William Marx

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marx.
William Marx
William Marx (1966-....) © Angelika Leuchter, Wissenschaftskolleg zu Berlin.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinction

William Marx, né à Villeneuve-lès-Avignon en 1966, est un écrivain français, essayiste, critique et historien de la littérature. Il est professeur de littératures comparées à l'université Paris Nanterre, membre honoraire de l'Institut universitaire de France et de l'Institut de recherches avancées de Berlin (Wissenschaftskolleg zu Berlin). Il a reçu en 2010 le prix Montyon de l'Académie française, pour Vie du lettré.

Biographie[modifier | modifier le code]

William Marx naît à Villeneuve-lès-Avignon (Gard) en 1966[1]. Entré à l'École normale supérieure en 1986, il est reçu à l'agrégation de lettres classiques en 1989. En 2000, il est docteur en littérature comparée (université Paris-Sorbonne) puis il est habilité à diriger des recherches dès 2005 (université Paris-VIII Vincennes Saint-Denis). Il est actuellement professeur de littératures comparées à l'université Paris Nanterre.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « William Marx - CURRICULUM VITÆ », sur paris10.academia.edu, (consulté le 5 février 2017)
  2. Alexandru Matei, « L'arriere-garde et l'anti-moderne », sur fabula.org, (consulté le 5 février 2017)
  3. Philippe Boulanger, « Adieu à la littérature », sur revue-lebanquet.com, (consulté le 5 février 2017)
  4. Florian Pennanech, « Du Capitole à la Roche Tarpéienne », sur fabula.org, (consulté le 5 février 2017)
  5. Dominique Vaugeois, « Qui a tué la littérature? », sur fabula.org, (consulté le 5 février 2017)
  6. Jean-Louis Jeannelle, « William Marx : agitateur des lettres », sur lemonde.fr, (consulté le 2 février 2017)
  7. François Taillandier, « Écouter les mots », sur humanite.fr, (consulté le 7 février 2017)
  8. Dossier sur La Haine de la littérature dans Romanische Studien: Contributions de Alexandre Gefen, Jan Baetens, Guillaume Navaud, Olivier Guerrier, Alexandre Prstojevic et William Marx.

Liens externes[modifier | modifier le code]