)
  • Sonate en duo pour violoncelle & piano, op. 32
  • Trente Préludes et leçons pour piano, op. 33
  • Songs, op. 35
  • Toccata pour piano, op. 38 (1850)
  • The May Queen, Pastorale (cantate), op. 39 (1858)
  • Paradis et la Péri Ouverture, op. 42
  • Symphonie en sol mineur op. 43 (1864-1867)
  • La Femme de Samarie (Cantate sacrée), op. 44
  • Sonate pour piano no 2 en la bémol majeur, op. 46 « La Pucelle d'Orléans »
  • Adagio pour piano et orchestre en sol mineur
  • Rondo « Pas Triste, Pas Gai » pour piano
  • Quatuor pour cordes en sol, WoO. 17
  • Concerto pour piano et orchestre no 5, WoO. 32 en fa mineur (1836)
  • Genevieve (Pièce pour piano), WoO. 42
  • The May Queen Ouverture, WoO. 46
  • Mélodie : Come Live With Me, WoO. 47
  • Concerto pour piano et orchestre no 6, WoO. 48 en la (Concert-Stüke) composition en mains privées, inédite et non disponible
  • Prélude pour piano en si bémol majeur, WoO. 60 (1863)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Concertos pour piano et orchestre nos 1 & 3 - Caprice pour piano et orchestre ; Malcolm Binns, piano & London Philharmonic Orchestra, direction : Nicholas Braithwaite (1990, Lyrita SRCD204)
  • Concertos pour piano et orchestre nos 2 & 5 - Adagio pour piano et orchestre : Malcolm Binns, piano & Philharmonia Orchestra, direction : Nicholas Braithwaite (1990, Lyrita SRCD205, édition 2007)
  • Symphonie en sol mineur - Ouvertures The May Queen ; The Wood Nymphs ; The Naiades & Parisina : London Philharmonic Orchestra & Philharmonia Orchestra (ouverture, The Naiades), direction : Nicholas Braithwaite (2007, Lyrita SRCD206)
  • Concerto pour piano et orchestre no 4 - Caprice pour piano et orchestre (+ Bache, Concerto pour piano et orchestre, op. 18) : BBC Scottish Symphony Orchestra, direction et piano : Howard Shelley (2007, collection. « Le Concerto romantique pour piano » vol. 43, Hyperion CDA 67595)
  • Concertos pour piano et orchestre nos 1, 2 & 3 : BBC Scottish Symphony Orchestra, direction et piano : Howard Shelley (2018, collection. « Le Concerto romantique pour piano », vol. 74, Hyperion CDA 68178)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]