William H. Ziegler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ziegler.
Ne pas confondre avec l'homme d'affaires américain William Ziegler (1843-1905).
William H. Ziegler
Description de cette image, également commentée ci-après
Naissance
Philadelphie
Pennsylvanie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 67 ans)
Los Angeles (Encino)
Californie, États-Unis
Profession Monteur
Films notables Duel au soleil
L'Inconnu du Nord-Express
La Fureur de vivre
My Fair Lady
Le Survivant

William H. Ziegler (souvent crédité William Ziegler) est un monteur américain, né le à Philadelphie (Pennsylvanie), mort le à Los Angeles, quartier d'Encino (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma — où il est monteur d'une centaine de films américains en tout —, William H. Ziegler débute sur des courts métrages sortis entre 1935 et 1938, dont En vadrouille de Charley Chase et Harold Law (1936, avec Charley Chase et Rosina Lawrence) et Feed 'em and Weep de Gordon Douglas (1938, de la série cinématographique Les Petites Canailles).

Les deux premiers longs métrages qu'il monte sortent en 1939, dont Capitaine Furie d'Hal Roach (avec Brian Aherne et Victor McLaglen). Parmi ses films notables, citons Duel au soleil de King Vidor (1946, avec Jennifer Jones et Gregory Peck), L'Inconnu du Nord-Express d'Alfred Hitchcock (1951, avec Farley Granger et Robert Walker), La Fureur de vivre de Nicholas Ray (1955, avec James Dean et Natalie Wood), My Fair Lady de George Cukor (1964, avec Audrey Hepburn et Rex Harrison) et Le Survivant de Boris Sagal (1971, avec Charlton Heston et Anthony Zerbe). Son dernier film est Un silencieux au bout du canon de John Sturges (avec John Wayne et Eddie Albert), sorti en 1974.

Durant sa carrière, il obtient trois nominations (dont une pour My Fair Lady précité) à l'Oscar du meilleur montage, mais n'en gagne pas.

Pour la télévision, William H. Ziegler est monteur sur cinq séries (1953-1959) et deux téléfilms (1973-1975).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

L'Étau (1969), avec Claude Jade, Michel Subor et Dany Robin (de g. à d.)

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]