William Louis Abbott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir William Abbott.

William Louis Abbott

Naissance
Philadelphie (États-Unis)
Décès (à 76 ans)
North East (Pennsylvanie) (États-Unis)
Nationalité américaine
Champs ornithologie
Diplôme médecine

William Louis Abbott est un naturaliste et un collectionneur américain, né le à Philadelphie et mort le à North East (Pennsylvanie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Redman et de Susan F. Abbott. Il fait des études à l'université d'État de Pennsylvanie où il obtient son Bachelor of Arts en 1881 et un titre de docteur en médecine en 1884. Il poursuit ses études à Londres au Guy’s Hospital et est diplômé aux Royal College of Physicians et Royal College of Surgeons of England.

Aisé financièrement et comme la recherche scientifique de terrain l'intéresse plus que l'exercice de la médecine, il fait de nombreux voyages. En 1880 et il est dans l’Iowa et le Dakota du Nord, en 1883, il est à Cuba et Saint-Domingue. Il part, en décembre 1887, dans l'est de l'Afrique où il passe deux ans à explorer la région du Kilimandjaro. Il constitue une vaste collection d'oiseaux et de grands animaux. À son retour en janvier 1890, il présente ses collections au National Museum of Natural History (auquel il les léguera plus tard).

En 1890, 1892 et 1894, il visite l'archipel des Seychelles et Madagascar. De 1891 à 1895, il visite aussi l'Asie et notamment le Cachemire, le Turkestan et le Ladak. Il est l'un des premiers naturalistes européens à explorer ces contrées. En 1897, il visite le royaume de Siam, Sumatra et Bornéo. Il passe les dix années suivantes à sillonner, à bord de son propre bateau, le Terrapin, les côtes de Siam et la mer de Chine méridionale. Abbott réalise aussi de nombreuses observations et illustrations sur les peuples qu’il visite durant ses voyages.

Durant ses dernières années, il s'intéresse particulièrement aux petits mammifères, jusque-là souvent négligés. Il constitue, toujours pour le Smithsonian de Washington D.C., l'une des meilleures collections du monde.

Durant la Première Guerre mondiale, il offre ses services comme chirurgien à plusieurs pays alliés, mais son grand âge le contraint à retourner aux États-Unis. De 1916 à 1923, il fait de nombreuses expéditions à Saint-Domingue et à Haïti. Il prend finalement sa retraite dans le Maryland.

Abbott est l'un des plus grands naturalistes de terrain des États-Unis. Il a découvert de très nombreuses espèces d'oiseaux et de mammifères.

Plusieurs espèces d'oiseaux lui ont été dédiées :

Source[modifier | modifier le code]

  • Witmer Stone (1936). Obituaries, The Auk, 53 (3) : 369-370. (ISSN 0004-8038)

Liens externes[modifier | modifier le code]