Wilhelm Schmidt (anthropologue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wilhelm Schmidt.
Wilhelm Schmidt (anthropologue)

Wilhelm Schmidt (1868-1954) est un prêtre allemand, missionnaire de la société du Verbe-Divin, linguiste, anthropologue et historien des religions.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alors qu'il est professeur à l'Université de Fribourg (Suisse), il y fonde la revue Anthropos en 1906, toujours publiée. Il a été un grand pourfendeur de la psychanalyse au nom de l'église catholique à cause de son pansexualisme et de l'attaque à la famille chrétienne que l'œuvre de Sigmund Freud recelait selon lui.

Quelques publications[modifier | modifier le code]

  • Die sprachlaute und ihre darstellung in einem allgemeinen linguistischen alphabet, 1907. (copie en ligne)
  • Der Ursprung der Gottesidee. Eine historisch-kritische und positive Studie 1912–1955
  • Die Sprachfamilien und Sprachkreise der Erde, 1926
  • Handbuch der vergleichenden Religionsgeschichte, zum Gebrauch für Vorlesungen an Universitäten, Seminaren usw. und zum Selbststudium, 1930
  • Handbuch der Methode der kulturhistorischen Ethnologie, 1937
  • Das Eigentum auf den ältesten Stufen der Menschheit, 1937–1942
  • Rassen und Völker in Vorgeschichte und Geschichte des Abendlandes, 1946
  • Das Mutterrecht, 1955

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) F. Bornemann, « Urreligion und Uroffenbarung bei P.W. Schmidt », in Anthropos, 1979, vol. 74, n° 1-2, p. 6-10
  • (de) Walter Gronemann, « Schmidt, Wilhelm », in Hans Bohrmann (dir.), Biographien bedeutender Dortmunder. Menschen in, aus und für Dortmund, Dortmund, Ruhfus, 1994, p. 131 et suiv.
  • (de) Joseph Henninger, « P. Wilhelm Schmidt S. V. D. : 1868-1954, eine biographische Skizze », in Anthropos, 1956, n° 51, p. 20-60
  • (en) Ernest Brandewie, When giants walked the earth : the life and times of Wilhelm Schmidt, SVD, Fribourg (Suisse), 357 p. (ISBN 3-7278-0712-1)
  • (en) H. Zimon, « Wilhelm Schmidt's Theory of Primitive Monotheism and its Critique within the Vienna School of Ethnology », in Anthropos, 1986, vol. 81, n° 1-3, p. 243-260
  • (fr) Patrick de Laubier, « Sociologie de la religion : E. Durkheim, M. Weber, W. Schmidt », in Revue thomiste, 1993, vol. 93, n° 1, p. 66-85
  • (fr) Patrick de Laubier, « Wilhelm Schmidt, pionnier de la sociologie des religions », in Revue suisse de sociologie (Zurich), vol. 20, 1994, n° 1, p. 257-262
  • (it) Franco Demarchi (dir.), Wilhelm Schmidt un etnologo sempre attuale, EDB Centro editoriale Dehoniano, Bologne, 1989, 251 p. (ISBN 88-10-40364-9)

Liens externes[modifier | modifier le code]