William Smith O'Brien

From Wikipédia
Jump to navigation Jump to search
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir O'Brien.
William Smith O'Brien
Smith O'Brien, The Irish Patriot.jpg
Fonctions
Membre du 15e Parlement du Royaume-Uni (d)
County Limerick (en)
-
Membre du 14e Parlement du Royaume-Uni (d)
County Limerick (en)
-
Membre du 13e Parlement du Royaume-Uni (d)
County Limerick (en)
-
Membre du 12e Parlement du Royaume-Uni (d)
County Limerick (en)
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Dromoland Castle (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
BangorVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Trinity College (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Edward O'Brien (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Charlotte Smith (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Edward O'Brien (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Edward William O'Brien (d)
Charlotte Grace O'Brien (d)
Lucius O'Brien (d)
Lucy Josephine O'Brien (d)
Charles Murrough O'Brien (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Lucy Cane (petite-fille)
Nelly O'Brien (petite-fille)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
8e Parlement du Royaume-Uni (d)
9e Parlement du Royaume-Uni (d)
10e Parlement du Royaume-Uni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Titre honorifique
L'honorable

William Smith O'Brien (en irlandais : Liam Mac Gabhann Ó Briain), né le à Newmarket-on-Fergus et mort le à Bangor, est un homme politique irlandais.

Biographie[edit | edit source]

Nationaliste irlandais et membre du Parlement, il dirige le mouvement Jeune Irlande. Il promeut également l'usage de la langue irlandaise.

Reconnu coupable de sédition pour la Rébellion de la Jeune Irlande en 1848 (en), sa sentence de mort est commuée par une déportation à Van Diemen's Land. En 1854, il est libéré à la condition de ne pas revenir en Irlande et il vit à Bruxelles deux années. En 1856, O'Brien est finalement gracié et retourne vivre en Irlande, sans toutefois être à nouveau actif en politique.

Monument consacré à William Smith O'Brien sur O'Connell Street.

Liens externes[edit | edit source]