Wild Turkey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wild Turkey
Image illustrative de l’article Wild Turkey
Distillerie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville Lawrenceburg (Kentucky)
Coordonnées 38° 02′ 19″ nord, 84° 51′ 02″ ouest
Statut en activité
Fondée en 1869
Détenue par Drapeau : Italie Campari
Alcools produits bourbon, rye whisky
Principales
marques
Wild Turkey 101, Wild Turkey Rare Breed, Russell's Reserve, Kentucky Spirit
Adresse 1525 Tyrone Road, Lawrenceburg, KY
Site Web site officiel Wild Turkey
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Kentucky
(Voir situation sur carte : Kentucky)
Wild Turkey
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
(Voir situation sur carte : États-Unis)
Wild Turkey

Wild Turkey est une marque de whiskey bourbon produit par la distillerie du même nom à Lawrenceburg, dans le Kentucky.

Historique[modifier | modifier le code]

Les frères Ripy ont construit une distillerie près de Lawrenceburg, Kentucky en 1869. Pendant la Prohibition (1917-1933), la distillerie a arrêté sa production. Le nom du whisky aurait été donné par Thomas McCarthy[1].

En 1971, la distillerie des Ripy est acquise par Austin, Nichols & Co. et le groupe français Pernod-Ricard la rachète pour 100 millions de dollars en 1980[1],[2]. En 2009, la compagnie française vend la marque Wild Turkey ainsi que sa distillerie à Gruppo Campari pour restructurer sa dette[2]. Le montant des négociations est à la hauteur de 391 millions d'euros[3].

En 2011, la distillerie est remaniée avec des nouvelles installations qui lui permettent de produire 11 millions de gallons d'alcool pur par an[4].

Les whiskies[modifier | modifier le code]

La marque principale est considérée un des grands exemplaires d'un whisky bourbon[5].

Elle élabore un nombre de bourbons: Wild Turkey 101, Wild Turkey Rare Breed, Russell's Reserve, Kentucky Spirit. La marque la plus réputée est le Wild Turkey.

Pour information, un point de « proof » correspond à 0,5° d'alcool. Il existe plusieurs assemblages de Wild Turkey, notamment les « 81 proof » et « 101 proof » (prononcer one-o-one) respectivement à 40,5 et 50,5 degrés d'alcool.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

L'artiste de boogie-woogie et blues Kenny "Blues Boss" Wayne interprète une chanson nommée Wild Turkey 101 Proof qui évoque cette marque de whisky.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en-GB) Julia Kollewe, « The history of Wild Turkey », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 31 octobre 2020)
  2. a et b (en-US) David Jolly, « Pernod Sells Wild Turkey Brand to Gruppo Campari (Published 2009) », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 31 octobre 2020)
  3. (en) « Campari buys Wild Turkey from Pernod Ricard », sur the Guardian, (consulté le 31 octobre 2020)
  4. (en-US) « Wild Turkey Doubles Production to 11 Million Gallons - Lane Report | Kentucky Business & Economic News » (consulté le 31 octobre 2020)
  5. (en) Wild Turkey 101

Liens externes[modifier | modifier le code]