Wikipédia:RAW/2015-05-22

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Message des éditeurs/rédacteurs/traducteurs/etc.,

Chères lectrices, Chers lecteurs,

Nous tenons à souligner que cette édition des RAW a bénéficié des nombreux apports d'un cinquième éditeur/rédacteur/traducteur/etc. : Trace.
Merci beaucoup pour son travail !

Bonne lecture !

Brèves[modifier le code]

Repose en paix, Le Tigre
  • Le Tigre est mort : Nous apprenons la disparition à Paris, fin 2014, du Tigre, un curieux magazine curieux francophone dont le slogan était une phrase d'Héraclite : « un tas de gravats déversé au hasard : le plus bel ordre du monde ».
Lecteur des RAW, souviens-toi de ce magazine : bien avant la création du présent wikipériodique, Le Tigre proposait dans ses colonnes un wikifeuilleton qui était lui aussi un regard sur l'actualité de la Wikimedia
Parodie wikimédienne Rosie the Riveter de l'affiche de la campagne américaine We Can Do It!. Utilisation dans le cadre de Inspire, destinée à sensibiliser les contributrices (en)
  • Sauver Wikipédia : Le 14 avril dernier, le magazine anglophone Time publie le long article « Saving Wikipedia ». L'auteur, Noah Rayman, introduit son propos par le fait que la Wikimedia Foundation s'est jointe en mars 2015 à d'autres associations américaines de défense des libertés individuelles pour porter plainte contre la NSA, au motif que son programme de surveillance des citoyens viole nombre de lois fondamentales des États-Unis. Il expose la sensibilité de Wikipédia à la défense de la liberté d'expression, l'expliquant notamment par le fait que son contenu est censuré avec constance dans des pays où la liberté de la presse est mise à mal.
L'auteur insiste sur les succès de Wikipédia, sixième site mondial par le nombre de consultations, mais remarque l'utilisation massive de ses données par des tierces parties, hors de son site. Il revient sur les idéaux fondateurs de l'encyclopédie, qu'il confronte aux réalités d'un Web qui change et devient de plus en plus marchand.
Avec un budget annuel de 59 millions $US, les moyens financiers de la Wikimedia Foundation sont très limités comparativement aux géants du Web. Wikipédia a d'autres points faibles, à commencer par une communauté de contributeurs majoritairement occidentale, masculine et blanche[note 1], ce qui conduit certains sujets à être moins bien traités que d'autres.
L'auteur dresse ensuite le portrait de Lila Tretikov, la directrice générale de la Wikimedia Foundation depuis 2014. Puis il revient sur l'histoire de l'encyclopédie et détaille les problèmes à la résolution desquels s'attaque la direction de ladite fondation. En effet, les différents freins à la première contribution, la très faible persévérance des nouveaux contributeurs, l'accueil médiocre qui leur est fait et la difficile adaptation de l'interface d'édition aux appareils mobiles, rendent plausible une baisse croissante du nombre de contributeurs.
La direction lutte contre cette tendance négative par l'embauche de trente-cinq engineers, notamment chargés d'améliorer le premier accès à l'interface de contribution, et par le lancement de la campagne « Inspire » destinée à féminiser la communauté des contributeurs, campagne dont les résultats ont été annoncés le premier mai dernier, mais aussi par son programme Wikipedia Zero, visant à fournir gratuitement un accès à Wikipédia par téléphone portable aux populations ne pouvant financer un accès à Internet, notamment dans les pays émergents[1],[2].
L'auteur conclut sur le fait que la communauté s'oppose parfois aux vues de la Wikimedia Foundation : il prend en exemple l'opposition du chapitre germanophone à la nouvelle interface de consultation des documents non textuels issus de Wikimedia Commons. Il termine sur la nécessité qu'a Wikipédia de se renouveler.
Comment ? La question reste posée.
Carte des réunions wikipédiennes germanophones
  • Jeudi c'est Wiki : Initiations à Wikipédia à la bibliothèque centrale de Hambourg (de). Chaque premier jeudi du mois a lieu une initiation à Wikipédia à la bibliothèque centrale de Hambourg (Allemagne). La séance commence par les desiderata des auditeurs et hop ! C'est parti. Des wikipédiens expliquent à chacun comment publier ce qu'il désire et comment fonctionnent les outils qui lui sont nécessaires. Cette pédagogie personnalisée fonctionne à merveille — chapeau bas aux formateurs !
Pour remercier la bibliothèque, les intervenants ont eu l'idée d'organiser un cours particulier à destination des bibliothécaires. Elle a rencontré un tel succès que ce sont des bibliothécaires de tout le land de Hambourg qui y participent, motivés qu'ils sont par les questions de leur lectorat à propos de l'encyclopédie. [1]
Comme l'atteste la carte ci-contre, les wikipédiens allemands se réunissent avec une régularité enviable, y compris dans des villes d'importance moyenne.
Logo WIKIAFRICA
  • Wikipédia c'est quoi ? : Les premiers spots télévisés pour Wikipedia au Cameroun ont été créés dans le cadre d'une campagne visant à sensibiliser la population de ce pays d'Afrique de l'Ouest, où l'utilisation de l'encyclopédie est historiquement faible. Iolanda Pensa, chercheuse à l'Université des sciences appliquées et arts de la Suisse italienne (en:SUPSI) et ancienne directrice scientifique de WikiAfrica[3], produit cette campagne de sensibilisation (en), avec Michael Epacka et d'autres à doual'art, une organisation culturelle à but non lucratif basée à Douala, Cameroun .
Un spot amusant pour promouvoir wikipédia.
Schéma de la structure interne de Titan, principale lune de Saturne, réalisé dans le cadre du projet pédagogique au Cégep de Chicoutimi.
  • Vandalismes ciblés : Dans l'une de ses émissions satiriques, l'humoriste John Oliver a sévèrement critiqué les quatre sociétés qui contrôlent le marché de la volaille aux États-Unis et les hommes politiques qui s'opposent aux réformes judiciaires réclamés par les éleveurs. À la suite de sa critique, dans la Wikipédia en anglais, les articles des 51 membres de l’United States House Committee on Appropriations (en), comité influent qui régule les fonds du gouvernement fédéral américain, ont tous été la cible de vandales. La communauté a supprimé ces vandalismes, tout en regrettant que Wikipédia soit prise à partie. [2]
  • Bing et Wikipédia : Le moteur de recherche de Microsoft, Bing, ajoute dorénavant et de façon systématique, des portions significatives des contenus de Wikipédia. Voyez Guy de Maupassant et Ingrid Bergman. [3]
  • Wikipédia arienne : Dans un roman satirique, Hitler déclare que Wikipédia est l'oeuvre arienne de Vikings, ce mot commençant par W en langue allemande (Wikinger). [4]
  • Wikipédia en Corée du Nord : L'ONG canadienne HanVoice fait introduire en fraude des copies de la Wikipédia en coréen en Corée du Nord. [5], [6]
Ce pays lutte contre la contrebande des clés USB, des cartes SD, des CD et des DVD, mais ne parvient pas à endiguer leur flux. Les Nord-Coréens pris en délit de consommer les médias peuvent être exécutés, même si les contenus sont innocents (par exemple, un soap opera). La corruption est généralisée parmi les forces policières, ce qui facilite la contrebande et HanVoice ne se cache pas d'y recourir. L'ONG se refuse pourtant à servir de vecteur de propagande, il veut transmettre une vue « équilibrée » du reste du monde. Il préfère, et de loin, transmettre des clés USB, parce que des policiers qui soupçonnent des citoyens de consommer ces médias font couper l'électricité avant d'intervenir, les CD et les DVD restent donc bloqués à l'intérieur des appareils.
Basé à Séoul, le North Korea Strategy Center (NKSC) est l'un des organismes qui organisent la contrebande d'objets en Corée du Nord. L'efficacité de NKSC, reconnue depuis longtemps, explique le choix de HanVoice. Son directeur, Kang Chol-hwan (en), est un transfuge nord-coréen qui a rédigé, avec Pierre Rigoulot, une description de sa vie dans un camp de travail forcé en Corée du Nord : Les Aquariums de Pyongyang.
HanVoice mène une campagne de financement participatif où les donateurs peuvent choisir les médias transmis. Une transfuge explique que son père s'est enfui de la Corée du Nord après avoir souffert de la faim et vu des documentaires entrés en fraude. Elle suggère aux donateurs de choisir des médias qui montrent notre vie quotidienne (De quelle façon achetons-nous les biens ? Comment exprimons-nous notre amour ? Pourquoi notre famille est-elle importante ?). Ces informations amèneraient les Nord-Coréens à remettre en question leur mode de vie.
  • Facebook et vie privée : RAW a déjà évoqué les techniques de suivi de Facebook. Dans un communiqué du 13 mai, la Commission vie privée belge ne mâche pas ses mots pour qualifier le suivi façon Facebook. Sur son site, elle publie des recommandations visant à empêcher Facebook d'observer la navigation des internautes. (fr)[7] La commission recommande entre autres de recourir à des extensions qui bloquent la transmission de certaines informations : Privacy Badger de l'EFF, Ghostery ou Disconnect, tout comme d'activer la navigation privée du navigateur. [8]
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Labels de la semaine[modifier le code]

Constamment, la qualité de Wikipédia en français augmente grâce aux efforts de bénévoles passionnés. Ces deux dernières semaines, quatre nouveaux articles de qualité (AdQ) et neuf bons articles (BA) ont enrichi notre wiki.
Le projet compte désormais 1 410 articles de qualité et 2 276 bons articles.

Articles de qualité[modifier le code]

Une colonne de soldats traversant un pont.
L'armée napoléonienne en campagne, d'après Jacques Swebach.

Les aspects économiques et logistiques des guerres napoléoniennes décrivent l'ensemble des facteurs économiques qui concoururent à la gestion matérielle et financière des guerres menées sous le Consulat et le Premier Empire et les causes et conséquences économiques de ces conflits. Ils couvrent également la gestion des ressources industrielles en vue de la production des armes et équipements militaires ou encore la logistique militaire et l'intendance militaire en vue de l'approvisionnement des armées en campagne.

Fairytale bookmark gold.png Cet article obtient le label surtout grâce aux efforts des contributeurs Thib Phil (pour le féliciter), Kozam (pour le féliciter) et Rifford (pour le féliciter).
Pie-grièche masquée mâle.

La Pie-grièche masquée est une espèce de passereaux, la plus petite espèce de son genre. Elle possède une longue queue et un bec crochu. Cette pie-grièche se nourrit principalement de gros insectes, et parfois de petits invertébrés ; elle empale parfois ses proies sur des épines ou sur des barbelés. La Pie-grièche masquée se reproduit dans le Sud-Est de l'Europe et dans l'Est du bassin méditerranéen. Pour passer l'hiver, elle migre dans le Nord-Est de l'Afrique. Ce passereau est en déclin dans certaines zones de son aire de distribution européenne, mais pas de façon suffisamment marquée pour justifier de menaces. Ainsi, cette espèce est considérée comme de « préoccupation mineure » par l'Union internationale pour la conservation de la nature.

Fairytale bookmark gold.png Cet article obtient le label surtout grâce aux efforts du contributeur Totodu74 (pour le féliciter).

Margot la fée est, dans les traditions de Bretagne et de la Mayenne, le nom générique de certaines fées terrestres. Elles sont surtout connues en Centre-Bretagne, particulièrement dans les Côtes-d'Armor. Elles sont assez puissantes, peuvent se rendre invisibles, se métamorphoser et transformer autrui. Réputées excellentes danseuses, souvent généreuses et parfois cruelles, elles prennent plaisir à mettre les humains à l'épreuve par le don d'or et d'objets. Elles posséderaient d'immenses trésors cachés sous la terre. Ces croyances, jusqu'à la fin du XIXe siècle, ont poussé plusieurs personnes à leur offrir des animaux en sacrifice et à rechercher leurs trésors supposés.

En jaune pâle, les trois provinces basques françaises : le Labourd, la Basse-Navarre et la Soule.
Fairytale bookmark gold.png Cet article obtient le label surtout grâce aux efforts de la contributrice Tsaag Valren (pour la féliciter).

Les institutions du Pays basque français avant 1789 résultent grandement d’une structure sociale établie autour de la maison basque (l’etxe), et de son mode de transmission intergénérationnelle, ainsi que de la gestion des terres communes. Cela se traduit par la jouissance partagée d’une propriété indivise. Cette gestion commune des Basques est considérée être à l’origine des assemblées paroissiales, qui forment le socle des institutions délibératives du Pays basque. Les institutions des trois provinces sont, jusqu'à la Révolution, reconnues par les différents suzerains. En 1789, la mise en place du département des Basses-Pyrénées supprime les particularités institutionnelles et les privilèges locaux qui ont traversé près de dix-huit siècles.

Fairytale bookmark gold.png Cet article obtient le label surtout grâce aux efforts du contributeur Harrieta (pour le féliciter).

Bons articles[modifier le code]

Henri II, extrait d'une miniature de l'Historia Anglorum de Matthieu Paris, vers 1250-1255.

Heroes of Wrestling est un spectacle de catch qui a eu lieu le 10 octobre 1999, diffusé en paiement à la séance aux États-Unis ainsi qu'au Canada. Il remettait en scène d'anciennes gloires du catch des années 1980 et du début des années 1990 lors de neuf matchs. Ce spectacle fut vivement critiqué après sa diffusion à cause non seulement de la condition physique des divers lutteurs, mais aussi des problèmes de la production.

Fairytale bookmark silver.png Cet article obtient le label surtout grâce aux efforts du contributeur Sismarinho (pour le féliciter).

Henri II (5 mars 1133 - 6 juillet 1189) fut comte d'Anjou et du Maine, duc de Normandie et d'Aquitaine et roi d'Angleterre. Énergique et parfois brutal, il chercha à récupérer les terres et les privilèges de son grand-père. En 1172, il contrôlait l'Angleterre, une grande partie du pays de Galles, la moitié orientale de l'Irlande et la moitié occidentale de la France. Cet empire s'effondra rapidement après sa mort mais ses réformes eurent un impact durable notamment dans le domaine juridique et la définition du droit anglais.

Fairytale bookmark silver.png Cet article obtient le label surtout grâce aux efforts du contributeur Pelanch3 (pour le féliciter).
Centrale thermique de Ronchamp

La centrale thermique de Ronchamp est une centrale à charbon implantée à proximité du puits du Chanois dans la ville de Ronchamp, dans la région française de Franche-Comté. Elle est exploitée par les houillères de Ronchamp de sa construction entre 1906 et 1907 jusqu’à la nationalisation en 1946, elle devient alors propriété d'Électricité de France. Elle atteint une puissance de 30 MW et la production annuelle varie alors entre 5 et 37 GWh jusqu'en 1950. Après sa fermeture en 1958, ses installations sont rapidement démantelées, mais les bâtiments sont lentement démolis tout au long de la seconde moitié du xxe siècle.

Fairytale bookmark silver.png Cet article obtient le label surtout grâce aux efforts du contributeur A.BourgeoisP (pour le féliciter).

Les Jeux olympiques d'hiver de 1994, officiellement connus comme les XVIIes Jeux olympiques d'hiver, ont lieu à Lillehammer en Norvège du 12 au 27 février 1994. Ce sont les premiers Jeux d'hiver qui ne se déroulent pas la même année que les Jeux d'été. Ils réunissent 1 739 athlètes issus de 67 nations, qui participent à six sports et 61 épreuves, soit quatre de plus qu'en 1992. la Russie arrive en tête du tableau des médailles avec onze titres olympiques, mais ce sont les athlètes norvégiens qui comptent le plus grand nombre de médailles avec 26 récompenses, dont dix en or.

Fairytale bookmark silver.png Cet article obtient le label surtout grâce aux efforts du contributeur Ivan Ogareff (pour le féliciter).
Vincent Clerc en décembre 2011.

Vincent Clerc, né en 1981 à Échirolles (Isère) est un joueur de rugby à XV et à sept international français. Il joue au poste d'ailier au sein de l'effectif du du Stade toulousain. Il a inscrit à son palmarès trois titres de champion de France (2008, 2011 et 2012), trois Coupes d'Europe (2003, 2005 et 2010), trois victoires dans le Tournoi des Six Nations (2004, 2007 et 2010), dont deux éditions en réussissant à réaliser le Grand Chelem (2004 et 2010), une quatrième place et une finale en Coupe du monde. Il est le meilleur marqueur de la Coupe du monde 2011 avec six essais ; le deuxième meilleur marqueur du rugby français. Il est le meilleur marqueur de l'histoire de la Coupe d'Europe.

Fairytale bookmark silver.png Cet article obtient le label surtout grâce aux efforts du contributeur Dd (pour le féliciter).

Walter Spanghero, né en 1943 à Payra-sur-l'Hers, est un joueur international français de rugby à XV, devenu dirigeant sportif et homme d'affaires. Walter Spanghero est considéré comme l'un des meilleurs joueurs français de sa génération et comme un grand joueur de l'histoire du rugby français. Il compte cinquante-et-une sélections en équipe de France.

La chartreuse du Liget, dans la commune de Chemillé-sur-Indrois.
Fairytale bookmark silver.png Cet article obtient le label surtout grâce aux efforts du contributeur Dd (pour le féliciter).

Chemillé-sur-Indrois est une commune française du département d'Indre-et-Loire, en région Centre-Val de Loire. Elle commence à se développer sous les comtes d'Anjou. C'est Henri Plantagenêt qui est probablement à l'origine de l'essor de la paroisse quand il fonde la chartreuse du Liget — une des rares abbayes de cet ordre en Touraine — en expiation du meurtre de Thomas Becket. Jusqu'à la Révolution française, l'histoire de Chemillé se confond avec celle de cette riche abbaye.

Fairytale bookmark silver.png Cet article obtient le label surtout grâce aux efforts du contributeur Arcyon (pour le féliciter).
Quickly de Kreisker monté par Abdelkebir Ouaddar au CHI de Genève en 2013

Quickly de Kreisker est un étalon de race Selle français concourant en saut d'obstacles, né le 5 février 2004 dans un élevage du Finistère. Fin 2012, le roi du Maroc Mohammed VI l'achète sous la supervision de Marcel Rozier, et le confie à Abdelkebir Ouaddar, un cavalier marocain. Il accède au plus haut niveau, avec une progression « fulgurante » pendant les années 2013 et 2014. Il décroche notamment une seconde place au Jumping international de France, et le Morocco Royal Tour deux années de suite. Quickly de Kreisker est régulièrement n°1 du classement mondial des chevaux de saut d'obstacles en début de saison 2014 et 2015. Il est très apprécié, tant du public français que du public marocain.

La Maison Gauvreau.
Fairytale bookmark silver.png Cet article obtient le label surtout grâce aux efforts de la contributrice Tsaag Valren (pour la féliciter).

La maison Joseph-Gauvreau est un immeuble patrimonial situé à Rimouski dans la région du Bas-Saint-Laurent au Québec. Cette maison bourgeoise de style éclectique, construite en 1906 et 1907 pour le Dr Joseph Gauvreau, lui sert de résidence principale, abritant également son cabinet médical et une clinique d'hydrothérapie. En 1984, devant la menace de sa démolition, un groupe de citoyens se mobilise et obtient son classement comme immeuble patrimonial en 1985. Elle est restaurée au début du xxie siècle.

Fairytale bookmark silver.png Cet article obtient le label surtout grâce aux efforts des contributeurs Fralambert (pour le féliciter) et ChristianT (pour le féliciter).

Featured pictures de la Wikipédia en anglais[modifier le code]

Chaque semaine, des images répondant à 8 critères de qualité sont mises en lumière sur la Wikipédia en anglais. N'hésitez pas à les insérer dans les articles de la Wikipédia en français, si ce n'est déjà fait.
Des fichiers similaires ont pu être déjà utilisés sur fr.wp, mais certaines de ces images remarquables (les peintures) ont été importées du Google Art Project ou Google Art Institute, et sont de meilleures qualité ; vous pouvez les mettre à jour sur l'encyclopédie.

Les images remarquables présentées ci-dessus ne sont toujours pas utilisées dans l'espace encyclopédique de la Wikipédia en français, à l'instant où nous rédigeons. Combien de temps allez-vous résister ?

12 photographies de qualité ont été sélectionnées ces dernières semaines ; venez vous servir, ici et .
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Dans les coulisses de la Wikimedia[modifier le code]

  • Élections au conseil d'administration de la WMF : votez ! Trois sièges de notre organe directeur sont à pourvoir, pour un mandat de deux ans. Le scrutin est ouvert jusqu'au 31 mai et les résultats seront publiés le 5 juin.
  • Distinction pour la WMF : Le département juridique de la WMF a reçu un prix du magazine Corporate Counsel (qui se targue d'être la meilleure source d'informations judiciaires pour les sociétés américaines) en ce qui concerne sa technique pionnière de consultation de la communauté dans les dossiers qu'elle traite. [9]
  • Wikipedia Library : Vous aimeriez consulter gratuitement des ressources documentaires en ligne qui sont offertes sur péage ? Le projet The Wikipedia Library dispose de comptes réservés aux wikimédiens. Depuis quelques jours, le service offre des abonnements gratuits à MIT Press Journals (des revues spécialisées dans les humanités, les sciences et la sociologie), Loeb Classical Library (collection de classiques grecs et latins), Répertoire international de la presse musicale (RIPM, périodiques sur la musique publiés de 1750 à 1966), SAGE_Stats (ressources statistiques portant sur le territoire américain) et HeinOnline (en) (base de données d'ouvrages sur le droit). Pour profiter d'un tel abonnement, vous devez comprendre l'anglais (pour l'inscription et les échanges). Le plus souvent, vous devez en plus être inscrit depuis un an et cumuler au moins 1 000 contributions, peu importe votre wiki de prédilection. [10]
  • Apiculteur : Le site Wikimedia Commons permet de téléverser (vers le site) des fichiers en lot. Il n'existait cependant pas d'outils pour télécharger (depuis le site) des quantités massives de fichiers. Rédigé en Java, le programme Imker (mot allemand signifiant « apiculteur ») comble ce manque. [11]
  • MediaWiki pour l'US Navy : L'US Navy souhaite rassembler en un seul site les leçons à tirer des différents exercices qu'elle mène, site qui servira aussi à partager des informations. Elle a retenu MediaWiki, logiciel libre et distribué gratuitement, comme plateforme logicielle. [12]
  • Wikidata, accès arbitraire : La Wikisource en français et la Wikipédia en néerlandais peuvent dorénavant accéder à n'importe quelle donnée de Wikidata. Par exemple, elles pourront demander la capitale (d:Property:P36) de l'Allemagne (d:Q183) dans une seule requête ({{#property:P36|from=Q183}}), peu importe la page où se situe la requête. Ce service sera étendu à d'autres wikis selon les besoins exprimés et les ressources disponibles. L'équipe logicielle de Wikidata recommande de limiter le nombre de requêtes parce que le temps de traitement de chacune allonge d'autant le temps de chargement des pages « clientes ». [13], [14]
  • Wikidata, infos manquantes : En parcourant Wikidata, vous pourriez découvrir des informations manquantes dans une page. Est-ce bien le cas ? N'auriez-vous pas parcouru trop rapidement la page en question ? Ou encore, vous n'êtes pas sûr quelles informations manquent ? Supposons que ce soit le cas pour Q580582. Il suffit de cliquer sur le « bon » lien « Ajouter » (première illustration ci-dessous), puis de sélectionner la propriété dans la liste affichée (deuxième illustration). Cette liste n'est pas exhaustive (et de loin), mais elle peut vous inspirer.
  • En haut et en bas : (fr)[15]
    • Sous Windows, les touches Début et Fin (en anglais, Home et End) mènent complètement en haut et en bas d'une page.
    • Sous iOS (produits mobiles d'Apple), « toucher le bord de l'écran tout en haut » pour aller en haut de la page.
  • Wikivoyage : La table des matières (TdM) des articles de Wikivoyage ne ressemble pas à la TdM de Wikipédia ou de Wikisource. Voyez par exemple Saintes (un article étoilé).
  • Liste auto-générées : Magnus Manske poursuit son programme de génération automatisée de pages. Il a mis au point deux modèles qu'il suffit d'insérer dans une page de Wikipédia. Ensuite, Listeria, un bot de sa conception hébergé sur WMF Labs, compare les données de Wikidata aux éléments de la liste selon un rythme préétabli. Si elles diffèrent, le bot apporte les changements nécessaires. Manske voit plusieurs avantages à son approche, dont l'uniformisation des listes pour toutes les langues et un seul site à modifier (Wikidata). Pour le moment, les deux modèles sont disponibles dans les Wikipédias en allemand et en anglais, mais peuvent être adaptés pour d'autres langues. En ce qui concerne les listes, leur contenu et leur structure, c'est laissé à l'imagination des wikimédiens. Voyez la même liste en allemand et en anglais. [16]
  • Extension Graph : « Vous pouvez désormais créer des graphiques et des cartes interactifs sur votre wiki avec le nouvel outil Graph. Si vous avez un navigateur ancien, vous verrez des images à la place. Cet nouvelle extension utilise un outil appelé Vega ; vous pouvez apprendre comment l’utiliser et créer des pages d’aide pour votre wiki. Vous pouvez utiliser l’outil de modification de Vega pour créer des graphiques, puis en copier le code sur votre wiki. Les graphiques et les cartes utilisent du code complexe ; il est conseillé de les inclure via des modèles. Il est prévu de pouvoir créer des graphiques avec l’ÉditeurVisuel. [17] [18] [19] » (fr)[20]
Logo pour le libre accès scientifique dessiné par PLOS
  • Wikiproject Open Access : Ce projet (en) consiste à importer des fichiers avec la licence adéquate sur Wikimedia Commons à partir de sources comme PubMed Central. De nouvelles vidéos ont été importées sur Commons le mois dernier, il y a près de 20 000 fichiers disponibles désormais.
  • Application mobile : L'application mobile de Wikipédia sur iPhone permet désormais de partager l'extrait d'un article sur les réseaux sociaux. Démonstration en vidéo ci-dessous.
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Nombre d'articles[modifier le code]

Un contributeur de la Wikipédia en anglais discute des méthodes utilisées pour compter les « articles » dans les wikis. En résumé, même si le nombre d'« articles » est régulièrement mis de l'avant pour démontrer la croissance des wikis, il est en pratique impossible de déterminer le nombre exact d'« articles ». [21]

La méthode pour déterminer ce qu'est un « article » a varié avec les années. Jusqu'à la fin mars 2015, il suffisait qu'une page dans l'espace de noms principal (EdNP) contienne un point (comme à la fin d'une phrase) et qu'elle ne soit pas une redirection pour qu'elle soit qualifiée d'« article ». Cependant, ce qui appartient à l'EdNP varie d'une famille de wikis à une autre. Par exemple, dans la Wikisource, les pages Auteur: sont considérées comme des « articles » (voyez par exemple s:Auteur:Georges Bizet). Depuis la fin mars 2015, la méthode est autre : la page, toujours dans l'EdNP mais pas une redirection, doit contenir « [[ ». Voici des exemples de pages qualifiées d'« articles » :

  1. wikilien → [[Babel]], [[Discussion:Babel]], etc., y compris avec les deux-points : [[:Catégorie:Wikipédia]] et [[:Fichier:Sourire.svg]]
  2. catégorie → [[Catégorie:Wikipédia]]
  3. média → [[Fichier:Yes.png]]
  4. lien entre wikis de la même famille → [[de:Bonn]] ou [[:de:Bonn]]
  5. lien interwiki → [[species:]]
  6. wikilien masqué → <!-- [[Je suis masqué]] -->
  7. wikilien désactivé → <nowiki>[[Je sers à illustrer]]</nowiki>
  8. toute page dans l'EdNP qui comprend « [[ »

Ce changement a donné l'impulsion de recompter les « articles » de tous les wikis : les développeurs utilisent deux scripts qui ne font pas partie de MediaWiki, puis modifient les compteurs s'ils le jugent pertinent. Le moteur du wiki modifie ensuite ce compteur selon les créations/suppressions d'« articles ». À la suite de la mise à jour des compteurs, des wikis ont vu une brusque réduction du nombre d'« articles » (la Wikisource en anglais a vu une diminution de 27 % du nombre d'« articles »), alors que d'autres ont vu leur compteur croître (par exemple, la Wikisource en français a vu une augmentation de 291 % du nombre d'« articles »). L'ensemble des Wikisources a vu le nombre d'« articles » augmenter de 1,6 million, doublant ainsi la somme de tous ses compteurs.

Pour tenter de « corriger » les diminutions, les développeurs de MediaWiki ont mis en place trois critères de décompte : la méthode obsolète du point, la récente méthode des [[ et une troisième autorisant le décompte de toutes les pages principales (grosso modo, toutes les pages du wiki en excluant les pages servant à la maintenance, pages de discussion comprises) dans n'importe quel espace de noms. Trois wikis linguistique (par exemple, Wikibooks en portugais) utilisent encore le premier critère, deux wikis linguistiques utilisent le troisième critère (par exemple, Wikinews en chinois), tous les autres utilisent le deuxième critère. Par ailleurs, des contributeurs de certains wikis ont modifé les pages dans le but de gonfler ce compteur. Il suffit en effet d'inscrire <!-- [[ --> dans n'importe quelle page de l'EdNP (ou équivalent) pour qu'elle soit comptée.

Malgré différentes corrections apportées à MediaWiki (dont une en 2011), ces compteurs sont plutôt une estimation du nombre d'« articles ». En effet, la création/suppression d'un « article » n'est pas la seule opération susceptible d'influer sur leur nombre. L'import d'un « article » modifie ce compteur, selon le nombre de modifications de la page (un bogue). Modifier un modèle peut provoquer un changement de statut dans toutes les pages touchées par ce changement. Les pages des wikis sont servies par une multitude de serveurs, plusieurs répondant aux modifications de contributeurs de partout sur la planète ; la mise à jour n'est pas immédiatement répercutée dans les serveurs maîtres et les serveurs caches. Même s'il existait un décompte exact, il serait difficile de savoir le moment exact parce que les wikis sont continuellement modifiés.

Erich Zachte, spécialiste de statistiques de la WMF, maintient Wikistats qui comprend des compteurs mensuels. Cependant, sa méthode pour compter les « articles » diffère significativement de celle utilisée par les développeurs. Il est donc illusoire de pouvoir comparer ces catégories de compteurs. Zachte calcule comme « articles » les pages qui comprennent [[catégorie]], mais pas les pages qui comprennent moins de 200 caractères. De plus, le logiciel de Zachte ajuste tous les compteurs historiques selon que les « articles » sont encore en ligne ou non (si un article qui existait en février 2015 a été supprimé en mars 2015, alors le compteur de février est ajusté à la baisse).

L'auteur du billet est plutôt pessimiste quand aux chances, dans un avenir proche, d'obtenir et de maintenir des compteurs fiables.


Parmi les commentaires laissés à la suite du billet, un contributeur écrit qu'il serait mieux d'augmenter le nombre d'articles relus selon les critères d'exactitude, de fiabilité et de bonne prose. Un autre s'enthousiasme pour l'amélioration continue apportée à l'ensemble des articles (références, élimination de coquilles typographiques, etc.) et indique que les compteurs actuels sont incapables de mesurer la joie (du travail accompli).

Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)
« Mon Don est modeste mais cette Œuvre est Grande[4]. »
— Anonyme
Retour des lecteurs : vos suggestions sur la présentation de RAW ou ses prochaines publications sont les bienvenues ici.
Rédigé/traduit par Cantons-de-l'Est, Gtaf, Ickx6, Simon Villeneuve et Trace
Citations originales
Notes
  1. Nous ne faisons ici que résumer l'article du Time, publié aux États-Unis, et demeurons conscients que des statistiques ethniques sont interdites dans certains pays, dont la France.
Références
  1. (en) Brandon Russell, « Wikipedia Zero Wants to Bring Wikipedia to Mobile Users Without a Data Plan », TechnoBuffalo,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Kul Takanao Wadhwa, « Getting Wikipedia to the people who need it most », Knight Foundation, (consulté le 8 avril 2013)
  3. https://blog.wikimedia.org/2013/08/21/wikiafrica-iolanda-pensa-profile/
  4. Anonyme, Journal de donateurs, mai 2015, Wikimédia France