Wilhelm Peters (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wilhelm Peters (homonymie) et Peters.
Wilhelm Peters
Naissance
Décès
Nom de naissance
Wilhelm Otto Peters
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Mouvement
Influencé par
Distinction
Médaille royale du mérite d'or (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Wilhelm Otto Peters (1851-1935) est un peintre norvégien qui a participé au Det Moderne Gennembrud (en) dans la peinture nordique. Il est étroitement associé aux peintres de Skagen et il est l'un des premiers à avoir peint les pêcheurs du Brøndums store.

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Né à Oslo, Peters étudie le dessin de 1867 à 1870 avec David Arnesen et J.F. Eckersberg (en). Travaillant comme illustrateur, il attire l'attention de Charles XV qui s'arrange pour qu'il étudie à l'Académie royale des beaux-arts de Suède à Stockholm de 1871 à 1873. Il part ensuite à Rome étudier avec Antonio Piccinni de 1873 à 1876 et termine ses études en 1880 après des séjours à Munich et à Paris[1],[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Wilhelm Peters : Digging for Worms (1884)

Éduqué comme un peintre historiciste inspiré par Lawrence Alma-Tadema, il se tourne vers le folklore, exposant au Danemark. Alors qu'il est à Paris à la fin de l’année 1879, il est attiré par le Naturalisme français. Quand il arrive à Skagen en 1881, il avait acquis une expérience internationale de ses voyages en Allemagne, à Rome et à Paris et il devient un contributeur du Det Moderne Gennembrud (en) dans la peinture nordique[2] .

Après avoir rencontré Michael et Anna Ancher lors de sa première visite à Skagen, il y retourne en 1882 en 1883 quand il s'associe avec Christian Krohg, P.S. Krøyer et Eilif Peterssen. Il est un des premiers peintres de Skagen à peindre les pêcheurs dans l'auberge, un thème qui sera plus tard abordé par Michael Ancher et Krøyer[2].

Peters a réussi à exposer ses tableaux au Høstutstillingen (en) à Oslo en 1882. En 1885 il devient censeur à la Statens håndverks - og kunstindustriskole (en), un poste qu'il gardera jusqu'en 1923. En plus de ses peintures et gravures, il a créé des vitraux, par exemple ceux de la Cathédrale Saint-Olaf d'Oslo[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (no)« Wilhelm Peters », sur Storre norske leksikon (consulté le 17 octobre 2013)
  2. a, b et c (da)Elisabeth Fabritius, « Wilhelm Peters », sur Kunstindeks Danmark & Weilbachs Kunstnerleksikon (consulté le 18 octobre 2013)

Sur les autres projets Wikimedia :