Wilhelm Wolff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le communisme
Cet article est une ébauche concernant le communisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wolff.
Wilhelm Wolff

Wilhelm Wolff né le à Tarnow (Ząbkowice Śląskie (gmina)) et mort le à Kreis Frankenstein (Ząbkowice Śląskie) était un socialiste allemand proche de Karl Marx.

Membre d'une organisation étudiante, il fit de la prison dans les années 1830. À Bruxelles en 1841, il rencontra Karl Marx. Il adhéra ensuite à la Ligue des justes puis participa à la fondation de la Ligue des communistes.

Élu au Parlement de Francfort en 1848, il fut contraint à l'exil après que celui-ci a été dispersé. Réfugié d'abord en Suisse, il rejoignit Londres.

À sa mort, il laissa sa fortune à Karl Marx, lui offrant ainsi une certaine aisance financière. Le premier tome du Capital lui est dédié.