Wikipédia:RAW/2014-06-13

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brèves[modifier le code]

« [Quand] j'ai commencé à écrire sur Wikipedia, je pensais et je n'étais pas le seul que les articles seraient très vite mis à jour, bref d'une certaine façon inconsciemment, il était pensé que les articles seraient rapidement actualisés et que la participation à wikipedia serait plus massive et répandue qu'elle ne l'est d'où le recours parfois alors au terme actuellement. Une chose m'intrigue, les articles encyclopédiques de type John Maynard Keynes, Aristote (pas John Dewey ) me semblent tendanciellement moins lus. J'ai parfois l'impression que si Wikipedia se maintient dans les sites les plus visités, il le doit plus à l'élargissement des thèmes traités qu'à la hausse de la consultation d'articles spécifiques. Nous aurions donc une "croissance extensive" et non "intensive"[1]. »

— Fuucx

Pour gagner sa vie, premier film de Charlie Chaplin (1914, 12 min 36 s).
  • Des journalistes s'émeuvent des erreurs contenues dans des articles de la Wikipédia en anglais. Leurs inquiétudes s'appuient sur une étude américaine qui a fait appel à la collaboration d'internes qui ont analysé le contenu d'articles sur les 10 maladies les plus coûteuses dans le système médical des États-Unis [1]. Alexander Doria s'est penché sur la méthodologie de l'étude qui amènerait les journalistes à affirmer que 90 % de tous les articles médicaux de cette Wikipédia sont erronés. Il observe que les internes n'ont pas noté les mêmes erreurs, il y a donc des discordances. Selon Doria, les journalistes ne distinguent pas discordances et erreurs. « Dès lors, les incohérences de l’étude prennent sens. Les auteurs transforment immédiatement le taux de discordance entre Wikipédia et la littérature scientifique en taux d’erreur, ce qu’aucun chercheur sérieux ne se risquerait à faire. » « Par un effet de boomerang insoupçonné, le destin de l’étude questionne davantage la fiabilité de la presse que celle de Wikipédia. » Il ajoute que seule la Wikipédia en anglais a été étudiée, alors que l'étude aurait été plus pertinente si des articles d'ouvrages semblables avaient été analysés. (fr)[2]
David Monniaux a aussi rédigé un billet sur le sujet. Il écrit qu'« un vrai argumentaire se fonde sur des publications sérieuses », dont ne fait pas partie une encyclopédie grand public. Il observe que l’Encyclopædia Universalis présente des carences et fait même l'hypothèse que la plupart des articles ont été rédigés dans les années 1970. Il rappelle que l’Encyclopædia Britannica confie la rédaction de ses articles à des non-spécialistes, ce qui amène Monniaux à conclure qu'elle comporte beaucoup d'erreurs. Il ajoute que les auteurs du Quid sont anonymes. La « principale source d'information du grand public, ce ne sont pas les encyclopédies et encore moins les traités spécialisés, ce sont la TV, les journaux et magazines grand public, et l'édition grand public. » Il est donc pessimiste sur la qualité des informations ainsi apprises. Il ne parvient pas à croire au sérieux d'une journaliste, même si elle est à l'emploi du journal Le Monde, qui lui parle d'art sans maîtriser des notions élémentaires sur le droit d'auteur. Il poursuit en mentionnant qu'aucun journaliste ne semble s'intéresser à la pertinence des informations sur Doctissimo.fr ou AuFeminin.com. « Quant à l'édition grand public, vu qu'un présentateur de météo à la TV peut publier un ouvrage sur le climat, une chanteuse un traité de médecine naturelle, un acteur de théâtre un ouvrage d'histoire, il faut admettre l'évidence : on publie ce qui se vend, pas ce qui a une quelconque valeur scientifique. » (fr)[3], (fr)[4], (fr)[5]
  • Flickr est l'un des plus importants entrepôts de photos publiées sous Creative Commons ou dans le domaine public. Des bibliothèques, des archives nationales, des fondations, des musées et des galeries d'arts ont téléversé des photos dans Flickr. La société a modifié substantiellement l'interface du site, ce qui prévient la récupération par un bot d'informations utiles (licence, auteur, etc.). Un script a été mis au point, mais il est fragile parce qu'il s'appuie sur l'interface Web du site, laquelle est susceptible de changer à tout moment. [6]
  • L'OMS rejoint d'autres institutions qui verseront leurs documents dans Europe PubMed Central (en), un répertoire de documents publiés sous une licence libérale à la façon de PubMed Central (PMC). « Europe PMC publie en accès libre presque 3 millions d'articles en recherche biomédicale, plus de 23 millions de résumés provenant de PubMed et environ 4 millions d'enregistrements en biologie et de brevets[trad 1]. » [7] <commentaire de Cantons-de-l'Est : PMC établit des partenariats avec des organismes dans différents pays qui souhaitent participer à sa mission. C'est le cas de Pubmed Central Canada.>
  • Le système d'exploitation open source Robot Operating System (ROS), offert avec un nombre imposant de bibliothèques logicielles, permet la création rapide de robots. Par exemple, LettuceBot est utilisé à la ferme pour détruire les jeunes pousses de laitues. Ce robot, grâce à ses capteurs visuels, effectue en quelques heures le même travail que 50 travailleurs accomplissent en deux jours. La NASA a mis en orbite Robonaut 2, qui s'occupera des tâches ménagères à bord de la Station spatiale internationale. Voici cinq ans, créer un robot demandait des mois de travail ; aujourd'hui, grâce à ROS, ça ne serait plus qu'un effort de quelques jours. De plus, les robots utilisant ROS peuvent échanger des informations utiles à leur travail, telles des cartes des lieux qu'ils ont nettoyés. [8]
  • Selon StatMyWeb.com, 13 internautes sur 100 consulteraient Wikipédia chaque jour, c'est-à-dire plus de 230 millions d'internautes. 21 % des requêtes proviennent des États-Unis, 9 % de l'Inde, 6 % du Japon, 6 % de l'Allemagne, 4 % de la Grande-Bretagne, 4 % de la France et 4 % de la Russie. La valeur de Wikipédia est estimée à 7,9 milliards USD. [9]
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Derniers labels[modifier le code]

Constamment, la qualité de Wikipédia en français augmente grâce aux efforts de bénévoles passionnés. Nous sommes heureux de vous présenter les quatre derniers articles de qualité et bons articles.
Le projet compte désormais 1 314 articles de qualité et 2 080 bons articles
.

Articles de qualité[modifier le code]

  • Sous la Restauration, les républicains français s'opposent à la monarchie et militent pour sa disparition. Ils sont présents à la chambre des députés à partir de 1816 et deviennent petit-à-petit une force politique. L'assassinat du duc de Berry, héritier du trône, le 14 février 1820 les fait entrer dans la clandestinité. En 1820, face à la dérive droitière de la Restauration, les républicains sont décidés à abattre la monarchie et fomentent plusieurs insurrections. Toutes échouent. Les républicains se reconstruisent ensuite grâce à l'arrivée d'une nouvelle génération et à l'alliance avec les royalistes modérés, victorieuse aux élections législatives de 1827. Les républicains sont les principaux protagonistes de la révolution des Trois Glorieuses, mais Adolphe Thiers et les libéraux la détournent à leur profit. Une seconde monarchie parlementaire est alors instaurée, et non une république.
Une Sittelle de Chine, photographiée descendant le long d'un tronc d'arbre, tête la première.
  • La Sittelle de Chine, petit oiseau, présente des parties supérieures sont gris-bleu, les parties inférieures chamois-grisâtre ternes à orange-cannelle, avec les joues blanches. Le mâle adulte se distingue par sa calotte très noire, quand celle de la femelle est de la même couleur que le dos, ou tout au plus gris foncé quand le plumage est usé. L'espèce se nourrit principalement d'insectes en été et complète son alimentation avec des graines et des fruits. Le nid est généralement placé en hauteur dans le trou d'un conifère. Le couple élève une nichée par an, comptant cinq ou six oisillons. Cet oiseau vit depuis le centre de la Chine jusqu'au Nord-Est du pays, jusqu'en Corée et dans l'extrême Sud-Est de la Russie.
  • Le Britannic est un paquebot transatlantique britannique mis en service en 1930 par la White Star Line. De taille moyenne et de vitesse faible comparé à ses concurrents directs, le navire est conçu pour transporter les passagers à des tarifs moindres. Il connaît le succès lors de son entrée en ligne. Affecté à la ligne transatlantique entre Liverpool et New York, ainsi qu'à des croisières durant l'hiver, il change de route pour partir de Londres lorsque la White Star fusionne avec la Cunard Line en 1934. Durant la Seconde Guerre mondiale, il est affecté au transport de troupes et ne reprend son service commercial qu'en 1948. Sa carrière peu troublée se poursuit jusqu'en 1960, lorsque le vieillissement de ses machines pousse la Cunard à le retirer du service et à le vendre à des démolisseurs.
  • Dombey et Fils est un roman anglais de Charles Dickens publié à Londres d'octobre 1846 à avril 1848. Avec ce septième roman, Dickens couronne une première phase de son œuvre créatrice, parvenue, selon la critique, à sa maturité. Le thème principal concerne l'orgueil démesuré d'un homme et sa rédemption. Les trois-cents premières pages concernent essentiellement les relations existant entre le personnage et son fils, qui se languit et meurt, et l'amour exclusif que se portent Paul et sa sœur Florence que Mr Dombey néglige sans retenue. Le reste du roman concerne plutôt le rapprochement père-fille, Ce titre a été bien accueilli par le public et la critique. Constamment réédité, il figure aussi au programme de littérature des établissements universitaires, et a été plusieurs fois à l'honneur en France aux concours du CAPES et de l'Agrégation d'anglais.

Bons articles[modifier le code]

  • Pascal Delhommeau, né en 1978 à Nantes, est un footballeur français. Évoluant au poste de défenseur central, il joue quatorze saisons au niveau professionnel et près de 300 matchs au sein de quatre équipes différentes : d'abord le FC Nantes de 1997 à 2002, année où il est prêté au FC Lorient. Il y remporte la Coupe de France 2001-2002. Il revient ensuite à Nantes où il reçoit le surnom du « Squale », pour ses qualités défensives ainsi que sa vigilance. En 2006, il rejoint le FC Metz puis en 2008, le Vannes OC, pour trois saisons. Il prend sa retraite professionnelle à la fin de la saison 2010-2011. Ensuite, Delhommeau intègre l'équipe de son village d'enfance, l'US Château-Thébaud, devenant éducateur auprès des jeunes joueurs.
  • Le Football Club de Chambly Thelle est un club de football français basé à Chambly dans le pays de Thelle en Picardie. Fondé en 1989 par deux frères, Fulvio et Bruno Luzi, il fait ses débuts en cinquième division de la Ligue de Picardie de football, dont il remporte directement la poule. L'histoire du club est une succession de promotions qui permet à l'équipe-fanion de s'extirper des championnats de district dès 2002, année où elle obtient sa promotion en Interdistricts de la Ligue de Picardie. Champion en 2005, le club évolue trois saisons en Promotion d'Honneur avant d'obtenir sa promotion en Division d'Honneur. Champion de Picardie en 2010, le club est alors affecté au groupe A de CFA 2. Pour la saison 2012-2013, le club est affecté au groupe A de CFA. Dès 2014, le club est promu en National.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Hinomaru Yosegaki est un porte-bonheur offert à un soldat et signé par sa famille, ses amis et ses camarades de classes. dans l'espoir qu'il revienne sain et sauf de la bataille.
  • Le drapeau du Japon est un drapeau blanc avec un grand disque rouge en son centre. La plus ancienne utilisation enregistrée d'un drapeau à motif solaire au Japon date de 701. Pendant la Restauration de Meiji, il devient un symbole majeur d'un Empire japonais en développement. Des posters de propagande, des manuels et des films en font une source de fierté et de patriotisme. Ces dernières décennies, des contentieux sur son usage ont engendré manifestations et poursuites judiciaires. Pour les Okinawaïens, le drapeau représente les événements de la Seconde Guerre mondiale et la présence militaire américaine qui a suivi dans cette région. Pour certaines nations occupées par le Japon, le drapeau est le symbole de l'agression et de l'impérialisme. Malgré les connotations négatives, les sources occidentales et japonaises indiquent que le drapeau est un symbole puissant et durable des Japonais.
  • L'hôtel Gabriel est un ensemble de bâtiments du XVIIIe siècle situé dans l'enclos du port à Lorient, en France. Ils sont l'œuvre de Jacques Gabriel, dans le cadre d'une commande passée par la compagnie perpétuelle des Indes. Les deux pavillons sont construits selon un plan symétrique et dans un style classique. Ils sont situés de part et d'autre d'une cour d'honneur. Ils sont détruits lors de la Seconde Guerre mondiale mais reconstruits à l'identique entre 1956 et 1959. Récupérés par la Marine royale en 1770 après la dissolution de la compagnie perpétuelle des Indes, ils sont utilisés par son état-major pendant près de deux siècles. En 2000, la municipalité de Lorient les rachète et y installe son service des archives.
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Recherche et éducation[modifier le code]

Article détaillé : meta:Research:Newsletter/2014/May.
  • Divertissement et sexe d'abord : Dans Wikipedia in the eyes of its beholders: A systematic review of scholarly research on Wikipedia readers and readership[2], des chercheurs passent en revue les études faites sur Wikipédia. Ils ont ainsi poussé plus loin leurs recherches antérieures publiées dans The People’s Encyclopedia Under the Gaze of the Sages[3].
Cette fois, ils se penchent sur 99 travaux publiés depuis juin 2011 qui portent sur le lectorat de l'encyclopédie libre. « Les études montrent que les articles liés au divertissement et à la sexualité se retrouvent en tête des consultations, représentant environ 40 % des visites[trad 2]. » Les chercheurs remarquent que Wikipédia est une source fréquemment utilisée pour obtenir de l'information en santé et en droit. « Une grande quantité d'universitaires ont une perception assez positive, bien que nuancée, de la valeur de Wikipédia[trad 3]. »
Les auteurs affirment que le lectorat le plus étudié est celui des étudiants, qui formerait un échantillon de convenance (en). Ils font plusieurs réflexions sur les implications pour la communauté wikipédienne, dont l'une suggère d'« intégrer un ou plusieurs algorithmes permettant d'estimer la fiabilité des articles de Wikipédia[trad 4] » semblables à WikiTrust.
  • Jésus pris en sandwich par Adolf : Dans Interactions of cultures and top people of Wikipedia from ranking of 24 language editions[4], les auteurs analysent 24 versions linguistiques de Wikipédia, langues qui couvriraient 59 % de la population mondiale et 68 % de l'ensemble des 30,9 millions d'articles de Wikipédia (février 2013). Ils ont utilisé des algorithmes tels PageRank, CheiRank (en) et 2DRank pour établir les 100 figures historiques les plus influentes pour chacune des versions linguistiques ainsi que pour toutes versions linguistiques confondues. Les auteurs font plusieurs observations, dont le nombre moyen de figures féminines dans le top 100 (environ 5,2).
Les 10 figures historiques les plus marquantes pour l'ensemble des 24 versions linguistiques
Rang Selon PageRank Selon 2DRank
1 Carl Linnaeus Adolf Hitler
2 Jésus Michael Jackson
3 Aristote Madonna
4 Napoléon Jésus
5 Adolf Hitler Beethoven
6 Jules César Mozart
7 Platon Benoit XVI
8 William Shakespeare Alexandre le Grand
9 Albert Einstein Charles Darwin
10 Élisabeth II Barack Obama
  • Dans Bipartite Editing Prediction in Wikipedia[5], les auteurs tentent de résoudre ce qu'ils nomment le link prediction problem. Grossièrement, ils veulent répondre à « Quel contributeur va modifier quels articles dans le futur[trad 5] ? » à l'aide d'un modèle biparti (bipartite network modelling). Ils affirment que cela pourrait permettre de faire des suggestions d'articles aux contributeurs, ce qui se rapproche de ce que fait SuggestBot (actif en 7 langues).
Les auteurs réussiraient à prédire quel article vous êtes susceptible d'éditer avec une mesure F (en) de 80 %.

Salle de lecture de la bibliothèque Hillman (en) de l'université de Pittsburgh.
  • Dans A Comparison Study on the Key Factors for Success of Social Authoring Systems – focusing on Naver KiN and Wikipedia[7], deux chercheurs comparent l'utilisation de Wikipédia en coréen et de l'outil Naver Knowledge de Naver. Le sujet est particulièrement intéressant considérant que la Corée du Sud est reconnue comme l'un des pays les plus connectés du monde alors que Wikipédia en coréen se classe au 23e rang des plus grandes wikipédias, après plusieurs langues rattachées à des pays considérés de moindre importance dans le cyberespace.
L'article semble en bonne partie avoir été traduit en anglais à l'aide de la traduction automatique, ce qui rend difficile l'analyse des résultats. Les chercheurs ont interrogé 132 internautes coréens. Ces derniers jugent que l'outil de Naver est plus facile d'utilisation que Wikipédia, mais l'écart est faible (73,5 % vs. 60,9 %). Selon l'article, il est important de rendre l'interface la plus conviviale possible.
  • Collin Anderson et Nima Nazeri ont eu recours à un logiciel qui a parcouru 800 000 articles de Wikipédia en persan et ont détecté 963 articles censurés en Iran[8]. Ils ont classé ces derniers dans différentes catégories et réalisé une infographie avec les résultats.
  • Géolocalisation automatique : Dans Georeferencing Wikipedia documents using data from social media sources[9], on présente différentes façons de géolocaliser automatiquement des articles de Wikipédia. De l'utilisation de mots-clic ou de gazouillis géolocalisés en passant par des photographies géolocalisées sur Flickr ou du texte d'autres articles de Wikipédia déjà géolocalisés, les auteurs affirment « qu'en utilisant 376 000 pages de Wikipédia dans leur modèle, l'erreur médiane est de 4,17 km, alors que l'utilisation de 32 millions d'images de Flickr amène une erreur médiane de 2,5 km. Le modèle combiné mène à une erreur de 2,16 km. En répétant la même expérience avec 16 millions de gazouillis comme seule donnée, on obtient une erreur de 35,81 km[trad 6]. »

  • Le ministre de l'éducation israélienne Shay Piron a manifesté un vif intérêt à augmenter la contribution des étudiants à Wikipédia en hébreu lors d'une rencontre du président de la WMF Jan-Bart de Vreede (en). Le site du ministère propose une formation à Wikipédia pour les enseignants. Le programme viserait également à développer des articles dans d'autres langues, notamment pour « améliorer l'image d'Israël à l'étranger. » (fr)[10]
Nombre d'articles créés sur Wikipédia en tamoul en fonction des années.
  • Wikipédia en tamoul : L. Bala Sundara Raman de chez Ziva Software analyse l'histoire de Wikipédia en tamoul depuis la fin de 2003. Il identifie ainsi trois phases distinctes. La première phase, [NdT : « survie »], s'étend jusqu'à mi-2005. La seconde phrase [NdT : « croissance exponentielle »] s'étend de mi-2005 jusqu'à avril 2007. La troisième phrase [NdT : « croissance linéaire »] s'étend d'avril 2007 à novembre 2008 (date de fin des données).
L'un des contributeurs les plus anciens et actifs de cette Wikipédia est Mayooranathan, qui a longtemps maintenu cette version linguistique à bout de bras et qui y a créé plus de 2 000 articles. [11]
<commentaire de Simon Villeneuve : Il n'y a pas de date de publication. Je ne sais pas à quel point l'information de cet article est encore d'actualité.>
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Dans les coulisses de la Wikimedia[modifier le code]

  1. Est-ce une page d'homonymie (Disambiguation items) ?
  2. De quel pays est-il citoyen (Country of citizenship) ?
  3. Quel est donc la date de naissance de cette personne (No date) ?
Pour savoir comment participer, consultez RAW 2014-05-30.
  • Si vous utilisez le navigateur Web Firefox, Opera ou Safari, il vous est loisible d'ajouter des informations dans Wikidata tout en profitant du confort de Wikipédia. Ajoutez cette ligne dans votre common.js :
$.getScript( '//en.wikipedia.org/w/index.php?title=User:Vlsergey/externalLinksEdit.js&action=raw');
Sauvegardez et rechargez (Ctrl + F5) Ensuite, naviguez à un article et recherchez « External links » dans le menu Outils de la colonne de gauche. Après l'avoir cliqué, une fenêtre d'invite apparaît (avec un message en russe : Идёт загрузка данных с Викиданных...). Après 1-2 secondes, une deuxième fenêtre apparaît. Celle-là comprend plusieurs onglets. Explorez-les. <On en discute au Bistro.>
Proposer ma candidature en anglais
TWL a aussi passé une entente avec la Royal Society pour 24 comptes qui permettent de consulter gratuitement des périodiques dans l'un des trois domaines suivants :
  1. biologie
  2. physique
  3. histoire des sciences
Proposer ma candidature en anglais

Présentation de Sumana Harihareswara.<commentaire de Simon Villeneuve : Cette vidéo est un bon exemple de la mauvaise disposition du bouton de lecture.>
  • Sumana Harihareswara, salariée de la WMF, a prononcé un discours sur la communauté wikipédienne lors de WikiConference USA. Dans le but de mieux évaluer cette communauté, elle a pris un congé de trois mois pour participer à des activités de l’Hacker School, où les gens doivent respecter quatre règles de bonne conduite : « pas de surprise feinte, pas de « Tu sais, on fait ceci... », pas de conseils/directives à distance et pas de sexisme, racisme, homophobie, etc.[trad 7] »[10]. Quand elle est retournée au travail, elle s'est sentie comme un poisson retournant dans des eaux bien connues, mais elle a observé que plusieurs wikimédiens et procédures sont déprimants. Elle a pensé aux gens qui quittent, qui envisagent de le faire ou qui ne veulent pas contribuer. Elle est très déçue que des wikimédiens font l'opposé de ce que demande ces quatre règles. Ce serait leur modus operandi lorsqu'ils créent des liens avec les autres. Elle regroupe ses observations sous le paradigme de « liberté vs accueil ». « Le mouvement wikimédien favorise de beaucoup la liberté, bien avant l'accueil. Pour plusieurs personnes du mouvement, la liberté d'expression [...] égale faire le con dans n'importe quelle situation. Critiquer durement les autres, changer les mots des autres, et faire n'importe quoi qui n'est pas légalement interdit[trad 8]. » « L'accueil [...] égale un discours exact, un discours juste, un discours utile et de la compassion. Ne dire et ne faire que ce qui aide les autres. La responsabilité première de n'importe quel citoyen est d'aider les autres à atteindre ses objectifs et de participer au bonheur des autres[trad 9]. » Pour elle, l'accueil doit prendre une place plus importante. Dire que telle personne cumule tant que contributions n'est pas une justification pour tolérer ses mauvais comportements. Si quelqu'un détruit l'accueil d'un lieu en utilisant sa liberté, la communauté ne doit pas tolérer ce comportement et doit envisager des sanctions qui peuvent aller jusqu'à l'exclusion. « Si nous n'excluons personne directement, alors nous excluons beaucoup de gens indirectement[trad 10]. » [12]
Wikipedia-logo.png
C'est vraiment simple:
Restez neutre
Ne jouez pas au con !
Ignorez les règles



  • Orlodrim maintient des statistiques sur les articles traduits de la Wikipédia en français. Au début juin 2014, il y aurait au moins 107 000 articles partiellement ou en totalité traduits d'une autre Wikipédia linguistique. La Wikipédia en anglais prend la part du lion avec environ 75 %, suivie de celles en allemand avec 10 %, en italien à 5 % et en espagnol à 5 %. <On en discute au Bistro>
  • Lila Tretikov, la directrice générale de la WMF, invite les wikimédiens à demander à un ami de faire une première modification à l'un des wikis de l'écosystème Wikimedia. Lorsque c'est fait, elle demande à l'ami de lui faire parvenir son appréciation de l'expérience en un paragraphe à lila at wikimedia point org. [13]
Toolserver.org est en 11e position, Amazon.com en 12e, INSEE en 16e, iucnredlist.org (liste rouge des espèces menacées de l'Union internationale pour la conservation de la nature) en 18e, Myspace en 21e et Facebook en 22e.
  • Au début juin, la Wikimedia Foundation Mobile Apps team annonce une refonte de l'application pour Android permettant d'éditer Wikipédia. [14] <on en parle au Bistro>
    <Commentaire de Simon Villeneuve : J'édite régulièrement avec ma tablette Asus Transformer Pad Infinity (en). L'application a un beau potentiel ; les accents sur mon clavier ne fonctionnaient pas avec Chrome et ils fonctionnent avec cette application et j'ai augmenté la vitesse de chargement des pages. Il y a cependant quelques lacunes. Il n'est pas possible de créer un nouvel article, ni de consulter certaines pages de l'espace non-encyclopédique telles ses contributions ou sa liste de suivi. Le moteur de recherche manque de flexibilité (j'ai tenté d'obtenir l'article Abū Ja'far al-Khāzin en écrivant et copiant-collant le texte de différentes manières dans la fenêtre de recherche, sans succès) et on ne peut pas éditer un article en entier, seulement par section. Certains caractères ne s'affichent toujours pas correctement (tel le tilde, qui donne ˜˜˜˜).>
  • Depuis quelques semaines, « Liste des auteurs » de la page « Historique » ne fonctionne plus. <On en parle à nouveau au Bistro.> L'outil semble s'être perdu lors de la migration du contenu de Toolserver vers WMFLabs.
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)
« « Si vos données sont sexy, vous devez les partager librement[trad 11],[11]. » »
— Sarah Stierch
Retour des lecteurs : vos suggestions sur la présentation de RAW ou ses prochaines publications sont les bienvenues ici.
Rédigé/traduit par Cantons-de-l'Est (d · c), Gtaf (d · c) et Simon Villeneuve (d · c)
Citations originales
  1. (en) « Europe PMC provides free access to nearly 3 million full-text biomedical research articles, over 23m abstracts from PubMed and 4m biological and patent records. »
  2. (en) « Studies have found that articles generally related to entertainment and sexuality top the list, covering over 40% of visits »
  3. (en) « a very large number of academic in fact have quite positive, if nuanced, perceptions of Wikipedia’s value. »
  4. (en) « incorporating one or more of the algorithms for computational estimation of the reliability of Wikipedia articles that have been developed to help address credibility concerns »
  5. (en) « which editors will edit which articles in the future. »
  6. (en) « using a language model trained using 376K Wikipedia documents, we obtain a median error of 4.17 km, while a model trained using 32M Flickr photos yields a median error of 2.5 km. When combining both models, the median error is further reduced to 2.16 km. Repeating the same experiment with 16M tweets as the only training data results in a median error of 35.81 km. »
  7. (en) « no feigned surprise; no "well-actuallys"; no back-seat driving; and no sexism, racism, homophobia, and so on »
  8. (en) « The Wikimedia movement really privileges liberty, way over hospitality. And for many people in the Wikimedia movement, free speech, as John Scalzi put it, is the ability to be a dick in every possible circumstance. Criticize others in any words we like, change each other's words, and do anything that is not legally prohibited. »
  9. (en) « Hospitality, on the other hand, is thinking more about right speech, just speech, useful speech, and compassion. We only say and do things that help each other. The first responsibility of any citizen is to help each other achieve our goals, and make each other happy. »
  10. (en) « If we exclude no one explicitly, we are just excluding a lot of people implicitly. »
  11. (en) « If you've got sexy data, you want to make it promiscuous. »
Notes
Références
  1. Fuucx, « Obsolescence programmée de certains articles », Wikipédia en français, (consulté le 9 juin 2014)
  2. (en)Okoli, Chitu and Mehdi, Mohamad and Mesgari, Mostafa and Nielsen, Finn Årup and Lanamäki, Arto (2014): Wikipedia in the eyes of its beholders: A systematic review of scholarly research on Wikipedia readers and readership. Journal of the American Society for Information Science and Technology . ISSN 1532-2882 (In Press) PDF
  3. (en) Okoli, C., Mehdi, M., Mesgari, M., Nielsen, F., & Lanamäki, A. (2012, October 24). The People’s Encyclopedia Under the Gaze of the Sages: A Systematic Review of Scholarly Research on Wikipedia. SSRN Scholarly Paper, Montreal. http://papers.ssrn.com/abstract=2021326
  4. (en) Young-Ho Eom, Pablo Aragón, David Laniado, Andreas Kaltenbrunner, Sebastiano Vigna et Dima L. Shepelyansky, « Interactions of cultures and top people of Wikipedia from ranking of 24 language editions », arXiv,
  5. (en) YANG-JUI CHANG, YU-Chuan Tsai et Hung-Yu Kao, « Bipartite editing prediction in Wikipedia », Journal of Information Science and Engineering, vol. 30, no 3,‎ , p. 587-603 (lire en ligne)
  6. (en)Ed Galloway et Cassandra DellaCorte, « Increasing the discoverability of digital collections using Wikipedia: the Pitt experience », Pennsylvania Libraries: Research & Practice, vol. 2, no 1,‎ , p. 84–96 (ISSN 2324-7878, DOI 10.5195/palrap.2014.60)
  7. (en) Seo-Young Lee, Sang-Ho Lee, "A Comparison Study on the Key Factors for Success of Social Authoring Systems – focusing on Naver KiN and Wikipedia", AISS: Advances in Information Sciences and Service Sciences, Vol. 5, No. 15, pp. 137 ~ 144, 2013,PDF
  8. cgcsblog, « Citation-Filtered » (consulté le 31 mai 2014)
  9. (en) Olivier Van Laere, Steven Schockaert, Vlad Tanasescu, Bart Dhoedt, Christopher B. Jones: Georeferencing Wikipedia documents using data from social media sources. Preprint, accepted for publication in: ACM Transactions on Information Systems, Volume 32 Issue 3 PDF
  10. https://www.hackerschool.com/manual#sec-environment
  11. (en) Sarah Stierch, « Gazouillis du 21 mai 2014 à 13h51 (HAE) », Twitter