Wikipédia:RAW/2014-10-24

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brèves[modifier le code]

L'Éléphant Blanc (« Білий Слон »), ruines d'un ancien observatoire astronomique et météorologique polonais, situé sur le mont Pip Ivan, dans le massif de la Chornohora, aujourd'hui en Ukraine. Photo primée de Wikimedia Commons.
  • Un Américain écrit que la Wikipédia en anglais est la meilleure amie du professeur. Non seulement il invite ses étudiants à consulter la Wikipédia, mais aussi à y contribuer. Il reconnaît qu'il fait partie d'une minorité. Il rappelle qu'en 2005 une étude avait conclu que cette Wikipédia comprenait autant d'erreurs que l’Encyclopædia Britannica. Depuis, la Wikipédia s'est améliorée, enrichie, même si des études démontrent qu'elle est incomplète ou que des journalistes rapportent d'énormes gaffes. Il donne quelques raisons qui expliquent le rejet de l'encyclopédia par la communauté enseignante. Elle leur enlève le monopole de la transmission du savoir, parce que l'encyclopédie est rédigée par des bénévoles. Elle fait partie des sites les plus consultés et tout chercheur rêve de pouvoir être lu par ce type de lecteurs. Finalement, les étudiants reprennent souvent des informations de la Wikipédia sans citer leur source, ce qui est du plagiat, rendant l'encyclopédie coupable par association. Il demande aux universitaires de mettre fin à leur opposition et de s'engager dans une collaboration qui profitera à tous. Il suggère que les étudiants soient évalués sur leur production wikipédienne, activité où ils auront l'occasion de se familiariser avec la recherche documentaire et d'utiliser les sources tout en évitant le plagiat. Il souligne au passage que la communauté wikipédienne est plus sensible aux plagiats que les journalistes. Par ailleurs, il y a des sujets qui ne sont pas encore couverts par l'encyclopédie, ce qui est une invitation à parcourir les sources pour les découvrir. Les textes qu'ils produiront ne seront pas déchiquetés ou oubliés. Le fruit de leur travail sera consulté par la planète entière. Toujours selon lui, les professeurs ont l'obligation morale de participer à la construction de l'encyclopédie. Ils détiennent les connaissances et peuvent mettre leurs étudiants à contributon. Les efforts de ces derniers, si bien dirigés, serviront la société civile. [1]
  • Wikimédia France a obtenu un agrément de cinq ans avec l'éducation nationale française, ce qui lui permettra notamment de faciliter la réalisation de projets en milieu scolaire. (fr)[2]
  • Wikimédia France participe à un projet de recherche sur les services d'archives (des départements du Vaucluse et du Tarn-et-Garonne, et de la commune de Tours). Wikimédia France agit comme un partenaire à but non lucratif ; les archives locales du Vaucluse, en tant que partenaire institutionnel et Anaphore, une société de logiciels de gestion des archives, en tant que partenaire à but lucratif. Le gouvernement français a accordé une subvention afin de travailler sur la distribution des archives de métadonnées. Le projet devrait commencer avant la fin de l'année 2014 et fait partie d'une sélection de 60 projets (voir la liste) sur plus de 200 propositions à l'appel « Services numériques culturels innovants en 2014 », du ministère de la Culture et de la Communication, destiné à encourager les projets favorisant l'expérimentation autour de contenus culturels numériques innovants, visibles et précieux.
Le Monument à Wikipédia a été inauguré le 22 octobre en Pologne. <on en parle au Bistro.>
  • Une Américaine explique pourquoi elle verse 6 $US par mois pour que la Wikipédia en anglais poursuive sa mission. Elle paie 7,99 $US par mois à Hulu pour regarder ses émissions favorites (malgré les publicités), elle paie 8,99 $US à Netflix pour regarder Law & Order, elle paie 15 $US pour son abonnement à The New York Times (qui serait l'un des meilleurs chiens de garde de la vie publique américaine), elle paie 35 $US par mois en contraventions (à cause de la signalisation déficiente de sa ville). Elle écrit : « Alors, pourquoi ne pas donner pour maintenir le plus grand trésor de connaissances de l'histoire de notre espèce [trad 1]? » Elle rappelle les campagnes de levées de fonds des années passées, la plupart l'agaçant. Puis, un jour, la WMF lui a proposé de faire des versements mensuels. Elle a encore été agacée, mais s'est rendue compte qu'elle consultait régulièrement Wikipédia. « Mon agacement était symptomatique de ma dépendance à Wikipédia. Je m'y fie totalement. Je la tiens comme complètement acquise[trad 2]. » Elle y trouve de tout, y compris une histoire du système de santé publique moderne. Ni The New York Times, ni The Economist n'en propose une, sujet important à ses yeux. Elle ajoute que la Wikipédia a répandu des canulars, mais combien d'étudiants universitaires ne consultent pas la bibliographie des articles lorsque vient le temps de rédiger un texte ? Elle mentionne les travaux d'un professeur américain qui injecte des gènes dans des pommes, gènes modelés selon différents thèmes, dont Wikipédia [7]. Elle approuve, parce qu'elle croit que Wikipédia est la meilleure somme de toute la connaissance humaine, allégorie du fruit défendu de la Bible. « C'est aussi la plus résiliente. La plus facile à consulter. Et la plus sécuritaire [NdT : dans le sens de protection de la vie privée]. Elle est hébergée sur des serveurs répartis partout sur la planète. Donc, au contraire de la bibliothèque d'Alexandrie, personne ne peut l'incendier[trad 3]. » Mais on peut la négliger, la laisser stagner, l'oublier. Ou pire, être seulement consultée par les gens financièrement à l'aise. C'est pour ces raisons qu'elle verse de l'argent à la Wikimedia Foundation. [8]
Si vous souhaitez donner, ponctuellement ou mensuellement.
Parmi les commentaires laissés à la suite de l'article, des gens mentionnent que les étudiants consultent régulièrement Wikipédia, mais ne peuvent reprendre du texte des articles. Une personne réplique que c'était déjà le cas avec les encyclopédies en papier. Une autre ajoute que les étudiants consultent les ouvrages mentionnés dans les bibliographies des articles. Agir ainsi permettrait d'épargner des heures, des jours, voire des semaines de travail. « N'utilisez pas Wikipédia comme source, utilisez les sources de Wikipédia comme une source[trad 4]. » Une enième se plaint que Wikipédia a supplanté plusieurs sites Web et donc réduit la diversité du Web. « C'est l'équivalent Internet de McDonald's ou Walmart pour l'information[trad 5]. » Un autre ajoute : « On devrait arrêter Wikipedia pendant une journée ; les gens se rendraient alors compte combien elle est importante[trad 6]. »
  • GLAM (« Galleries • Libraries • Archives • Museums », le partenariat coordonné via Wikimedia Outreach) : Dans le cadre d'un partenariat avec les Archives nationales françaises, 65 documents supplémentaires majeurs de l'histoire française ont été téléchargés sur Wikimedia Commons, ce qui porte désormais le nombre de ces fichiers à 142. Bien que cela puisse sembler limité, les documents ont été soigneusement choisis par les archivistes et représentent des pierres angulaires des Archives nationales. Grâce au travail des wikimédiens, la quasi-totalité de ces 142 documents est maintenant utilisée sur les projets Wikimedia. Le plus utilisé est présent sur 23 pages (voir Procès verbal de la prestation du serment du Jeu de Paume et Édit de Nantes)[1].
  • Depuis six ans, un joueur de basketball est régulièrement mentionné en lien avec une affaire illégale survenue en 1978-1979. Pourtant, aucune étude sérieuse sur le sujet ne mentionne son nom. Les journalistes auraient régulièrement repris des informations de l'article 1978–79 Boston College basketball... de la Wikipédia en anglais. [9]
  • Une photo de Ctruongngoc est reprise par le site officiel des prix Nobel. [10]
  • Avant leur nomination, plusieurs lauréats du prix Nobel sont peu connus en dehors d'un cercle restreint. Lorsque le comité Nobel publie leur nom, les journalistes recherchent des informations. Ces derniers consulteraient en premier Wikipédia. [11]
  • Des étudiants d'une université américaine ont été invités à vandaliser la Wikipédia en anglais. C'est difficile parce qu'une communauté de contributeurs flanqués d'une armée de bots veille. Cependant, les nouveaux auront de la difficulté à survivre dans un environnement aussi « hostile ». [12]
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Labels de la semaine[modifier le code]

Charles Dickens en 1868

Constamment, la qualité de Wikipédia en français augmente grâce aux efforts de bénévoles passionnés. Ces deux dernières semaines, trois articles de qualité (AdQ) et neuf bons articles (BA) enrichissent notre wiki.
Avec un AdQ et trois BA, l’œuvre du romancier anglais Charles Dickens est valorisée dans cette promotion, à la hauteur des 26 autres labels accordés aux articles qu'a consacrés Robert Ferrieux à cet auteur et à ses écrits.
Le projet compte désormais 1 351 articles de qualité et 2 155 bons articles
.

Articles de qualité[modifier le code]

  • L'Ami commun (Our Mutual Friend) est le dernier roman achevé de Charles Dickens. Il s'y emploie à dénoncer la superficialité d'une société fissurée en divisions de classes, corrompue par l'avidité du gain, l'incompétence du pouvoir, le gaspillage de la vie urbaine vouée au matérialisme et les relations prédatrices qu'entretiennent entre eux les êtres humains. Si la critique contemporaine reste divisée sur son intrigue et ses personnages, L'Ami commun est aujourd'hui reconnu comme l'un des chefs-d'œuvre de la dernière manière de Dickens. Il a inspiré plusieurs réalisateurs de cinéma ou de télévision, et même le poète T. S. Eliot ou le chanteur Paul McCartney.
  • Les Épodes sont un recueil de dix-sept pièces du poète latin Horace, paru vers 30 av. J.-C. Composés en majorité sur des mètres iambiques, ces poèmes permettent à leur auteur d'invectiver ses ennemis sur des thèmes très variés, allant de la magie à la politique, en passant par la sexualité et la vie à la campagne, tout en faisant ses premières armes dans une poésie lyrique proche de l'élégie. Il est considéré comme le dernier iambographe.
  • Les Sports réunis Colmar est un club de football français fondé en 1920. Il atteint la DH en 1924 et obtient le statut professionnel dès 1937. Il participe à la Division 1 en 1948-1949, puis perd le statut professionnel faute de financements. L'équipe première évolue aujourd'hui en National et joue au Colmar Stadium, stade où le club évolue depuis 2001.

Bons articles[modifier le code]

  • L'amphithéâtre de Tours fut construit au Ier siècle, à l'époque où Tours, sous le nom de Caesarodunum, était le chef-lieu de la cité des Turons. Agrandi au IIe siècle, il était l'un des plus vastes de tout l'Empire romain.
  • Le bombardement de Salé est une attaque navale lancée entre le 26 et 27 novembre 1851 par la République française, contre la ville marocaine de Salé, en réponse au pillage d'un navire de marchandises français par des habitants de la ville, et au refus de remboursement de la part du sultan.
  • Moulay Ismaïl Ben Chérif (vers 1645 - 1727) est sultan du Maroc de 1672 à 1727. Son règne correspond à une période d’apogée de la puissance marocaine.
  • Les playoffs du championnat de France de basket-ball de Pro A 2013-2014 opposent à l'issue de la saison régulière les huit meilleures équipes du championnat. En finale, le CSP Limoges domine Strasbourg trois manches à zéro et remporte son dixième titre de champion de France.
L'USS Indianapolis à Pearl Harbor en 1937.
  • L'USS Indianapolis est un croiseur lourd de classe Portland appartenant à l'United States Navy lancé en 1931. Le 30 juillet 1945, il est torpillé par un sous-marin japonais et coule en douze minutes. Seuls 317 marins sur les 1 197 membres d'équipage survivent au naufrage.
  • Le Requin babosse se trouve dans les eaux tropicales et subtropicales du monde entier, au niveau du plateau continental. Il semble décliner, notamment dans le nord-ouest de l'océan Atlantique.
  • Dans le roman Dombey et Fils, publié par Charles Dickens en 1848 :
    • les personnages sont presque tous des « personnages-humeurs », caractérisés par une exagération, voire une excentricité, bonne ou mauvaise, qui tend à résumer leur personnalité.
    • la vision de l'Angleterre contemporaine reste éminemment artistique. Il est difficile, en effet, d'y faire la part entre ce que condamne l'auteur et ce qu'il admire.
    • l'emprunt à la littérature populaire issue du folklore légendaire, des mélodrames contemporains et de la pantomime traditionnelle est important.
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Dans les coulisses de la Wikimedia[modifier le code]

Carnation, Lily, Lily, Rose de John Singer Sargent. La toile est dans le domaine public, mais le Tate Britain avance que les reproductions numériques de la toile sont soumises au copyright au Royaume-Uni. Featured picture de la Wikipédia en anglais, cette photo a été prise dans le cadre du Google Art Project.
  • Magnus Manske poursuit sa tradition de logiciels ciblés : Wiki ShootMe. Si vous autorisez la transmission de vos coordonnées géographiques à l'application, celle-ci cherchera toutes les entrées Wikidata à proximité qui n'ont pas de lien vers au moins une photo dans Wikimedia Commons. Vous saurez ainsi quelles choses près de chez vous méritent d'être photographiées (shoot). Les photos pourraient aussi enrichir les articles des Wikipédias. [14]
  • Un développeur a conçu mwparserfromhell, un analyseur syntaxique à l'usage des bots parcourant les pages de la Wikipédia. Il l'a ainsi nommé pour exprimer la complexité du wikitexte et s'en sert pour détecter les copyvios dans la Wikipédia en anglais. [15] <commentaire de Cantons-de-l'Est : Il est masochiste. Profondément. Parce que le wikitexte est un enfer syntaxique, informatiquement parlant. Un exemple parmi tant d'autres : [[hiver|''hivernal'']], ''[[hiver|hivernal]]'' et ''[[hiver]]nal'', ainsi que les variantes avec les balises HTML (<i>...</i>) et les commandes CSS (<div style="font-style:italic...</div>), sont des fragments de wikitexte rendus de la même façon, tout en étant syntaxiquement différents.>

  • Tim Starling, l'un des responsables logiciels de la WMF, se réjouit des gains obtenus par l'usage de la HipHop Virtual Machine (en) (HHVM). Puisque Facebook en fait un usage intensif, Starling juge que le produit est stable. Il est également confiant que l'écosystème Wikimedia sera bien servi par un tel produit car Facebook l'utilise depuis des années. Il mentionne que le plus grand défi de l'équipe logicielle de la WMF a été d'assurer la compatibilité avec Lua, ce qui n'avait jamais été fait. La WMF a calculé que son usage divise par 2 le temps de rendu des pages. Starling est toutefois déçu des performances actuelles parce que les développeurs anticipaient un gain se situant entre 3 et 5. Ils planchent sur différents aspects de MediaWiki, ce qui pourrait mener au gain minimal espéré. La HHVM peut cependant provoquer des erreurs logicielles et partiellement corrompre le rendu HTML. Dans le but d'éliminer ces bogues, les développeurs demandent à la communauté de les rapporter. [16]
Pour activer HHVM, passez voir vos vos préférences.
Rapportez les bogues sur Phabricator, qui remplace Bugzilla. Mode d'emploi pour s'inscrire
On fait observer à Starling que les lecteurs qui ne sont pas identifiés jouissent d'un gain de vitesse comparativement aux lecteurs identifiés. Il explique que cette différence provient du traitement logiciel supplémentaire des requêtes des utilisateurs identifiés. En effet, au lieu d'être traitées par des serveurs qui font office de caches web, ces requêtes transitent par des serveurs en Virginie. Ce délai, se situant entre 100 et 300 ms en moyenne, serait la conséquence de mesures de protection contre le vandalisme et le spam (par exemple, si une page comprend des liens externes, le moteur de Wikipédia vérifiera qu'aucun n'est inscrit sur une liste noire ; cette vérification se fait en consultant des bases de données). [17]
Si vous souhaitez exprimer votre satisfaction à propos d'HHVM, laissez un mot (en anglais) sur cette page.
  • Si on connaît l'adresse de la page WorldCat (base de données bibliographiques en ligne de l'OCLC) d'un ouvrage, existe-t-il un outil logiciel qui remplit partiellement {{ouvrage}} ? Oui. (Faites un essai avec cette adresse : « worldcat.org/.../oclc/9566072 ».) Si vous ne connaissez pas le lien exact, lancez une recherche dans Google avec « oclc » suivi du titre (parce que les adresses WorldCat pertinentes contiennent toutes « oclc »). (fr)[18]
Hôtel des Invalides, du contributeur DXR, à qui l'on doit plusieurs photos primées.
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)
— Altamel : Wikipédia, la statue que n'importe qui peut modifier ?
— Peaceray : Désolé, même si c'est Wikipédia, certains aspects sont gravés dans la pierre [...][2]
Retour des lecteurs : vos suggestions sur la présentation de RAW ou ses prochaines publications sont les bienvenues ici.
Rédigé/traduit par Cantons-de-l'Est, Gtaf, Ickx6 et Simon Villeneuve
Citations originales
  1. (en) « So why not pay to maintain the greatest trove of human knowledge in the history of our species? »
  2. (en) « My annoyance was a symptom of my dependence on Wikipedia. I rely on it utterly. I take it completely for granted. »
  3. (en) « It’s also the most robust. The most easily accessed. And the safest. It exists on servers around the world so, unlike the library at Alexandria, it can’t be burned down. »
  4. (en) « Don't use Wikipedia as source, use the Wikipedia source as source. »
  5. (en) « It's the internet equivalent of McDonald's or Walmart for information. »
  6. (en) « They should take down Wikipedia for a day and then people realize how important it is. »
Notes
Références
  1. (en) Voir l'infolettre « This Month in GLAM » de septembre 2014
  2. (en) In the media », Wikipédia en anglais, 11 octobre 2014