Willem Kieft

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Willem Kieft (Amsterdam, septembre 1597, - septembre 1647) fut un directeur des Nouvelle-Néerlande employé par la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales de 1638 à 1647.

Biographie[modifier | modifier le code]

Afin de mobiliser la population de la Nouvelle-Amsterdam derrière lui lors des guerres contre les tribus amérindiennes locales (Guerres de Kieft), Willem Kieft crée le « Conseil des douze », premier instrument représentatif politique aux Nouveaux-Pays-Bas.

Il fut remplacé à son poste par Pieter Stuyvesant pour avoir gravement mécontenté les colons.[1] Lors de son retour vers les Provinces-Unies, il fut victime du naufrage du navire Princess sur les côtes britanniques.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Journal de la Nouvelle-Néerlande de 1647. Écrit dans les années 1641, 1642, 1643, 1644, 1645, et 1646 », sur World Digital Library,‎ 1641-1647 (consulté en 2013-08-02)


Précédé par Willem Kieft Suivi par
Wouter van Twiller
Directeur de la Nouvelle-Néerlande
1638—1647
Pieter Stuyvesant