William Bast

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un scénariste image illustrant  un producteur de cinéma
Cet article est une ébauche concernant un scénariste et un producteur de cinéma.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

William Bast
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinction

William Bast est un scénariste et producteur américain né le à Milwaukee, dans le Wisconsin et décédé le [1]. Il est le fils de Gilbert Bast et de Bernice Fleischmann.

Biographie[modifier | modifier le code]

La légende accompagne le destin de William Bast puisqu'en dehors de ses mérites en tant que scénariste, il est connu aussi pour avoir été le petit ami de James Dean durant ses années d'étudiant et ce jusqu'à la mort de l'acteur. Il a été par deux fois colocataire avec James Dean. Ce dernier lui avait proposé une troisième fois de venir s'installer avec lui, dans son appartement new-yorkais, mais sa mort prématurée empêcha la réalisation de ce projet.

On doit à William Bast l'adjonction de la citation du Petit Prince de St Exupéry — livre que l'acteur chérissait — sur le monument élevé au lieu de l'accident (Cholame en Californie) qui a coûté la vie à son ami : L'essentiel est invisible pour les yeux, la citation totale étant : On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux. [réf. nécessaire]

William Bast était un grand ami d'Elisabeth Taylor, qu'il avait connue par l'entremise de son ami Dean avec qui elle avait tourné Géant.

Son ouvrage Ma vie avec James Dean fait autorité en la matière et relate sans concession la vie mouvementée du jeune acteur américain passé au rang de sex-symbol et d'égérie de la jeunesse rebelle depuis plus de 50 ans.

Il a par ailleurs participé à l'écriture d'un long métrage américain destiné à la télévision en 1976 relatant la vie de Jimmy (surnom prêté à l'acteur). Il apparaît dans un reportage de réalisation européenne produit en 2005 relatant la vie privée du jeune homme (James Dean, petit prince, petit bâtard).

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

comme producteur[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

William Bast a gagné en 1976 un Edgar Allan Poe Awards pour The Legend of Lizzie Borden. En 1977, il fut nominé pour un Emmy Awards pour la série L'Homme au masque de fer. En 1985, il a gagné un prix de la Writers Guild of America pour la série The First Olympics: Athens 1896.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]