Willi Domgraf-Fassbaender

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Willi Domgraf-Fassbaender
Nicola Perscheid - Willi Domgraf-Faßbender nach 1925.jpg

Willi Domgraf-Fassbaender

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
NurembergVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique
Tessiture

Willi Domgraf-Fassbaender (Aix-la-Chapelle, - Nuremberg, ) est un baryton allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Willi Domgraf-Fassbaender étudie d'abord à Berlin avec Jacques Stückgold et Paul Bruns, puis à Milan avec Giuseppe Borgati. Il débute dans sa ville natale en 1922, en Comte Almaviva dans Le nozze di Figaro.

Il chante alors à Berlin (1923-25), Dusseldorf (1925-27), Stuttgart (1927-30), avant de se joindre à la troupe de l'Opéra d'État de Berlin, où il est premier baryton de 1930 à 1948. Il parait aussi à Hanovre, Munich et Vienne.

Il est régulièrement invité au Festival de Glyndebourne dès sa fondation en 1934, ainsi qu'au Festival de Salzbourg, où il s'illustre dans les rôles mozartiens (Figaro, Don Giovanni, Guglielmo, La Flûte Enchantée). Il parait aussi à Amsterdam, Paris, Milan, Barcelone, etc. Également à son répertoire, Figaro, Rigoletto, Luna, Renato, Marcello, Scarpia, Wolfram, Amfortas, Harlequin, etc.

Parallèlement à sa carrière sur scène, il tourne de nombreux films musicaux, notamment L'invitation à la valse. Il épouse l'actrice Sabine Peters (1913-1982).

Il devient régisseur de l'Opéra de Nuremberg en 1946, et est nommé professeur au Conservatoire de la même ville en 1954, où il formera entre autres, sa fille, la mezzo-soprano Brigitte Fassbaender.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Alain Pâris, Le dictionnaire des interprètes, Robert Laffont, 1989 (ISBN 2-221-06660-X)

Liens externes[modifier | modifier le code]