William John Little

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir William Little.
William John Little
William John Little.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Enfant
Archibald John Little (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Royal Orthopaedic Hospital (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Maître

William John Little (1810–1894) est un chirurgien anglais. On lui attribue la première identification médicale écrite de la diplégie spastique (nommée longtemps Little's Disease) au cours des années 1860. Little est également le fondateur de la Royal Orthopaedic Hospital (en) de Londres.

Biographie[modifier | modifier le code]

William Little souffre de poliomyélite infantile résultant en des difficultés au membre inférieur gauche l'amenant notamment à souffrir de pied bot. Cela aurait eu une certaine influence sur son intérêt pour la médecine et la chirurgie orthopédique.

Au cours de sa jeunesse, il est apprenti apothicaire. À 18 ans, il entame des études de médecine au Royal London Hospital. Il est admis au Collège royal de chirurgie en 1832.

En 1837, Little présente une thèse sur la ténotomie (en), première monographie publiée sur le sujet. Il devient la référence dans ce domaine.

Little voyage par la suite en Allemagne pour étudier la ténotomie sous-cutanée auprès de Louis Stromeyer, qui corrigera le pied déformé de Little à l'aide de cette méthode.

En 1853, Little publie On the Deformities of the Human Frame, où il décrit pour la première fois la dystrophie musculaire pseudo-hypertrophique, précédant de huit ans la publication de Guillaume Duchenne de Boulogne sur le même sujet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]