William E. Bell (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir William Bell.
William E. Bell
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
Nationalité
Activité
Auteur de littérature pour la jeunesseVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Ting-Xing Ye (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genre artistique
Littérature d'enfance (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Distinction
Canadian Library Association Young Adult Book Award (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

William E. Bell (né à Toronto en 1945, et mort le ) est un écrivain canadien qui a vécu à Orillia en Ontario. Il s'était spécialisé dans la littérature pour la jeunesse.

Ancien professeur d'anglais et chef de département, il a été instructeur à l'université de science et technologie de Harbin, le collège des Affaires étrangères de Chine et l'Université de la Colombie-Britannique. Il a reçu plusieurs prix pour ses œuvres littéraires et était à la tête de la collégiale d'Orilla.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Crabbe - 1986
  • Metal Head - 1987
  • The Cripples' Club - 1988
  • Stones (Novel) - 2001
  • Death Wind - 1989
  • No Signature - 1992
  • Five Days of the Ghost - 1989
  • La Cité interdite - 1990
  • Speak to the Earth - 1994
  • The Golden Disk - 1995
  • River My Friend - 1996
  • Zack |Zack (novel) - 1998
  • Alma - 2003
  • Just Some Stuff I Wrote - 2005

Honneurs[modifier | modifier le code]

  • Prix de l'association des bibliothécaires canadiens
  • Prix belge pour l'excellence
  • Prix du livre de Mr. Christie
  • Prix Ruth-Schwartz

Liens externes[modifier | modifier le code]