William Lamb Picknell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec George W. Picknell.
William Lamb Picknell
William Lamb Picknell Le chemin de Concarneau.jpg

La route de Concarneau ou Le chemin de Concarneau (1880)

Naissance
 +
Hinesburg (en) +
Décès
Nationalité
Activité
Maître
Mouvement

William Lamb Picknell, né le à Hinesburg (Vermont) et mort le (à 43 ans) à Marblehead (Massachusetts), est un peintre paysagiste américain ayant séjourné en France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un pasteur baptiste, mais orphelin dès l'âge de 14 ans, William Lamb Picknell vit alors chez l'un de ses oncles à Chelsea près de Boston, se liant d'amitié avec Edward Waldo Emerson, fils du philosophe Ralph Waldo Emerson et travaillant d'abord comme commis dans un magasin de photos et d'encadrements. Âgé de 18 ans, il parvient difficilement à persuader son oncle de le laisser venir en Europe (son oncle lui donne 1 000 dollars d'avances sur son héritage, lui précisant qu'il n'aurait aucune autre aide financière par la suite)[1] où il va passer plusieurs années, d'abord à Rome en 1873-1874 où il s'initie pendant dix-huit mois à la peinture auprès du peintre George Inness, puis à Paris à l'École des beaux-arts auprès de Jean-Léon Gérôme. À l'instigation de Robert Wylie, il séjourne pendant quatre ans à Pont-Aven (à l'hôtel Julia pour lequel il peignit des peintures dans tout l'hôtel[2]) et à Concarneau.

À partir de 1876, il expose au Salon de Paris où il est le premier peintre paysagiste américain à être distingué, recevant une mention honorable en 1880 avec La route de Concarneau.

« W. L. Picknell, élève de Gérôme, (...) [se] révèle un paysagiste original et soigneux. Sa Route de Concarneau est d'un effet puissant ; non pas seulement par l'intensité du gris de la poussière que rien ne rompt, du bleu du ciel, du noir des verdures, mais parce que tout cela compose un ensemble qui ne peut s'attribuer qu'à un pays, qu'à un moment de l'année, qu'à une heure du jour[3]. »

Il séjourne ensuite deux hivers en Angleterre dans la région de New Forest, puis retourne aux États-Unis, vivant alors à Waltham (Massachusetts), tout en voyageant à travers le pays, notamment en Floride et en Californie. En 1889, il se marie avec Gertrude Pouvoirs et revient en France, séjournant à Grez-sur-Loing, Moret-sur-Loing et Antibes, retournant aux États-Unis en 1897 où il passe la dernière année de sa vie[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le matin sur le littoral méditerranéen (huile sur toile, musée d'Orsay)[5]
  • La route de Concarneau, 1880, Corcoran Gallery
  • Pêcheur, 1882
  • Lande de Kerran, Finistère, 1877
  • The opium den (1881)[6]
  • Matin sur le Loing à Moret, vers 1895
  • Jour gris, Moret (vers 1895)[7]
  • Bords du Loing, vers 1895
  • In the olive grove[8]
  • Meadow path[9]
  • Hivernal Mars (musées nationaux de Liverpool)[10]
  • Mountain Landscape With Coach[11]
  • Annisquam[12]
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.tfaoi.com/aa/8aa/8aa361.htm
  2. http://www.concarneau-peintres.fr/etranger/americains/picknell.htm
  3. Ph; Bubty, Le Salon, " Le Salon (Paris. 1880)", consultable http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5550930t/f12.image.r=Picknell.langFR
  4. http://www.questroyalfineart.com/artist/william-lamb-picknell
  5. http://www.photo.rmn.fr/cf/htm/CSearchZ.aspx?o=&Total=1&FP=2366195&E=2K1KTSJHN06JZ&SID=2K1KTSJHN06JZ&New=T&Pic=1&SubE=2C6NU0HX7LCO
  6. http://www.christies.com/lotfinder/paintings/william-lamb-picknell-the-opium-den-5403556-details.aspx
  7. http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=13071
  8. http://www.encore-editions.com/american-artist-art-painting-print-by-william-lamb-picknell-in-the-olive-grove-approximate-original-size-22x27
  9. http://www.encore-editions.com/william-lamb-picknell-meadow-path
  10. http://www.bbc.co.uk/arts/yourpaintings/paintings/wintry-march-97208
  11. http://www.encore-editions.com/william-lamb-picknell-mountain-landscape-with-coach
  12. http://www.the-athenaeum.org/art/detail.php?ID=34053

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lauren Rabb (1991). William Lamb Picknell, 1853-1897 . New York: Hollis Taggart Galleries.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]