Wilhelm Voigt (capitaine de Köpenick)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Wilhelm Voigt
Wilhelmvoigt.JPG
Photo de Wilhelm Voigt en 1906
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
LuxembourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière Notre-Dame (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activité
Autres informations
Condamné pour
Voigt Graf.jpg
Vue de la sépulture.

Friedrich Wilhelm Voigt (né le à Tilsit et mort le à Luxembourg) est un imposteur allemand célèbre sous le nom de « capitaine de Köpenick ».

Uniforme de capitaine porté par Wilhelm Voigt

Histoire[modifier | modifier le code]

Cordonnier en Prusse-Orientale et condamné plusieurs fois pour différents délits de vols et d'escroquerie, il se fait connaître par une imposture rocambolesque en 1906. Le de cette année-là il se fait passer pour un capitaine prussien en se procurant un uniforme d'occasion. Il enrôle un groupe de soldats et occupe spectaculairement l'hôtel de ville de Köpenick, à l'époque un faubourg de Berlin : il arrête le maire et se fait remettre les fonds de la ville, soit 4 000 marks (qui correspondent à plus de 22 000 euros 2010). Il commande aux soldats de surveiller les lieux pendant une heure et sort avec l'argent puis reprend ses vêtements civils avant de disparaître.

Il est arrêté le et condamné à quatre ans de prison le . L'opinion publique lui est favorable et l'empereur l'amnistie en alors que la presse étrangère se gausse du formatage militariste allemand que révèle l'affaire : on lui a remis l'argent demandé à la seule vue de son uniforme.

Wilhelm Voigt, devenu célèbre comme étant « le capitaine de Köpenick », participe à des spectacles où il joue son personnage et écrit même le récit de son aventure. En 1910, il se fixe au Luxembourg et reprend son métier de cordonnier. Il y meurt en 1922[1].

Postérité[modifier | modifier le code]

Cet événement a suscité un grand intérêt public et son personnage est resté célèbre en Allemagne. Le théâtre et le cinéma ont exploité son histoire sur le ton de la comédie : on repère surtout la pièce de Carl Zuckmayer Le Capitaine de Köpenick qui rencontre un grand succès en 1931 et de nombreux films : en 1931, 1945, 1956, 1960 et 1997[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche en anglais « Wilhelm Voigt », sur le site Find a Grave
  2. Le Capitaine de Köpenick de Carl Zuckmayer : imposture et aliénation article de Pierre Vaydat Référence papier : Pierre Vaydat, « Le Capitaine de Köpenick de Carl Zuckmayer : imposture et aliénation », Germanica, 35 | 2004, 11-20. Référence électronique Pierre Vaydat, « Le Capitaine de Köpenick de Carl Zuckmayer : imposture et aliénation », Germanica [En ligne], 35 | 2004, mis en ligne le 05 octobre 2012, consulté le 3 mars 2017. URL : http://germanica.revues.org/1778 ; DOI : 10.4000/germanica.1778