Willem van Mieris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Willem van Mieris
Willem van Mieris (1662-1747), by Frans van Mieris (II).jpg
Portrait de Willem van Mieris par son fils Frans van Mieris (1739)
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
LeydeVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Lieu de travail
Influencé par
Père
Mère
Cunera van der Cock (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Enfant
Frans van Mieris (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Willem van Mieris est un peintre hollandais né à Leyde en 1662, décédé dans la même ville en 1747.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille de peintres, jeune frère de Jan van Mieris, il est le dernier fils de Frans van Mieris l'Aîné (1635-1681) dont il profite des leçons.

En 1683, il intègre la Guilde de Saint-Luc de Leyde et en 1684, il épouse Agneta Schapmann.

En 1694, il fonde l'académie de dessin de Leyde qu'il codirige avec Karel de Moor jusqu'en 1736[1]. Il devient commissaire de la Guilde en 1697-1698 et doyen en 1699-1700.

Il eut pour élèves son fils Franz van Mieris le Jeune (1689-1763), qui acheva ses tableaux, et Herman van der Myn (1684-1741).

Dans sa vieillesse il perdit la vue et mourut dans sa ville natale à l'âge de quatre-vingt-cinq ans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Willem Van Mieris fut l'un des derniers représentants du style minutieux de l'école de Leyde mis à la mode par Gerrit Dou (1613-1675). Ses œuvres de jeunesse représentent des scènes élégantes de personnages jouant de la musique ou buvant.



Au tournant du XVIIIe siècle, il se spécialise de plus en plus dans des scènes de la vie courante et particulièrement des intérieurs de boutiques avec leurs marchands et leurs clients.



On lui commanda également des paysages ornés de compositions historiques et mythologiques avec des personnages qui posent dans des attitudes classiques[1].



Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :