William Frend De Morgan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir William Morgan et Morgan.
William Frend De Morgan
De Morgan William.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
ChelseaVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Père
Mère
Sophia Elizabeth De Morgan (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
George De Morgan (d)
Mary De Morgan (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Parentèle
A. M. W. Stirling (en) (belle-sœur)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Mouvement

William Frend De Morgan, né le à Londres où il meurt le , est un artiste britannique, créateur de verreries et de céramiques, connu pour ses créations d'inspiration orientale et ses émaux à lustre métallique.

Biographie[modifier | modifier le code]

William Frend De Morgan est le fils du mathématicien Augustus De Morgan et de Sophia Elizabeth De Morgan, spiritualiste, abolitionniste et qui participe à la fondation du Bedford College, université pour les femmes à Londres[1],[2].

Il se consacre à la céramique à partir de 1863, en collaboration avec William Morris, Simeon Solomon et Albert Moore, qu'il a connu à la Royal Academy of Arts.

Il lança sa production en 1873 à Cheyne Row, Chelsea, puis se déplaça avec Morris en 1882 à Merton Abbey.

Il travailla à la poterie Sands End de Fulham de 1888 à 1898 en partenariat avec l'architecte Halsey Ricardo.

Il poursuivit jusqu'en 1907 pour ensuite se consacrer à l'écriture de livres.

Ses partenaires Charles Passenger, Fred Passenger et Frank Iles maintinrent la production jusqu'en 1911.

Il épouse en 1887 Evelyn De Morgan, peintre préraphaélite renommée[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alan Crawford, « William Frend De Morgan (1839–1917) », Oxford Dictionary of National Biography, 2004, màj 2009 [lire en ligne]
  2. Bedford College [lire en ligne].
  3. Rachel S. Gear, (Mary) Evelyn De Morgan, [née Mary Evelyn Pickering] (1855–1919), Oxford Dictionary of National Biography, 2004, màj 2009 [lire en ligne].

Liens externes[modifier | modifier le code]