Willem Vrelant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Livre d'heures noir, fol. 15 v° et 16 r°.

Willem Vrelant (actif à Utrecht v. 1449 - Bruges 1481) est un enlumineur néerlandais, qui vécut à Bruges (Flandre) durant le troisième quart du XVe siècle. Il est considéré comme l'un des artistes éminents de son époque.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1449, Willem (en français Guillaume) Vrelant obtient la citoyenneté à Utrecht[1]. Il est enregistré en tant que Willem Backer[2]. Le nom de Vrelant, qu'il utilisera par la suite, vient de son village d'origine, Vreeland.

Il fait sans doute son apprentissage auprès du Maître de Catherine de Clèves, dont il subit l'influence[3]. Vers 1450, il décore à Utrecht une grande partie des Heures de Guillaume de Montfort. De 1454 à sa mort en 1481, il fait partie de la guilde des métiers du livre de Bruges, placée sous la protection de saint Jean l'Évangéliste[4]. Il a notamment travaillé pour la cour de Philippe le Bon.

En dépit d'un style très marqué (recherche de l'effet décoratif, goût de la narration, raideur des personnages aux poses stéréotypées…), l'attribution de nombreuses œuvres à Guillaume Vrelant ou à son atelier reste problématique.

Œuvres attribuées[modifier | modifier le code]

Heures Arenberg, fol. 18.

Les manuscrits suivants sont attribués à Willem Vrelant, en totalité ou en partie :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Utrecht, SA, Buurspraakboek, f. 104.
  2. Thomas Kren et Scot McKendrick, Illuminating the Renaissance. The Triumph of Flemish Manuscript Painting in Europe, Los Angeles, 2003, p. 117.
  3. Bernard Bousmanne, « Vrelant, Willem », Dictionnaire des Peintres belges, Institut royal du patrimoine artistique [1].
  4. James Weale, « Documents inédits sur les enlumineurs de Bruges », Le Beffroi, IV, 1872-1873, p. 111-119 et p. 238-337.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernard Bousmanne et Thierry Delcourt (dir.), Miniatures flamandes, Bibliothèque nationale de France/Bibliothèque royale de Belgique,‎ 2012, 464 p. (ISBN 9782717724998), p. 238-255
  • Georges Dogaer, Flemish Miniature Painting in the 15th and 16th centuries, Amsterdam, 1987, p. 99-106
  • Bernard Bousmanne, "Item a Guillaume Wyelant aussi enlumineur" : Willem Vrelant, un aspect de l'enluminure dans les Pays-Bas méridionaux sous le mécénat de ducs de Bourgogne Philippe le Bon et Charles le Téméraire, Brepols, 1997, 391 p.(ISBN 2-503-50686-0)
  • Maurits Smeyers, Vlaamse miniaturen van de 8ste tot het midden van de 16de eeuw, Louvain, Davidsfonds, 1998, 582 p.
  • Thomas Kren et Scot McKendrick, Illuminating the Renaissance. The Triumph of Flemish Manuscript Painting in Europe, Los Angeles, 2003, 575 p. (ISBN 0-892-36703-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :