Wilfried Niflore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wilfried Niflore
Wilfried Niflore.jpg
Situation actuelle
Équipe Sans Club
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (34 ans)
Lieu Toulouse
Taille 1,86 m
Poste attaquant
Parcours junior
Saisons Club
 ?-2001 Drapeau : France Toulouse FC
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2001-2002 Drapeau : France Toulouse FC 27 (3)
2002-2004 Drapeau : France AS Cannes 52 (18)
2004-2005 Drapeau : France Tours FC 30 (9)
2005-2008 Drapeau : France FC Gueugnon 76 (23)
2008-2011 Drapeau : Bulgarie Litex Lovech 94 (43)
2011-2013 Drapeau : France Nîmes Olympique 20 (1)
2013 Drapeau : France Paris FC 12 (2)
2013 Drapeau : France Muret
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 12 septembre 2013

Wilfried Niflore est un footballeur français né le 29 avril 1981 à Toulouse, évoluant au poste d'attaquant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir fait ses premières armes en jeunes à l'AS Toulouse Mirail puis au Toulouse Fontaines Club, Niflore entre au centre de formation du Toulouse à 16 ans. Quelques mois plus tard, il signe son premier contrat professionnel et dispute ses premiers matches avec le TFC (évoluant en National) lors de la saison 2001-2002. Grâce à leur 4e place finale, les Pitchounes accèdent à la 2e Division. Après cette saison à 23 matches et 3 buts, le jeune attaquant n'est pas conservé par son club et rejoint les rangs de l'AS Cannes, autre club du championnat National durant l'été 2002. Après deux saisons plutôt réussies (52 matches et 18 buts) pour le club de la Côte d'Azur, Niflore part à Tours à l'orée de la saison 2004-2005. Dans ce club de 3e Division, le Toulousain marque 9 buts en 30 rencontres. Quelques mois plus tard, il signe au FC Gueugnon club de milieu de tableau de 2e division. Avec les Forgerons, il inscrit la bagatelle de 23 buts en 72 matches. En décembre 2008, après deux saisons et demis sur les bords de l'Arroux, il décide de s'exiler et s'engage avec Litex Lovetch en Bulgarie.

Il fait ses débuts avec Lovetch le 1er mars 2008 face au CSKA Sofia. Le 8 mars, il marque son premier but sous ses nouvelles couleurs contre le Vihren Sandanski. Profitant du départ du buteur Emil Angelov à Denizlispor Kulübü en Turquie, il devient la première arme offensive de l'équipe. Wilfried Niflore finit le championnat 2009-2010 comme meilleur buteur de D1 Bulgare avec 19 buts en 27 matches. Lors de la saison 2010-2011, il marque dans la première moitié de championnat 6 buts en 12 apparitions. Finisseur hors pair de ce championnat, il n'a jamais marqué les esprits en France que ce soit à Toulouse, Cannes, Tours ou Gueugnon...

Niflore revient toutefois en France, à Nîmes, en janvier 2011. À la fin de la saison, les Gardois terminent premier du classement et accèdent à la Ligue 2. Malgré 14 apparitions sous le maillot des Crocos, le Toulousain n'inscrit qu'un seul but cette année-là. Fin janvier 2013, il est prêté pour le reste de la saison au Paris FC. Il n'est pas conservé par le club gardois à l'issue de la saison.

En septembre 2013, il s'engage avec l'Amicale sportive Muret football.

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

À l'issue de la saison 2010-2011

  • 76 matchs et 23 buts en Ligue 2
  • 105 matchs et 30 buts en National
  • 72 matchs et 38 buts en 1re division bulgare
  • 4 matchs et 1 but en Ligue des Champions
  • 8 matchs et 2 buts en Coupe de l'UEFA / Ligue Europa

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]