William Dufty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un journaliste image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un journaliste américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

William Dufty
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Autres informations
Distinction

William Francis Dufty (1916 à Grand Rapids, Michigan, États-Unis - 28 juin 2002 à Birmingham, Michigan) est un journaliste, écrivain et dramaturge américain. Il a aussi fait la promotion d'une alimentation moins riche en sucre blanc.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il écrivit pour l'autobiographie Billie Holiday : Lady Sings the Blues, parue en 1956. Cette autobiographie est cependant considérée comme "fausse" [1]

Dans les années 1960, Dufty a rencontré Gloria Swanson (qu'il épouse le 2 février 1976), une actrice enthousiaste à propos de la macrobiotique qui l'a aussi incité à considérer le sucre blanc comme nocif à la santé[2].

William Dufty est mort d'un cancer le 28 juin 2002, à Birmingham (Michigan), à l'âge de 86 ans.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Elle est l'exemple de la "fausse" autobiographie chapeautée par un "autre", en l’occurrence le peu scrupuleux William Dufty... » p. 142. Raphaël Imbert. « Jazz en vies. De l'exemplarité du fait spirituel et maçonnique chez les musiciens de jazz. » L'Homme, no 200, octobre-décembre 2011. EHESS, Paris.
  2. (en) William Dufty (trad. Thierry Piélat), Sugar Blues : Le Roman noir du sucre blanc [« Sugar Blues »], Guy Trédaniel, Éditions de la Maisnie, , 245 p. (ISBN 978-2-85707-169-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]