William Morris Gallery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
William Morris Gallery
William Morris Gallery-001.JPG
Informations générales
Type
Ouverture
Site web
Bâtiment
Protection
Monument classé de Grade II* (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Coordonnées

La William Morris Gallery, inaugurée par le Premier ministre Clement Attlee en 1950, est le seul musée public consacré à l'anglais William Morris, l'un des principaux fondateurs du mouvement Arts and Craft. Le musée est situé à Walthamstow dans la maison de famille où Morris a passé son adolescence (1848-1856), l'ancienne Water House, une importante[1] demeure georgienne classée catégorie II * d'environ 1750 et son parc (devenu Lloyd Park). La galerie a fait l'objet d'un important réaménagement et a rouvert ses portes en  ; en 2013, elle a remporté le prix national du musée de l'année.

Des collections[modifier | modifier le code]

Les collections de la galerie illustrent la vie, le travail et l'influence de Morris. Elles comprennent des tissus imprimés, tissés et brodés, des tapis, des moquettes, des papiers peints, des meubles, des vitraux et des carreaux peints conçus par Morris lui-même et par Edward Burne-Jones, Philip Webb, Dante Gabriel Rossetti, Ford Madox Brown et d’autres fondateurs de la société Morris, Marshall, Faulkner & Company en 1861.

Parmi les objets exposés remarquables, citons : le casque et l'épée de style médiéval de Morris, fabriqués comme «accessoires» pour les peintures murales préraphaélites à Oxford Union, l'esquisse originale du papier peint Trellis (le plus ancien des nombreux papiers peints de Morris), la tapisserie Woodpecker tissée dans les ateliers de Morris à Merton Abbey [2], les panneaux de faïences La belle et la bête[3] et Les travaux des mois et l'impression des œuvres de Geoffrey Chaucer, chez Morris's Kelmscott Press[4]. D'autres objets - comme la sacoche dans laquelle Morris transportait ses pamphlets socialistes ou la tasse de café qu'il utilisait lors de ses visites hebdomadaires aux Burne-Jones - donnent un aperçu plus personnel de sa vie bien remplie.

La galerie abrite également une importante collection de meubles, de textiles, de céramiques et de verre provenant des successeurs de Morris dans le mouvement Arts and Crafts, qui a prospéré des années 1880 aux années 1920. Parmi les personnes représentées figurent Arthur Heygate Mackmurdo et la Century Guild, William De Morgan, May Morris, Ernest Gimson, Sidney Barnsley, George Jack, CFA Voysey, Harry Powell, Selwyn Image, Henry Holiday et Christopher Whall.

Les collections d'art décoratif sont complétées par la donation Brangwyn, qui comprend des peintures, des dessins et des estampes de Sir Frank Brangwyn, ancien élève de Morris, ainsi que des œuvres de préraphaélites, d'artistes de l'époque victorienne et d'autres artistes plus tardifs.

Réaménagement[modifier | modifier le code]

Côté jardin, avec la nouvelle extension à gauche.

En 2007, le musée fait face à une menace de fermeture après réduction de ses heures d’ouverture pour baisser les frais de fonctionnement, en contradiction avec une condition du don opéré par Sir Frank Brangwyn, selon lequel les œuvres devraient être exposées pendant un minimum de temps par semaine. L'ancien secrétaire à la Culture, Chris Smith, fait partie des militants contre les coupes budgétaires [5],[6],[7]. Par la suite, un important réaménagement est réalisé.

La galerie William Morris appartient et est gérée par le Waltham Forest Council [8]. En , le Heritage Lottery Fund a octroyé à la galerie 80 000 £ pour permettre la mise en œuvre d'un nouveau projet. À l'automne 2010, ce projet a réuni un financement de 1,523 million £ du Fonds de la loterie du patrimoine, somme à laquelle a été ajoutée 1,5 million £ du London Borough of Waltham Forest. Des fonds supplémentaires ont été obtenus de fondations et d'associations caritatives, notamment les Amis de la galerie William Morris, et d'une campagne de collecte de fonds. Le réaménagement du bâtiment et des collections a finalement commencé en 2011 et, après un peu plus d'un an de fermeture, a rouvert le [9]. Le premier mois, la tapisserie Walthamstow de 15 mètres de long de Grayson Perry était exposée [10].

Le réaménagement de Water House a été conçu par les architectes et scénographes Pringle Richards Sharratt . Une nouvelle aile, conçue pour prendre place à côté de l’ancienne architecture georgienne de la maison de William Morris, y réussit en utilisant des techniques similaires (briques faites main avec fenêtres à guillotine et arches en brique, en contraste avec de la brique rouge). L'extension abrite une nouvelle galerie pour les expositions temporaires, des toilettes et un café avec un balcon donnant sur les jardins à l'arrière. Les expositions permanentes et les espaces éducatifs ont été complètement réaménagés. Le projet prévoit également un centre d’apprentissage et de recherche au dernier étage et des bureaux au sous-sol. De nouveaux projets de médiation et un site Web dédié ont été développés parallèlement aux changements matériels.

Lieu de découverte[modifier | modifier le code]

La galerie sert également de lieu de découverte avec des expositions pédagogiques d'artistes tels que Eamon Everall du mouvement stuckiste [11].

Lloyd Park[modifier | modifier le code]

Les jardins de la maison, à présent connus sous le nom de Lloyd Park, comprennent notamment un fossé plus ancien que la maison georgienne. Dans le cadre du réaménagement de 2012, le Waltham Forest Theatre, désaffecté, situé à l'intérieur du fossé, a été démoli [12] et intégré au parc. Certaines parties du parc ont été récemment aménagées. Un skate park, un nouveau café, une galerie (Winns Gallery), une salle de sport en plein air et des ateliers d’artistes [13],[14] dans le parc attenant (Aveling Park) ont été construits dans le cadre du même projet de réaménagement, remplaçant des installations similaires mais qui s'étaient dégradées.

Les Amis de Lloyd Park sont une organisation à but non lucratif qui travaille à améliorer le parc et à aider tout le monde à en profiter.

Voir également[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. List of listed buildings in Waltham Forest accessed 24 April 2007
  2. « Collection | Themes | Woodpecker Tapestry | William Morris Gallery », sur www.wmgallery.org.uk (consulté le )
  3. « Collection | Themes | Beauty and the Beast | William Morris Gallery », sur www.wmgallery.org.uk (consulté le )
  4. « Collection | Themes | The Works of Geoffrey Chaucer | William Morris Gallery », sur www.wmgallery.org.uk (consulté le )
  5. Closure threat to Morris Museum, The Observer, 28 Janvier 2007
  6. The William Morris Gallery dispute, BBC, 15 Janvier 2007. Contient une vidéo de la William Morris Gallery.
  7. Keepourmuseumsopen.org.uk.
  8. In Waltham Forest Rosemary Hill, London Review of Books, page 17, Vol 34 number 17, 13 September 2012
  9. Opening of the refurbished William Morris Gallery, London Borough of Waltham Forest website, Août 2012
  10. « William Morris Gallery re-opening, Lloyd Park, London, review » (consulté le )
  11. « An introduction to Portraiture with Eamon Everall », Eventbrite (consulté le )
  12. « Theatre Trust record of the Waltham Forest Theatre » (consulté le )
  13. jcharleston, « Lloyd Park — Waltham Forest Council », www.walthamforest.gov.uk (consulté le )
  14. « Coming Soon — Future home of something quite cool », lloydparkstudios.co.uk (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]