William Hays

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis William H. Hays)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hays.
William Hays
William Hays vers 1921.
William Hays vers 1921.
Fonctions
Président de la Motion Picture Producers and Distributors of America
Prédécesseur Création de l'association
Successeur Eric Johnston
46e Postmaster General des États-Unis
Président Warren G. Harding
Gouvernement Administration Harding
Prédécesseur Albert S. Burleson
Successeur Hubert Work
Président du Comité national républicain
Prédécesseur William Russell Willcox
Successeur John T. Adams
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Sullivan, Indiana, États-Unis
Date de décès (à 74 ans)
Lieu de décès Sullivan, Indiana, États-Unis
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain

William Hays
Liste des Postmaster General des États-Unis

William Harrison Hays, né le , à Sullivan (Indiana) et mort le au même endroit, est un homme politique américain. Membre du Parti républicain, il est Postmaster General des États-Unis entre 1921 et 1922 dans l'administration du président Warren G. Harding puis président de la Motion Picture Producers and Distributors of America entre 1922 et 1945. Il a donné son nom au code de censure du cinéma américain, le code Hays, en vigueur entre 1934 et 1966.

Biographie[modifier | modifier le code]

William Hays, président du bureau national du Parti républicain[1] de 1918 à 1921, a dirigé victorieusement la campagne électorale de Warren G. Harding lors de l'élection présidentielle de 1920.

Warren Harding, devenu président, l'a ensuite nommé Postmaster General des États-Unis. Lorsqu'éclate l'affaire Roscoe Arbuckle, il prend position aux côtés des partisans de l'ordre et de la moralité et met en avant sa fonction de ministre presbytérien. Il démissionne de son poste de Postmaster General en 1922, pour devenir, à la demande des studios hollywoodiens, le premier président de la Motion Picture Producers and Distributors of America (MPPDA), jusqu'à sa retraite en 1945. En 1945, cette organisation est devenue la Motion Picture Association of America, MPAA.

Selon Kenneth Anger, dans son livre Hollywood Babylone, William Hays était franc-maçon, membre des Chevaliers de Pythias, du Kiwanis, du Rotary, des Moose et de l'Ordre des Elks.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Republican National Committee, les instances dirigeantes du parti républicain aux États-Unis.

Liens externes[modifier | modifier le code]