Willème

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les camions
Cet article est une ébauche concernant les camions.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Un camion Willème pendant la guerre d'Algérie à Tiaret effectuant une livraison de matériels militaire

Willème est une marque française de camion, créée après la Première Guerre mondiale en 1919 à Nanterre par Louis Willème, né en 1889 à Saint-Maur-des-Fossés, Seine actuellement Val-de-Marne.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1919 il commence par racheter les 9500 Liberty Type B de 5 Tonnes expédiés au Corps Expéditionnaire Américain arrivés en Europe après l'armistice en caisses de bois. Des lots impressionnants de pièces de rechanges sont sans usages.

Les premières activités de la marque sont donc la vente de pièces de rechange pour les camions classe B Liberty Truck récupérés après le départ de l'armée américaine de l'Europe. Ensuite les nouveaux Établissements Louis Willème et Cie sont créés en 1926 à Neuilly-sur-Seine et se spécialise dans la construction de camions et tracteurs routiers.

Louis Willème débute par la vente de pièces détachées et la modification et l'amélioration, avec le reconditionnement des Liberty Trucks de l'armée américaine laissés sur le territoire français après la première guerre mondiale. À partir de 1930, Willème étudie et construit ses propres modèles. Il construit également ses propres moteurs. Ses camions occupent les grandes flottes d'entreprises de Travaux Publics avec une réputation de grande fiabilité. L'entreprise se spécialisera ensuite dans la production de tracteurs routiers spéciaux pour charges lourdes, dès les années 1930. Après le lancement et l'évolution technique de différents modèles de nombreux camions et tracteurs routiers après guerre, Y 10 - Z 8 - K 158 B - L 10 - LC 610 N nez de requin - L D 201 cabine avancée - LD 610 B - R D 165 Saharien - R D 201, le tracteur TG 300 pour les convois exceptionnels sort en 1972 et est prévu pour tracter jusqu'à 1000 tonnes. Défricheur du Sahara, ses modèles spéciaux affronteront les dures exigences des transports en zone désertique.

Avec une concurrence très importante dans le domaine des poids lourds (plus de 20 marques dans les années 50/60) et une perte de marchés importante, Willème cesse la fabrication de camions et s'associe avec AEC en 1962 pour se spécialiser dans la fabrication de moteurs thermiques pour équiper des engins de toutes sortes, machines agricoles, autorails et locomotives diesel, etc. Willème est ensuite racheté en 1971 par PRP (Perez Raymond. Paris) puis par le belge MOL.

À la suite de problèmes financiers graves malgré ces regroupements, la marque disparaît à la fin des années 1960.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :