William Sherlock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant anglais
Cet article est une ébauche concernant une personnalité anglaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

William Sherlock
Biographie
Naissance
Décès
Formation

William Sherlock (vers 1641 – 1707) est un théologien et prélat anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Southwark, il fait ses études à St Saviour's et à Eton, puis au collège de Peterhouse de l'université de Cambridge. En 1669, il devient recteur de l'église St George Botolph Lane, à Londres, et est nommé chanoine prébendier de la cathédrale Saint-Paul en 1681. En 1683, il devient « maître du temple », c'est-à-dire prêtre de l'Église du Temple.

En 1686, sa pension lui est retirée suite à ses prêches contre le pape et une controverse avec Louis de Sabran, chapelain de Jacques II. Après la « glorieuse révolution », il est suspendu en raison de son refus de prêter serment à Marie II et Guillaume III, mais il se soumet avant de perdre sa position.

Il devient doyen de Saint-Paul en 1691, et meurt à Hampstead en 1707.

Il est le père de Thomas Sherlock, évêque de Londres en 1748.

Œuvres[modifier | modifier le code]

On a de lui :

  • Sermons sur la Mort et le Jugement,
  • Traité de l'Immortalité de l'âme,
  • Traité de la Providence, traduit en français en 1721.