William Manchester

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William Manchester
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
MiddletownVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Middletown (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Arme
Conflit
Distinctions
Purple Heart
National Humanities Medal
Prix Helmerich (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres réputées
American Caesar (d), A World Lit Only by Fire (d), The Death of a President (d), The Last Lion: Winston Spencer Churchill (d), Portrait of a President (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

William Raymond Manchester () est un historien américain et un biographe connu comme auteur de 18 best-sellers traduits dans 20 langues.

Ouvrages traduits en français[modifier | modifier le code]

  • Les Rockefeller (titre original : A Rockefeller Family Portrait) (1959).
  • La Splendeur et le Rêve. Histoire de l'Amérique contemporaine, t. 1, L'Amérique de Roosevelt, 1932-1950 (titre original : The Glory and the Dream) (1973, 1974).
  • La Splendeur et le Rêve. Histoire de l'Amérique contemporaine, t. 2, Le dialogue avec l'Univers, 1951-1972 (titre original : The Glory and the Dream) (1974).
  • Mort d'un président : 25 novembre 1963 (titre original : The Death of a President) (1967).
  • Les Armes de Krupp (titre original : The Arms of Krupp) (1968).
  • Rêves de gloire : 1874-1932, Paris, Robert Laffont, (titre original : The Last Lion: Winston Spencer Churchill: Visions of Glory, 1874–1932) (1983)
  • L'épreuve de la solitude : 1932-1940, Paris, Robert Laffont, (titre original : The Last Lion: Winston Spencer Churchill: Alone 1932–1940) (1988)