William Crawford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crawford.
William Crawford
Crawford02.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 49 ans)
SanduskyVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités

William Crawford (né le , mort le ) était un militaire et topographe américain qui travailla dans l'Ouest comme agent de George Washington.

Biographie[modifier | modifier le code]

Crawford combat lors de la guerre de la Conquête et de la guerre d'indépendance des États-Unis.

Il conduit l'expédition Crawford dans l'Ohio en 1782. Vaincu, il est fait prisonnier. Il est torturé et brulé vif par des Amérindiens le 11 juin 1782.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « William Crawford (soldier) » (voir la liste des auteurs).
  • (en) James H. Anderson, « Colonel William Crawford », Ohio Archæological and Historical Publications, Columbus, Ohio Archæological and Historical Quarterly, vol. 6, no 1,‎ .
  • (en) Mark Mayo III. Boatner, Encyclopedia of the American Revolution: Library of Military History, 2e éd., 2 vols., éd. par Harold E. Selesky, Détroit : Scribner's, 2006. ISBN 0-684-31513-0.
  • (en) Consul Willshire Butterfield, An historical account of the expedition against Sandusky under Col. William Crawford in 1782, Cincinnati, Clarke, , 403 p..
  • (en) Sarah E. Miller, « William Crawford », dans Gregory Fremont-Barnes et Richard Alan Ryerson, The encyclopedia of the American Revolutionary War : a political, social, and military history, vol. 1, Santa Barbara, ABC-CLIO, (ISBN 1-85109-408-3), p. 311-313.
  • (en) James H. III O'Donnell, « William Crawford » dans American National Biography. 5:710–11. éd. John A. Garraty and Mark C. Carnes, New York, Oxford University Press, 1999, ISBN 0-19-512784-6.