William Grant Craib

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
William Grant Craib
Fonction
Regius Professor of Botany
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
KewVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
CraibVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions

William Grant Craib, né le à Banff (Écosse) et mort le à Kew, est un botaniste britannique. Il était professeur Regius de botanique à l'Université d'Aberdeen ; il a ensuite travaillé au Royal Botanic Gardens de Kew[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Craib est né le à Banff dans l'Aberdeenshire au nord de l'Écosse, et a fait ses études à l'Académie de Banff et à la l'Académie de Fordyce. Il est entré à l'Université d'Aberdeen en tant qu'étudiant en art, mais à cause de problèmes aux yeux, il est parti et a travaillé pendant un certain temps sur un navire en tant qu'ingénieur. Quand ses yeux se sont améliorés, il est retourné à l'Université d'Aberdeen et a obtenu une maîtrise en art. Il était prêt à étudier pour son baccalauréat en sciences, mais il en a profité pour occuper un poste temporaire au Royal Botanical Gardens de Calcutta.

À Calcutta, il devint le conservateur de l'herbier et fit dans les collines de North Cachar une grande collection de plantes, y compris un certain nombre de nouvelles espèces qu'il décrivit et nomma plus tard. En 1899, on lui proposa un poste d'assistant pour l'Inde à Kew Gardens à Londres, rôle dans lequel il apporta sa connaissance de la botanique indienne et du sud-ouest asiatique.

En 1915, il a pris le poste de professeur de botanique forestière et d'arbres indiens à Édimbourg. En 1920, il a été nommé professeur Regius de botanique à l'Université d'Aberdeen. En plus de son travail d'enseignement et de formation d'étudiants chercheurs, il étudie avec ses élèves la flore siamoise sur laquelle il écrit de nombreux livres. En 1921, lors d'une réunion de la British Association, Craib a perdu une de ses jambes dans un grave accident.

Il a été élu membre de la Royal Society of Edinburgh en 1920. Ses proposants étaient Isaac Bayley Balfour, David Prain, Thomas Hudson Beare et James Hartley Ashworth[2].

Pendant ses vacances à l'université, il a travaillé à l'herbier du Royal Botanical Gardens de Kew à Londres, en particulier sur la flore du Siam. C'est au cours d'un de ses séjours à Kew qu'il est tombé malade et est décédé le à l'âge de 51 ans.

Famille[modifier | modifier le code]

Il a épousé Mary Beatrice Turner en 1917. Ils n'avaient pas d'enfants.

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1931. Polypetalae. Vol. 1 de Florae Siamensis Enumeratio. Éditeur Siam Soc. 809 pp.
  • 1925. Florae siamensis enumeratio
  • 1917. New Species of Primula Belonging to the Petiolaris-Sonchifolia Section. Éditeur H.M. Stationery Office, 7 pp.
  • 1913. Contributions to the flora of Siam: Monocotyledones. Aberdeen University studies 61. Editor Printed for the Univ. of Aberdeen, 41 pp. Édition réimprimée de BiblioBazaar, 2011, 52 pp. (ISBN 1172838135)
  • 1912. The flora of Banffshire. Édition réimprimée de BiblioBazaar, 2010, 120 pp. (ISBN 1177983303)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Noms scientifiques[modifier | modifier le code]

Genre[modifier | modifier le code]

Espèces[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) « Professeurr Craib » . Obituary. The Times (46539). Londres. . p. 15.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Craib est l’abréviation botanique standard de William Grant Craib.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI