William Johnstone Ritchie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William Johnstone Ritchie
Image illustrative de l'article William Johnstone Ritchie
Fonctions
Juge en chef du Canada
Prédécesseur William Buell Richards
Successeur Samuel Henry Strong
Juge puîné à la Cour suprême du Canada
Prédécesseur Premier titulaire
Successeur John Wellington Gwynne
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Annapolis Royal (Nouvelle-Écosse)
Date de décès (à 78 ans)
Lieu de décès Ottawa (Ontario)
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Profession Juriste

William Johnstone Ritchie, né le 28 octobre 1813 à Annapolis Royal et mort le le 25 septembre 1892 à Ottawa, est un juriste canadien. Il fut le deuxième juge en chef de la Cour suprême du Canada, de 1879 à 1892.

Biographie[modifier | modifier le code]

William Johnstone Ritchie est né à Annapolis Royal (Nouvelle-Écosse), de Thomas Ritchie et Elizabeth Wildman Johnstone. Il fait ses études au Pictou Academy et étudie le droit à Halifax au cabinet de son frère, John William Ritchie. Il est reçu au barreau de la Nouvelle-Écosse en 1837, mais s'installe à Saint-Jean et est admis au barreau du Nouveau-Brunswick l'année suivante.

En 1846 il est élu à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick. Conformément à une promesse qu'il avait faite de démissionner si un autre candidat libéral ne réussissait pas à remporter une élection partielle, il démissionne de son siège en 1851 mais est réélu trois ans plus tard.

En 1855, il quitte la politique pour accepter une nomination à la Cour suprême du Nouveau-Brunswick, et devient juge en chef du Nouveau-Brunswick 10 ans plus tard. Il est nommé à la Cour suprême du Canada par le premier ministre Alexander Mackenzie le 30 septembre 1875 et en devient le juge en chef le 11 janvier 1879. Il siège à la Cour suprême durant 17 ans jusqu'à sa mort le 25 septembre 1892.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]