William Diller Matthew

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William Diller Matthew
William Diller Matthew.jpg

William Diller Matthew.

Informations générales
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
paléontologueVoir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Palmarès
Distinction
membre de la Royal Society (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

William Diller Matthew ( - ) était un paléontologue américain des vertébrés qui a travaillé principalement sur les fossiles de mammifères, mais il a également publié quelques articles de minéralogie, pétrologie, un article de botanique, un sur les trilobites, et il a décrit Tetraceratops insignis[1], un synapside du Permien inférieur qui est peut-être le plus ancien thérapside[2],[3].

Matthew est né à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick (Canada). Il était le fils de George Frederic Matthew et de Katherine (Diller) Matthew. Son père était géologue et paléontologue amateur et lui a transmis son un intérêt pour les sciences de la terre. Matthew a obtenu son doctorat à l'Université Columbia en 1894.

Matthew a été conservateur du Musée américain d'histoire naturelle du milieu des années 1890 jusqu'en 1927, et directeur du Musée de Paléontologie de l'Université de Californie de 1927 à 1930.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) W. D. Matthew, « A four-horned pelycosaurian from the Permian of Texas », Bulletin of the American Museum of Natural History, vol. 24,‎ , p. 183–185
  2. (en) M. Laurin et R. R. Reisz., « The osteology and relationships of Tetraceratops insignis, the oldest known therapsid », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 16,‎ , p. 95–102 (DOI 10.1080/02724634.1996.10011287)
  3. (en) E. Amson et M. Laurin, « On the affinities of Tetraceratops insignis, an Early Permian synapsid », Acta Paleontologica Polonica, vol. 56,‎ , p. 301–312 (DOI 10.4202/app.2010.0063)