Will Argunas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Will Argunas
Description de cette image, également commentée ci-après
Will Argunas
Nom de naissance Arnaud Guillois
Naissance (45 ans)
Lille, France
Nationalité français
Profession
Autres activités
Formation
Famille

Will Argunas, de son vrai nom Arnaud Guillois, né le à Lille, est un dessinateur et scénariste de bande dessinée français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Will Argunas a suivi à Poitiers les cours de l'École d'Arts Appliqués de Poitiers, dont il sort diplômé en 1993 de la section illustration/dessin publicitaire. De juillet à octobre 1993, il fait un stage de maquettiste aux éditions Gallimard Jeunesse à Paris, stage qui lui confirme son envie d'être de l'autre côté de la barrière : du côté de ceux qui livrent leurs dessins, plutôt que de ceux qui les mettent en page [réf. nécessaire].

Après son service militaire, il monte à Paris en 1995 où il trouve rapidement un boulot alimentaire (caissier/manutentionnaire chez Ed) pour démarcher les éditeurs. Il y travaille cinq années pendant lesquelles il réalise des couvertures de fanzine (The Recluse à Metz), du storyboard de court-métrage, des maquettes en polystyrène, des marionnettes en mousse, démarche les éditeurs avec divers projets bd.

Devenu roughman de catalogue en 1997, il rejoint rapidement l'agence de Carole Lambert et Caroline Maréchal et participe en tant que directeur artistique au film Dr Kill & Mr Chance, le 1er RealityToon de Jean-Yves Chalangeas et Fabrice Mathieu. Un court-métrage plusieurs fois primé, diffusé dans de nombreux pays et visible aujourd'hui sur internet[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Devenu coloriste de Dominique Gelli, roughman de l'agent Carole Lambert (association qui durera dix ans), cette expérience l'invite à tenter un premier album quasi-monochrome, Bleu(s), édité chez Triskel.

Entre 2004 et 2006, il publie la trilogie L'Irlandais[2], aux éditions Carabas.

En 2007, il publie Missing[3], un polar poisseux aux éditions KSTЯ. Suivront Black Jake (2009) et Bloody September[4] (2010), chez le même éditeur et dans la même veine graphique et narrative.

En 2011, il publie L'Homme squelette[5], une adaptation du roman Américain de Tony Hillerman, pour la collection Rivages/Casterman/Noir et publie également une adaptation de la vie du bluesman Américain Memphis Slim, aux éditions BdJazz.

Connu pour son goût pour la musique métal [réf. nécessaire], il auto-édite l'artbook Pure Fucking People en 2010 (qui donnera naissance à la Pure Fucking Expo[6], recueil d'illustrations noir et blanc sur les foules de concert de métal, notamment celles du Festival Hellfest (Clisson).

Il débute en 2010 une collaboration avec la salle de concert L'Astrolabe (salle de spectacle) à Orléans), autour de réalisations de sérigraphies de concert. Il réalise également une Bande-dessinée pour les trois programmes trimestriels de cette salle, entre 2010 et 2011.

Il touche un peu à l'illustration jeunesse, avec Pas de vacances pour le fantôme, illustration d'un roman de Chantal Cahour, paru aux éditions CPE, en 2008. Il publie Loup y es-tu ?, une adaptation de la célèbre comptine, en 2009, chez le même éditeur.

Il intervient régulièrement dans les écoles lors de salons du livre et anime des ateliers BD en collège et lycée, ainsi que des stages BD en association et centre de loisirs[réf. nécessaire].

Albums et séries[modifier | modifier le code]

  • Bleu(s), éditions Triskel, signé Arnaud Guillois
  • L'Irlandais (trilogie), Éditions Carabas, signé Arnaud Guillois
  • Missing, Casterman
  • Black Jake, Casterman
  • Bloody September, Casterman
  • L'Homme squelette, Rivages/Casterman/Noir
  • Memphis Slim
  • Pure Fucking People
  • In the name of…, Casterman, 2012 (lauréat du Prix littéraire des lycéens et apprentis de Bourgogne de 2013, catégorie BD)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]