Wilhelm Rust

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rust.

Wilhelm Rust

Naissance
Dessau, Empire allemand Empire allemand
Décès (à 69 ans)
Leipzig, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur, musicologue, Thomaskantor
Activités annexes organiste, pédagogue
Collaborations Bach Gesellschaft de Leipzig
Maîtres Friedrich Schneider
Enseignement Conservatoire de Leipzig
Ascendants Friedrich Wilhelm Rust (grand-père)
Distinctions honorifiques docteur honoris causa de l' Université de Marbourg

Œuvres principales

Wilhelm Rust, né le à Dessau et mort le à Leipzig, est un musicologue et un compositeur allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wilhelm Rust était le petit-fils du compositeur Friedrich Wilhelm Rust et le fils de Carl Ludwig Rust avocat. Il a pris ses premières leçons de son oncle Wilhelm Carl Rust qui avait été organiste à Vienne et était devenu professeur à Dessau. De 1840 à 1843, il a été ensuite l'élève de Friedrich Schneider. Il a d'abord travaillé de 1845 à 1849 comme professeur dans une famille noble de Hongrie, l'hiver à Budapest, l'été dans les Carpathes. En 1849, il revient à Berlin, où il enseigne le piano, le chant et la composition. En 1857, il est devenu membre de la Sing-Akademie à Berlin et de la Bachverein créée par Georg Vierling. En 1861, il obtient le poste d'organiste de l'église de Saint-Luc et en 1862 celui de chef de chœur de la Bachverein. Pendant douze ans, il a donné au public berlinois de nombreux concerts avec au programme des cantates et des motets de Bach tombés dans l'oubli, ainsi que des œuvres de Caldara, Corelli, etc. En 1868, il est reçu docteur honoris causa de l' Université de Marbourg. À partir de 1870, il enseigne également au Conservatoire Stern.

Il rejoint en 1850 la société Bach Gesellschaft de Leipzig nouvellement créée qui se donnait pour but l'édition intégrale de l'œuvre de Johann Sebastian Bach. À partir 1853, il participe à ce travail d'édition, entreprise dont il prend la direction en 1858. Ce qui était nouveau pour son époque, il a appliqué les méthodes des médiévistes à l'édition des manuscrits de musique. Toutes ses préfaces aux différents volumes de l'édition sont autant de textes pionniers. Comme rédacteur de la Bach-Gesellschaft, il a publié de manière exemplaire un grand nombre d'œuvres de Bach. Il a été reconnu par les meilleurs spécialistes de Bach de son époque, Philipp Spitta et Johannes Brahms.

En 1878, il est devenu organiste de l'Église Saint-Thomas à Leipzig et après le décès de Ernst Friedrich Richter, il est devenu son successeur comme cantor de la Thomasschule. En même temps, il est devenu professeur de théorie, composition et orgue au Conservatoire de Leipzig.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Wilhelm Rust a surtout composé de la musique religieuse.

Piano:
  • Sonate en ut majeur
  • Fantaisie en si majeur
  • différents Nocturnes
  • Deux Caprices pour Piano, op. 2. No. 1 mi majeur [et] No. 2 si bémol majeur, [1856].
  • Beethoven
Musique Vocale:
  • le Psaume CXXX Aus der Tiefe ruf ich, Herr zu dir!
  • Motets pour Solistes et Chœur à huit voix.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Theodore Baker et Nicolas Slonimsky (trad. Marie-Stella Pâris, préf. Nicolas Slonimsky), Dictionnaire biographique des musiciens [« Baker's Biographical Dictionnary of Musicians »], t. 3, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins »,‎ 1995 (réimpr. 1905, 1919, 1940, 1958, 1978), 8e éd. (1re éd. 1900), 4728 p. (ISBN 2-221-07778-4)