Wikiversité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Logo de Wikiversité

Image illustrative de l’article Wikiversité

Adresse www.wikiversity.org
Commercial Non
Publicité Non
Type de site Environnement d'apprentissage personnel et de sciences participatives
Langue Multilingue
Inscription Gratuite et optionnelle
Propriétaire Wikimedia Foundation
Lancement [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
État actuel  En activité

Wikiversité Écouter est un wiki multilingue de ressources éducatives libres et de sciences participatives appartenant à la Wikimedia Foundation. Ce projet permet d'apprendre, d'enseigner et de faire de la recherche scientifique au moins[2] grâce à un espace de contenus pédagogiques et à un laboratoire virtuel de recherche. Chaque ressource peut être publiée par un individu ou par un groupe, soit de sa propre initiative, soit dans le cadre d'un projet plus large d'apprentissage[3].

Le terme « Wikiversité » désigne la version en français de ce projet, Wikiversity étant le nom officiel en anglais. Le projet existe en 17 langues, dans une apparence unie, mais avec de grandes variations de contenus.

Histoire[modifier | modifier le code]

Discours de Jimmy Wales à propos de Wikiversity lors de la cérémonie d'ouverture de Wikimania 2006, le .

« Wikiversité » est un mot-valise issu de la fusion des termes « wiki » et « université ». Cependant, le projet n'a pas vocation à se cantonner aux études supérieures : le mot « université » ne renvoie qu'à la structure des pages du site (organisées en facultés et en départements dans l'édition en français).

D'abord soumis à une discussion de la communauté wikimédienne[4], le projet Wikiversity (en anglais) est créé le au sein de Wikibooks[5]. En , il est proposé à la suppression[6], pour finalement devenir un projet Wikimédia indépendant.

La version en espagnol existait déjà de façon indépendante depuis le [7] et la version en allemand depuis le [8]. Le , la version en anglais se détache définitivement de Wikibooks[9]. La version en français est la quatrième à apparaître, le [10].

Depuis 2016, Wikiversité en français héberge des MOOCs du CNED.

Le , le logo actuel, créé par Julian Herzog, est adopté.

Le , Wikiversité en français dépasse la barre des 16 000 pages de contenu[11].

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Organisation et fonctionnement[modifier | modifier le code]

Wikiversité est édité sur le site web wikiversity.org avec le logiciel MediaWiki. De même que Wikipédia, les serveurs hébergeant le site sont financés par la Wikimedia Foundation.

Communautés[modifier | modifier le code]

Comme les autres wikis de la Wikimedia Foundation, Wikiversité s'organise en unités linguistiques. Les mêmes principes fondateurs sont partagés par les différentes unités, mais les pratiques d'écriture sont convenues indépendamment par les internautes pour chacune d'elles.

Fin 2021, Wikiversité est subdivisé en 17 communautés linguistiques : allemand, anglais, arabe, chinois, coréen, espagnol, finnois, français, grec, hindi, italien, japonais, portugais, russe, slovène, suédois et tchèque.

Des projets Wikiversité dans d'autres langues sont en cours de développement sur le hub multilingue beta.wikiversity.org[12].

Contrôle des modifications[modifier | modifier le code]

Comme Wikipédia, la qualité du contenu de Wikiversité est assurée par le contrôle mutuel des modifications, notamment grâce à une page, « Modifications récentes », qui liste les 50 dernières contributions toutes pages confondues en temps réel[13].

Licence[modifier | modifier le code]

Toute ressource éducative de Wikiversité peut être réutilisée et modifiée à l'extérieur de Wikiversité, pour et selon ses propres besoins, gratuitement ou non, à condition de respecter les termes de la licence de documentation libre GNU et de la licence Creative Commons Attribution - Partage dans les mêmes conditions (comme sur les autres projets Wikimédia).

Financement[modifier | modifier le code]

Wikiversité est financé par les dons d'internautes consultant le site.

Contenu de Wikiversité en français[modifier | modifier le code]

Les pages de contenu de Wikiversité en français observent une hiérarchie très précise.
Encart « Référents » d'une leçon sur Wikiversité en français.

Wikiversité en français reprend la structure d'une université classique dans le monde francophone, c'est-à-dire une répartition des différents éléments (leçons et travaux de recherche) en facultés et en départements[14]. Cette répartition est matérialisée par les espaces de noms « Faculté: » et « Département: ».

Il est également possible d'y naviguer par niveau[15], par scolarité (française, belge, suisse, québécoise, etc.)[16] ou par une simple recherche grâce à un moteur de recherche interne situé dans le coin supérieur droit de chaque page.

Les travaux de recherche, regroupés dans l'espace de noms « Recherche: », sont tous listés sur la page « Recherche:Accueil ».

La plupart des leçons sont constituées d'une page principale et de sous-pages. La page principale, formatée par le modèle « Leçon », contient :

  • une courte présentation de la leçon ;
  • une liste succincte de ses objectifs ;
  • une liste succincte de ses prérequis (facultatif) ;
  • une liste de référents à contacter en cas de question sur la leçon ;
  • un sommaire des chapitres de la leçon ainsi que de ses pages annexes (exercices, quiz, sujets d'examen...)

Depuis 2014, il est également possible de publier des leçons sur une seule page en ayant recours au modèle « Leçon du jour »[17].

Réception[modifier | modifier le code]

PC World fait état du projet Wikiversity (en anglais) en 2007, alors que le cours le plus populaire porte sur la réalisation de films. Il compare le projet au MIT OpenCourseWare du Massachusetts Institute of Technology, notant toutefois que, bien que gratuite, l'offre du MIT n'est « pas assez gratuite pour Wikiversity »[18].

Dans leur ouvrage de 2008 intitulé Empowering Online Learning, Curtis Bonk et Ke Zhang notent que « si la Wikimedia Foundation parvient à alimenter des ressources et des communautés crédibles au sein de Wikiversity, elle provoquera de sérieuses ondes de choc dans l'enseignement supérieur »[19]. Hoffman iamgine que les cours de Wikiversity pourraient ressembler aux cours universitaires en ligne traditionnels, tout en étant ouverts dans tous les sens du terme. Il ne s'attend pas à ce que Wikiversity remplace les universités traditionnelles, mais pourrait les compléter pour les « baby boomers à la retraite » qui consacrent du temps et de l'énergie à « l'éducation comme loisir »[20].

En 2009, Debora Weber-Wulff, ancienne participante à Wikiversität (Wikiversité en allemand), critique le manque de règles au sein du projet : chacun peut « prétendre comprendre et vouloir enseigner l'informatique ». Elle considère également la peur du vol d'idées comme un obstacle à la libre collaboration des utilisateurs de Wikiversity[21].

L'Association for Psychological Science note en 2018 que Wikipédia, souvent « première source d'information des internautes », est en constante évolution dans une recherche d'exactitude, accompagnée en cela par Wikiversity, son « site frère moins connu »[22].

J. Rapp et al., écrivant en 2019, commentent que Wikiversity permet aux lecteurs de devenir des contributeurs actifs ; la rédaction de documents « peut être considérée comme une tâche d'apprentissage pour les auteurs avancés de Wikiversity en général ». Ils notent que les WikiJournals, développés sur la version anglophone du site, diffèrent des revues conventionnelles en étant transparents sur les antécédents des évaluateurs, facilitant éventuellement la discussion interdisciplinaire, et en révélant les étapes du développement d'un article (par le versioning)[23].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « https://en.wikiversity.org/w/index.php?diff=1 » (consulté le )
  2. Le contenu dépend de chaque version linguistique.
  3. Kennedy, Ian; Pass, Delia; Cadir, Roxan. One Laptop Per Teacher: Content and Curriculum for (in-service) Teacher Training. Ed/ITLib Digital Library. pp. 2564–2569.
  4. Discussion initiée le 17 août 2003.
  5. (en) « Difference between revisions of "Wikiversity" - Wikibooks, open books for an open world », sur en.wikibooks.org (consulté le )
  6. « Wikibooks:Requests for deletion/Wikiversity - Wikibooks, open books for an open world », sur en.wikibooks.org (consulté le )
  7. (es) « Wikiversidad », sur es.wikiversity.org (consulté le )
  8. (de) « Hauptseite: Unterschied zwischen den Versionen – Wikiversity », sur de.wikiversity.org (consulté le )
  9. (en) « Difference between revisions of "Wikiversity:Main Page" - Wikiversity », sur en.wikiversity.org (consulté le )
  10. « Différences entre les versions de « Wikiversité:Accueil » — Wikiversité », sur fr.wikiversity.org (consulté le )
  11. « Wikiversité:Annonces/2021 — Wikiversité », sur fr.wikiversity.org (consulté le )
  12. (en) « Wikiversity », sur beta.wikiversity.org (consulté le )
  13. « Modifications récentes — Wikiversité », sur fr.wikiversity.org (consulté le )
  14. « Wikiversité:Départements — Wikiversité », sur fr.wikiversity.org (consulté le )
  15. « Aide:Niveaux — Wikiversité », sur fr.wikiversity.org (consulté le )
  16. « Scolarité francophone — Wikiversité », sur fr.wikiversity.org (consulté le )
  17. « Projet:Wikiversité/Autoriser les leçons sur une seule page — Wikiversité », sur fr.wikiversity.org (consulté le )
  18. Dan Nystedt, « Wikiversity Gains Momentum », PCWorld,‎ (lire en ligne)
  19. Curtis J. Bonk et Ke Zhang, Empowering Online Learning: 100+ Activities for Reading, Reflecting, Displaying, and Doing, John Wiley & Sons, (ISBN 978-0-7879-8804-3, lire en ligne), p. 192
  20. Steven J. Hoffman, Teaching the Humanities Online: A Practical Guide to the Virtual Classroom: A Practical Guide to the Virtual Classroom, Taylor & Francis, (ISBN 978-1-317-45898-2, lire en ligne), p. 170
  21. Tina Rohowski: Hochschule für alle., Zeit Online, 19 août 2009 (consulté le 5 novembre 2009).
  22. « Students Learn Science Communication Through Wikiversity », Association for Psychological Science, vol. 31, no 7,‎ (lire en ligne)
  23. Annette Froehlich, Embedding Space in African Society: The United Nations Sustainable Development Goals 2030 Supported by Space Applications, Springer, , 248–249 p. (ISBN 978-3-030-06040-4, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]