William O. Douglas Wilderness

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William O. Douglas Wilderness
William O. Douglas Wilderness.jpg
Type
Wilderness (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Catégorie UICN
Ib (zone de nature sauvage)
Identifiant
Adresse
Ville proche
Coordonnées
Superficie
620,67 km2[1]
Création
Administration
Localisation sur la carte de l’État de Washington
voir sur la carte de l’État de Washington
Green pog.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Green pog.svg

La William O. Douglas Wilderness est une aire sauvage américaine de 680,8 km2 située dans le centre de l’État de Washington au nord-ouest des États-Unis.

La réserve naturelle, créée en 1984, est gérée par les employés du Service des forêts des États-Unis qui s’occupent des forêts nationales de Gifford Pinchot et du Mont Baker-Snoqualmie. Elle est située à la frontière orientale du parc national du mont Rainier[3].

Le Damier variable (Euphydryas chalcedona), un papillon présent dans l’aire sauvage.

Le plus haut sommet de l’aire sauvage, le mont Aix culmine à 2 367 m d’altitude. Environ 40 km du sentier de grande randonnée Pacific Crest Trail traverse le parc. Cette région montagneuse, qui appartient à la chaine des Cascades, est couverte de forêts et de petits lacs.

Elle tire son nom de William O. Douglas, un ancien juge de la cour suprême américaine de justice du temps du président Franklin D. Roosevelt. Ce juge était en particulier intéressé par la protection environnementale.

Géographie[modifier | modifier le code]

La réserve intégrale a une superficie de 684,24 km2, dont 63,57 km2 sont dans la forêt nationale Gifford Pinchot et 620,67 km2[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Table 7 - National Wilderness Areas by State (13-Jan-2010) », sur USDA Forest Service (consulté le 14 novembre 2010)
  2. « William O. Douglas Wilderness: Applicable Wilderness Law(s) », sur Wilderness.net (consulté le 6 mars 2010)
  3. (en) « Wilderness.net: William O. Douglas Wilderness » (consulté le 23 décembre 2007)