Wikipédia:RAW/2014-08-01

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brèves[modifier le code]

Le silicium prendra-t-il le relais du carbone dans la montée de la complexité de notre Univers ?
  • L'Américain Robert Pogue Harrison a publié un billet sur la rupture technologique continuelle qui est typique de notre époque. [1] « Notre âge du silicium ne perçoit aucune gloire dans l'entretien, seulement dans la transformation et la rupture, ce qui nous amène à rejeter l'idée que, dans les temps anciens, ceux qui voulaient changer le monde étaient perçus avec crainte et suspicion[trad 1]. » Dans ces époques, notre monde, lieu où l'Homme vit, a été bâti et entretenu par les ancêtres. Il a donc été dans l'ordre des choses de rejeter ceux qui ont voulu le changer, car ils l'auraient rendu étranger. Hannah Arendt a résumé le coût humain de la rupture perpétuelle : « Le monde devient inhumain, inhospitalier aux besoins humains — qui sont les besoins des mortels — lorsqu'il est violemment soumis à un mouvement où il n'y a plus aucune forme de permanence[trad 2]. » Selon Harrison, la première moitié du XXe siècle a vu de nombreuses catastrophes politiques et autant de désastres moraux, tout comme le développement vertigineux des arts et de la science. Le XXIe siècle entretient ces bouleversements, notamment par les ruptures technologiques issues de la Silicon Valley.
Selon Harrison, il faudrait applaudir les sociétés de la Silicon Valley si elles rendaient notre planète plus hospitalière, ce qui n'est pas le cas. Elles participent à l'agitation mondiale en apportant toujours plus de changements, ce dont elles sont fières. Les quatre dernières décennies ont vu l'arrivée de produits qui ont créé des schismes : ordinateur personnel, Google, Facebook, iPhone, Twitter, etc. [NdE : jeux vidéos, Internet, Web, Wikipédia] Ces changements sont la conséquence d'une vision qui peut se résumer par « Change le monde[trad 3] », que beaucoup d'entrepreneurs de la Silicon Valley épousent. Toujours selon Harrison, il n'est donc pas étonnant que ce slogan exige au final de trouver de nouvelles façons, toutes plus ingénieuses les unes que les autres, de modifier l'ordinateur ou le téléphone intelligent pour en faire le premier et, dans un proche futur, le seul moyen d'appréhender la « réalité ». Les nouveautés technologiques produites par la Silicon Valley réduisent notre lien avec notre planète, lieu de notre vie. « Je ne vois aucun monde dans le collectif Borg de l'Internet, qui comprend un nombre infini de voix de drones ; pas plus que je ne considère les réseaux sociaux comme une société humaine ; ceux qui ne voient pas de différence sont déjà assimilés[trad 4]. »
Il rapporte que Google, Facebook et Apple ont créé des lieux de travail qui « protègent » leurs employés du monde extérieur. En contrepartie, pour avoir créé ces lieux clos offrant une foule de services, ces sociétés exigent un zèle infatiguable de leurs employés et ces derniers en viendraient à croire que leur univers de travail est plus réel que le monde extérieur. Toujours selon Harrison, plus les personnes sont connectées, plus elles sont ennuyantes. Il donne comme exemple des adolescents qui ont reçu un téléphone intelligent ou une tablette numérique. En quelques mois, leur exubérance, leur vitalité, leur personalité se sont progressivement éteintes ; ils ressemblent à des zombies continuellement branchés.
La chanteuse britannique Birdy au SWR3 New Pop Festival à Baden-Baden en 2013. Une image de qualité sur Wikimedia Commons, ainsi qu'une image remarquable sur les Wikipédias en allemand, en anglais et en persan.
« Le tribunal civil romain (en) a rendu son jugement (en italien, [PDF]) le 9 juillet 2014, annulant la poursuite et déclarant que la WMF n’est pas légalement responsable du contenu que les utilisateurs ajoutent librement sur les projets Wikimedia. » WI est cependant en attente d'une décision de la cour.
  • Wikimedia Israel, en collaboration avec la WMF, pousse plus loin ses initiatives éducationnelles en signant un partenariat avec le ministère de l'Éducation israélien. Les enseignants participants recevront une formation professionnelle sur l'art de la rédaction wikipédienne, dans le but de créer de nouveaux articles ou de les rendre plus complets. Le milieu scolaire israélien rédige déjà des articles, depuis le niveau primaire jusquau niveau universitaire. Dans certains cours, la rédaction d'articles est évaluée au même titre qu'un examen. Cet intérêt du ministère de l'éducation s'inscrit dans un objectif d'être à l'avant-garde. Par ailleurs, 84% de la population d'Israël consulte régulièrement la Wikipédia et 74 % des personnes sondées affirment qu'elle contient toute l'information dont elles ont besoin. [2]
  • « Treize ans après sa naissance, Wikipédia est en pleine crise d'adolescence. Le nouveau défi du site n'est pas tant de recruter de nouveaux membres que de garder ses fidèles contributeurs. » Ça serait en partie la conséquence de la grande popularité des téléphones intelligents et des tablettes numériques, qui ne sont pas munis d'un clavier conçu pour la rédaction. (fr)[3]
  • « Cacoo est une plateforme / application de création de schémas en tous genres. Elle est connectable à Google Drive. » Pour utiliser l'application, il faut s'inscrire (gratuit). Les schémas peuvent être exportés au format PNG ou SVG. (fr)[4]
  • L'homme d'affaires Yank Barry a annulé sa première poursuite judiciaire à l'encontre de wikipédiens anglophones (rappel) en raison d'une technicalité liée à l'État de Californie. Cette annulation n'est que stratégique et les avocats représentant Barry devraient déposer sous peu une seconde poursuite. Les documents déposés par ces derniers indiquent qu'il est reproché aux wikipédiens des propos diffamatoires dans la page de discussion de en:Yank Barry. [5]
  • Dans la dernière édition des RAW, nous avons souligné l'existence de comptes Twitter permettant de recenser les modifications faites à partir d'ordinateurs appartenant à différentes instances gouvernementales. Le 26 juillet, Radio télévision suisse rapporte qu'à la suite de modifications « sauvages » rapportées par le compte congress-edits, des administrateurs de Wikipédia en anglais ont bloqué pour 10 jours les contributions anonymes provenant des adresses IP du Congrès des États-Unis. (fr)[6] <On en parle au Bistro>
Une photo versée en réponse au défi des objets artificiels à couleurs primaires.
  • Wikimedia Commons met au défi les internautes de prendre des photos thématiques. Le concours mensuel existe depuis décembre 2013. Pour en savoir plus, lisez Défi photo.
  • Des sites Web demandent aux navigateurs Web de tracer une illustration cachée, sans intervention de l'internaute. Parce que chaque triplet « ordinateur-carte graphique-navigateur Web » rend cette illustration d'une façon presque unique, les sites peuvent associer, avec une probabilité élevée, ce rendu à un internaute en particulier, peu importe le site consulté. Cette technologie, appelée canvas fingerprinting, serait utilisée par 5 % des 100 000 sites les plus consultés. [8] En s'appuyant sur d'autres indices (adresse IP, par exemple), l'internaute peut être identifié avec une probabilité très élevée. Dès lors, les sites peuvent pister l'internaute, sans recourir aux cookies. Si vous utilisez Firefox ou Chrome, il est possible de prévenir, avec une probabilité élevée, ce pistage en chargeant l'extension Privacy Badger publié par l'EFF. <commentaire de Cantons-de-l'Est : Une fois l'extension chargée, un icône apparaît en haut ou en bas du navigateur. Rechargez cette page-ci, puis cliquez sur l'icône. Vous verrez une liste de domaines Web (ensembles d'ordinateurs reliés à Internet qui partagent la même adresse Web), dont wikidata.org et meta.wikimedia.org :
  • rouge : le domaine participe au suivi de votre navigation.
  • jaune : le domaine participe au suivi de votre navigation, mais il est nécessaire à la page que vous consultez.
  • vert : le domaine ne participe pas au suivi de votre navigation.>
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Labels de la semaine[modifier le code]

Constamment, la qualité de Wikipédia en français augmente grâce aux efforts de bénévoles passionnés. Ainsi notre wiki s'enrichit-il de 4 articles de qualité et 5 bons articles depuis le dernier RAW.
Le projet compte désormais 1 330 articles de qualité (AdQ) et 2 101 bons articles (BA)
.

Articles de qualité[modifier le code]

Officier et soldat des lanciers polonais de la Garde impériale (Knötel).
  • Le 1er régiment de chevau-légers lanciers polonais est une unité de cavalerie légère de la Garde impériale, créée par Napoléon Ier et en service dans l'armée française de 1807 à 1815. Ses mille cavaliers et trente-deux hommes d'état-major réalisent leurs premiers exploits pendant la guerre d'Espagne.Cela leur vaut de participer à la protection rapprochée de l'Empereur. En 1809, ils sont les premiers cavaliers de la Garde impériale à être dotés de la lance, et deviennent alors les « lanciers polonais ». Ce régiment s'illustre ensuite lors de la campagne de Russie. Après l'abdication de l'Empereur, la quasi-totalité du corps regagne la Pologne à l'exception d'un escadron sous le commandement de Jerzmanowski qui accompagne Napoléon sur l'île d'Elbe et charge aux côtés des lanciers rouges à Waterloo. Cet escadron est définitivement dissous le 1er octobre 1815.
  • Triaenops goodmani et Hipposideros besaoka sont deux espèces fossiles de chauves-souris, connues par seulement quelques mandibules trouvées en 1996 au Nord-Ouest de Madagascar. Ces espèces sont décrites en 2007 par la naturaliste Karen Samonds, à partir de ces matériels vieux de 10 000 ans tout au plus (Holocène). L'épithète spécifique de la première est dédiée à Steven M. Goodman, naturaliste américain, pour son travail sur les chauves-souris malgaches.
  • Magical Mystery Tour est un album des Beatles, sorti fin 1967 aux États-Unis parallèlement au film du même nom tandis que la version anglaise, mise en vente quelques jours après, est un double maxi de la bande originale contenant les six titres liés au film. Ces chansons marquent les derniers feux de la période psychédélique du groupe, les Beatles s'écartant de ce genre dès l'année suivante. Le disque connaît un grand succès, atteignant le sommet des charts de sa catégorie aux États-Unis.

Bons articles[modifier le code]

Le quartier des esclaves de Mos Esley où résident Anakin Skywalker et sa mère a été filmé à Ksar Ouled Soltane en Tunisie.
  • Star Wars, épisode I : La Menace fantôme est un film américain de science-fiction sorti en 1999 écrit et réalisé par George Lucas. C'est le quatrième opus de la saga Star Wars par sa date de sortie, mais le premier dans l'ordre chronologique de l'histoire. Le film suit le chevalier Jedi Qui-Gon Jinn et son apprenti Obi-Wan Kenobi. Il met également en scène le jeune Anakin Skywalker avant qu'il ne devienne un Jedi. Malgré un accueil critique mitigé, c’est un succès au box-office.
  • Le HMS Temeraire est un navire de ligne de la Royal Navy. Il sert au cours des guerres de la Révolution française et napoléoniennes. Lors de la bataille de Trafalgar en 1805, le navire vient à la rescousse du HMS Victory en difficulté et parvient à capturer deux navires français. Ce fait d'armes lui confère alors une importante renommée en Grande-Bretagne. Il est le sujet d'un tableau de Turner intitulé Le Dernier Voyage du Téméraire (1838).
  • Amsterdam est la commune la plus peuplée et la capitale du royaume des Pays-Bas, même si le gouvernement est basé à La Haye. Elle compte près de 800 000 habitants, au cœur de la région d'Amsterdam qui en regroupe environ 1 350 000. Amsterdam signifie « barrage (« dam » en néerlandais) sur l'Amstel ». Au centre de la vieille ville, on trouve sur la place principale du Dam le Palais royal d'Amsterdam. Plusieurs bâtiments figurent sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO, tandis que ses musées la hisse au rang de capitale culturelle du pays. Elle est également connue pour son « quartier rouge », où se mêlent prostitution et commerce du cannabis.
Sittelle de Krüper mâle
  • Le Rite français est un rite maçonnique constitué par le Grand Orient de France en 1783-1786. Descendant en droite ligne des usages premiers de la maçonnerie, il véhicule les plus anciennes traditions rituelles de la maçonnerie spéculative. Il est de nos jours pratiqué sous différentes formes par plusieurs obédiences maçonniques françaises, européennes et latino-américaines.
  • La Sittelle de Krüper est un petit oiseau pratiquement endémique de Turquie, suivant pour une bonne part la répartition du Pin de Calabre (Pinus brutia). Son nom rend hommage à son découvreur, l'ornithologue allemand Theodor Johannes Krüper. Cette espèce est menacée par le recul de son habitat, causé par la sylviculture et surtout par le développement touristique sur les côtes turques. Ses effectifs sont en déclin et l'espèce est considérée comme « quasi menacée » par l'Union internationale pour la conservation de la nature.
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Dans les coulisses de la Wikimedia[modifier le code]

  • J'ai, en tant que Cantons-de-l'Est, vécu une expérience troublante voici une semaine. Au hasard de mes lectures, j'ai découvert qu'un autre contributeur de la Wikipédia a aussi vécu une expérience semblable.
J'ai envoyé des informations, en me servant de la fonction Envoyer un courriel, à un nouveau contributeur dans le but d'établir une communication téléphonique. Quelle ne fut pas ma surprise lorsqu'il m'a appris qu'il avait très facilement trouvé ma page Facebook, celle où mon nom IRL apparaît. Après quelques recherches, j'ai compris comment on avait fait.
Dans Wikipédia, mon adresse courriel est renseignée. Quand j'envoie un courriel, le destinataire voit cette adresse. Or, c'est la même adresse que j'utilise dans Facebook. Le contributeur utilise les services d'Outlook.com. Dans le courriel qu'a reçu le nouveau, Outlook.com a ajouté ma photo et un lien vers ma page Facebook. Je spécule qu'Outlook.com a très probablement associé mon adresse courriel à une foule d'informations que j'ai laissées dans le Web.
En ce qui me concerne, cette information a modifié ma façon de communiquer avec les autres contributeurs en dehors de la Wikipédia. Quant à l'autre wikipédien que j'ai mentionné plus haut, si j'ai bien analysé ses commentaires, il a été amer de savoir que sa page Facebook a été consultée par un autre contributeur, sans que ce dernier ne soit invité à le faire.
  • Les institutions qui souhaitent verser leurs illustrations dans Wikimedia Commons pourront le faire plus facilement grâce à la boîte d'outils logiciels GLAMwiki Toolset Project. Auparavant, elles devaient recourir aux services d'un wikimédien déterminé, car il n'existait pas une telle boîte à outils. Elle n'élimine pas tous les obstacles, mais elle réduit significativement leur nombre. Peu importe la taille du projet, il faut éduquer le personnel, planifier le projet et s'assurer du suivi. Wikimedia Commons est en compétition avec Flickr et Google Art Project. Cette boîte à outils devrait le rendre plus agréable à utiliser. Par exemple, un contributeur britannique est parvenu à verser plus de 100 000 illustrations dans Wikimedia Commons grâce à ces outils ; les illustrations proviennent de la New York Public Library, de la Bibliothèque du Congrès, du Rijksmuseum Amsterdam et du Historic American Buildings Survey. Quatre chapters ont participé au développement de la boîte à outils, un projet d'Europeana qui a pris quatre ans à réaliser. [9]
  • Depuis février 2004, la Wikipédia en anglais maintient sur sa page d'accueil une section « Did you know... » (DYK), qui a pour but est de mettre en lumière des articles récemment créés. Des articles sans mérite ou comprenant des copyvios se sont parfois retrouvés dans cette section. Également, les années passant, le contenu s'est allongé et les règles se sont complexifiées. Même si plusieurs jugent que DYK est une bonne idée, des contributeurs demandent une refonte du système. [10]
The Rambling Man affirme que DYK a été conçue pour motiver les nouveaux contributeurs. Plusieurs ont témoigné que si cette section n'avait pas existé, il ne serait pas aussi actifs aujourd'hui. Cependant, en 2014, la plupart des propositions retenues proviennent de bénévoles qui cumulent plus de 10 000 contributions. De plus, si un contributeur parvient à placer une entrée dans cette section, il obtient des points lors du concours WikiCup. Selon The Rambling Man, des proposeurs s'échangent régulièrement des faveurs, parce que les propositions ne sont pas soumises à un processus aussi rigoureux que la labellisation d'articles. Il ajoute que plusieurs entrées sont banales : « Saviez-vous que le joueur B a joué dans la partie A ? » Dans le but d'allonger les propositions, des contributeurs écrivent : « Saviez-vous que le joueur B est né dans la ville A, mais mangent des pommes dans C ? » La section est mise à jour à toutes les 8 heures, et pour réussir à placer « son » information, il faut très bien maîtriser le wikitexte, particulièrement les modèles, un art assurément au-delà des talents d'un nouveau contributeur.
Pour sa part, Crisco 1492 juge que la Wikipédia en anglais est condamnée à voir augmenter son nombre d'articles. Il mentionne que la culture anglo-saxonne est largement documentée, au contraire des autres cultures. Il donne comme exemple les 600 articles sur la culture indonésienne qu'il a proposés et qui ont été acceptés au DYK. Il croit qu'il y a encore suffisamment de matériaux pour alimenter DYK pendant des années. Sensible à l'honneur de voir l'un de « ses » articles apparaître sur la page d'accueil, il a poursuivi son effort contributif. Il affirme avoir participé à la rédaction d'une centaine de featured articles. Crisco 1492 juge donc que DYK est essentiel, mais admet que dix ans d'existence a complexifié les règles et que la communauté doit les revoir, que ce soit pour les simplifier ou rejeter un paragraphe qui comprend une seule référence. Il affirme que, puisque DYK apparaît sur la page d'accueil, toute la communauté wikipédienne doit participer à l'élaboration des futures règles.
  • L'interface des sites mobiles de l'écosystème Wikimedia a été modifié pour faciliter leur consultation sur tablette numérique. Voyez pour fr.m.wikipedia.org. [11]
  • La présentation du blogue de la Wikimedia Foundation a changé le 31 juillet. Il est plus facile de laisser un commentaire. Également, il vous est loisible de rédiger un billet que la WMF pourra publier si elle le juge pertinent. [12]
  • La WMF développe Content Translation, un outil qui devrait faciliter la traduction d'articles. Il sera surtout utile aux personnes maîtrisant au moins deux langues. Une première phase de tests se déroule dans les Wikipédias en catalan et en espagnol, deux langues pour lesquelles il existe des outils linguistiques de qualité. [13]

Version MediaWiki : 1.24wmf14 (98c0e33)

  • La Wikipédia en anglais offre trois notifications de plus que celle en français : (1) FluxFlow, (2) Relecture de page et (3) Programme éducatif
    1. Flow : quand des modifications/ajouts touchent un flux d'échange auquel j'ai participé
    2. Relecture de pages : l'une de mes modifications a été relue (pertinent pour les contributeurs qui ne sont pas autopatrolled)
    3. Programme éducatif : signale un évènement relatif aux cours du programme éducatif auxquels je suis inscrit
  • PediaPress cessera de publier des livres à la demande. La société aurait produit environ 15 000 livres composés d'articles de la Wikipédia, ce qui ne serait pas suffisant pour assurer la santé financière du projet. [14]
  • Un tableau déroulant :
<commentaire de Simon Villeneuve : L'outil a quelques bugs, par exemple pour Annus Mirabilis d'Albert Einstein, pendant les 30 derniers jours, il semble faire une moyenne entre WikiViewStats (240) et stat.grok.se (4 872), alors que le premier chiffre est probablement le bon. De plus, on dit que la création d'une page {{USERNAME}}/EditCounterGlobalOptIn.js sur meta ou ici permettrait d'accéder à des informations supplémentaires. Chez moi, ça ne fonctionne pas. J'ai posé une question, mais je ne sais pas si c'est au bon endroit et je n'ai pas de réponse.
Autrement, je suis très heureux d'avoir une idée de l'ordre de grandeur de fréquentation des articles que j'ai créé. Ainsi, mes deux articles créés les plus fréquentés au cours de la dernière année concernent un tueur en série et une journée thématique de geeks.
Une prochaine étape, après avoir corrigé les petits bugs, serait de tenter d'évaluer quelle proportion de ces fréquentations est due aux bots.
>
  • Il est désormais possible de lier des catégories de Commons dans Wikidata.
  • Un utilisateur de Wikipédia en français aurait reçu des menaces de mort sur sa page de discussion utilisateur par un compte à objet unique. L'affaire a mené à différentes réactions, dont le masquage des menaces et d'une intervention virulente de la cible envers un administrateur, le blocage du compte à objet unique et de l'utilisateur ciblé, l'identification de l'adresse IP de l'auteur de la menace et la demande par un administrateur de ne pas divulguer publiquement les données liées à ce dernier.
    Il ne semble pas exister de procédure à suivre en cas de menaces de mort sur Wikipédia en français. La communauté de Wikipédia en anglais a déjà discuté longuement de ce genre d'attaque personnelle et a décidé de ne pas en faire une section spécifique de la page Wikipedia:No personal attacks. Sur Wikipédia en français, la section se rapprochant le plus du sujet sur Wikipédia:Harcèlement est peu développée.
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)
« Wikipédia c'est la nouvelle Bible. Personne ne sait qui l'a écrite, mais tout le monde a foi en elle[2]. »
Retour des lecteurs : vos suggestions sur la présentation de RAW ou ses prochaines publications sont les bienvenues ici.
Rédigé/traduit par Cantons-de-l'Est (d · c), Gtaf (d · c) et Simon Villeneuve (d · c)
Citations originales
  1. (en) « Our silicon age, which sees no glory in maintenance, but only in transformation and disruption, makes it extremely difficult for us to imagine how, in past eras, those who would change the world were viewed with suspicion and dread. »
  2. (en) « The world becomes inhuman, inhospitable to human needs—which are the needs of mortals—when it is violently wrenched into a movement in which there is no longer any sort of permanence. »
  3. (en) « Change the World »
  4. (en) « I do not consider the Internet’s Borg collective, with its endless drone of voices, a world, any more than I consider social media a human society; those who do not see the difference have already been assimilated. »
Notes
Références
  1. (en) Maarten Dammers, « Gazouillis du 27 juillet 2014 à 5h26 HAE », Twitter
  2. « Épisode 23 – L’IPv6 est arrivée », Frakir, (consulté le 1er août 2014)