William Forsell Kirby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
William Forsell Kirby
Image dans Infobox.
William Forsell Kirby
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en zoologie
KirbyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Samuel Kirby (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

William Forsell Kirby est un entomologiste et un spécialiste du folklore britannique, né le à Leicester et mort le à Londres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études auprès d’un précepteur et très tôt s’intéresse aux papillons. Il fait paraître, dès 1862, un petit Manual of European Butterflies.

En 1867, il devient conservateur du musée (en) de la Société royale de Dublin. Kirby fait paraître en 1871 un Synonymic Catalogue of Diurnal Lepidoptera qu’il complète en 1877[1].

En 1879, il rejoint le personnel du British Museum comme assistant après la mort de Frederick Smith (1805-1879). Il fait paraître alors plusieurs catalogues d’espèces comme Rhopalocera Exotica (1887-1897) ainsi qu’un Elementary Text-book of Entomology. Il prend sa retraite en 1909.

Kirby s’intéresse à de nombreux sujets et est polyglotte. Il est le premier traducteur en anglais de l’épopée finnoise Kalevala.

Ses types sont aujourd’hui conservés au muséum d'histoire naturelle de Londres et une partie de sa collection au muséum national de Dublin.

Publications[modifier | modifier le code]

(Liste incomplète)

  • Manual of European Butterflies. 1862
  • Synonymic Catalogue of Diurnal Lepidoptera. 1871
  • Familiar butterflies and moths. 1901
  • Butterflies and moths of Europe (Illustrated). 1903
  • Kalevala the Land of Heroes. 1907. (ISBN 0-674-50000-8)
  • Elementary Text-book of Entomology.
  • The Hero of Esthonia? and other studies in the romantic literature of that country. 1895
  • Hand-book to the order Lepidoptera. 1897

Kirby participe également aux Illustrations of diurnal Lepidoptera de William Chapman Hewitson (1806-1878) qui paraît en 1863 et à Natural history de Richard Lydekker (1849-1915).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chez John Van Voorst (Londres), p. I–VIII et 691–883

Liens externes[modifier | modifier le code]