Wikipédia:RAW/2014-02-14

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brèves[modifier le code]

  • « Or l’Encyclopédie a ce sort d’avoir été faite par des hommes supérieurs, par des hommes de moyen ordre, par des hommes médiocres et par des hommes un peu au-dessous de la médiocrité. Ici c’est l’Esprit des lois, ici c’est les Considérations sur les mœurs, ici c’est le Journal de Barbier, et ici c’est un almanach. Elle est donc la représentation exacte de la France pensante ou croyant penser de 1750 environ. Elle est, à en prendre comme la moyenne, l’opinion même de la France émancipée et curieuse de nouveautés vers le milieu du XVIIIe siècle. Il n’y a pas, à ma connaissance, un autre ouvrage au monde qui ait ce caractère. C’est un document historique absolument unique en son genre. »

    — Émile Faguet, L'Encyclopédie (1901), relu par Hsarrazin (d · c · b) et disponible en entier sur Wikisource en français depuis le 9 février 2014

PR et Wikipédia en allemand (allégorie). Image retenue pour le POTY 2013 de Wikimedia Commons. Une image semblable a gagné le troisième prix de 2012.
  • Selon un reportage diffusé en Allemagne, les firmes de relations publiques emploieraient des administrateurs de la Wikipédia en allemand. Une salariée d'une firme s'est félicitée de l'article sur un style architectural, dont l'un de ses clients propose des modèles préfabriqués. Un administrateur a bloqué le créateur de l'article, lequel a été conservé après une réduction conséquente de sa taille. [1]
  • Le gouvernement de l'Azerbaïdjan souhaite mettre en place un programme d'éducation auprès du public azéri qui a pour but d'expliquer le fonctionnement de Wikipédia et d'inciter la population à y participer. Cependant, Reporters sans frontières affirme que le président de cet État du Caucase s'oppose à la libre diffusion de l'information. Par exemple, il est interdit de discuter des membres de la famille au pouvoir sans autorisation préalable. Selon le 2014 World Press Freedom Index, les « journalistes et les blogueurs qui ne coopèrent pas s'exposent à des agressions physiques, des menaces de mort, des campagnes de salissage et le rapt[trad 1] ». Il y a donc motif de s'inquiéter de l'intérêt gouvernemental envers la Wikipédia en azéri. [2] <commentaire de Simon Villeneuve : La multiplication des cas d'instrumentalisation de l'encyclopédie par des groupes d'intérêt divers font en sorte qu'il est de plus en plus difficile d'avoir la FOI. Je prépare un PoV sur le sujet.>
  • « Parmi les articles sur les soins de santé [...] de la Wikipédia en anglais, 100 ont été consultés 1,9 million de fois l'an passé. Une étude a établi qu'il existe une corrélation entre les médicaments prescrits et les articles consultés [...] "De plus en plus régulièrement, les patients se fient aux réseaux sociaux pour partager et recueillir des informations sur leur santé"[trad 2]. » Les médecins consultent régulièrement cette Wikipédia. [3]
100 000 articles en latin.
  • Tokia Saïfi, député européen : « Même nous, nous avons le réflexe, quand nous cherchons une information sur n'importe quel sujet, Wikipédia est la première source d'informations. Donc, je trouve bien qu'il y ait une opération de communication sur les députés européens » (c'est-à-dire Wiki loves parliaments). (fr)[vidéo] de 45 s à min 1 s
  • Une Indienne rapporte ses expériences dans la Wikipédia en anglais. L'un de ses articles, sur une femme de lettres tamoule bien connue dans sa région, a failli être supprimé faute de sources. Avec l'aide d'un collègue indien, elle a prévenu sa suppression en rajoutant des sources. Elle a aussi participé à la rédaction d'articles sur les arts et les traditions orales de son pays, mais ils ont été sévèrement critiqué car ce sont des sujets inhabituels. Les manques criants sur la culture indienne ont servi d'incitatif à sa participation wikipédienne. Elle a aussi créé des articles sur la violence faite aux femmes indiennes. Elle demande si la disponibilité de plateformes à accès gratuit suffit à réduire la fracture numérique. Elle participe à un groupe qui s'est donné pour mission de réduire la « violence sexuelle » dans la Wikipédia en anglais. Elle souhaite également réduire l'aspect patriarcal de cette Wikipédia. Elle demande qu'une structure soit mise en place pour aider les femmes à combattre les attaques personnelles, l'hostilité et les confrontations sans qu'elles n'aient besoin de devenir plus masculine ou de justifier leur existence dans le mouvement FOSS. [4]
Participant-e-s à ArtAndFeminism à New York. <commentaire de Simon Villeneuve : J'aurais bien mis le logo, mais il est proposé à la suppression pour des raisons de possible violation des droits d'auteurs. Ce n'est pas le premier logo d'un projet type mind the Gap que je vois avoir des problèmes.>
  • Dans la dernière édition des RAW, nous vous avons parlé d'une activité tenue à la Cité des Sciences et de l'industrie de Paris le samedi 1er février dernier, activité visant à améliorer l'information encyclopédique concernant des femmes de science. La même journée, la communauté anglophone organisait une activité semblable dans le cadre d'une journée contributive ayant pour thème ArtAndFeminism. L'activité a permis de créer des dizaines de nouveaux articles et d'en améliorer plusieurs autres. Article du Signpost
  • « [...] est l'un de ces milliers de contributeurs anonymes qui font le succès du site. Depuis dix ans, il consacre une partie de ses loisirs à cette démarche citoyenne. » (fr)[vidéo] de min 18 s à min 27 s
Idole des Maures (Zanclus cornutus), un des poissons les plus emblématiques des récifs coralliens de l'Océan Indien.
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Bilan de Wikipédia en arabe[modifier le code]

Wikipédia en arabe compte un peu plus de 259 000 articles.
Emad Hajjaj, bédéiste arabe. L'une des milliers d'images importées sur Commons par Tarawneh (d · c · b).

Rami Tarawneh a complété son Ph.D. en Allemagne en 2003, année où il a lu son premier article de la Wikipédia. Il a été soufflé. Fils d'un réfugié palestinien, les livres ont été rares chez lui et il n'a jamais écrit plus que quatre-cinq phrases sur un sujet. Dans la Wikipédia en anglais, les articles sur le monde arabe comprenaient des stéréotypes (par exemple, les gens vivent dans des tentes et voyagent à dos des chameaux). Il a contacté un contributeur pour mentionner ces erreurs, et on lui a répliqué que Wikipédia est le fruit d'un travail collaboratif. La WMF lui a ensuite demandé de lancer une version en arabe.

Cinq Jordaniens, vivant en Allemagne, ont lancé la Wikipédia en arabe et ont commencé à écrire des articles. La première version de l'article sur l'eau contenait seulement « H2O ». Se sont ensuite greffés des gens de l'Arabie Saoudite, de la Syrie et de l'Égypte. Plusieurs ont joint les rangs pour exprimer leur point de vue sur le conflit israélo-palestinien. La communauté a dû et doit encore modérer les propos sur ce sujet chaud. Même si cette Wikipédia poursuit les mêmes idéaux que plusieurs autres Wikipédias, celles en anglais, en arabe et en hébreu ne commencent pas l'article « Jérusalem » de la même façon :

  • en : Jérusalem, située sur un plateau dans les montagnes judéennes entre la Méditérranée et la mer Morte, est l'une des plus anciennes villes du monde.
  • ar : Jérusalem est la plus grande ville de la Palestine historique, tant par sa superficie et sa population, que par son importance religieuse et économique.
  • he : Jérusalem est la capitale et la plus grande ville de l'État d'Israël, comptant plus de 800 000 habitants.

Les articles poursuivent sur l'importance historique de cette ville pour trois religions (chrétienne, islamique et judéo-chrétienne). Des contributeurs de l'Arabie Saoudite croient qu'il s'agit d'une Wikipédia musulmane. Donc, puisque les chrétiens sont des infidèles, ils exigent que les chrétiens soient interdits de rédiger quoi que ce soit dans la Wikipédia en arabe. La communauté explique à chacun de ces contributeurs les politiques et les règlements, tout en corrigeant les informations biaisées. En 2005, la communauté comptait environ 20 contributeurs. Chaque nouveau, même dans l'erreur, pouvait rédiger des articles. Elle a donc pris le temps de « corriger » les contributeurs « délinquants ». La femme de Tarawneh l'a aussi disputé pour le temps passé à collaborer (une fois, il est resté connecté 32 heures de suite). Il lui a répliqué qu'il n'agissait pas pour le compte du site, mais pour le monde arabe. Aujourd'hui, ses yeux brillent quand il parcourt la liste des articles sur les Fatimides, les Abbassides et tous les califats. Il affirme que tout enfant, même vivant dans le Sud de la Jordanie, peut lire leur contenu.

L'idée d'information libre attire des wikipédiens à temps plein et des gens travaillant pour des régimes autoritaires. Quand le site est bloqué par un pays, il faut recourir aux réseaux de connaissances pour lever le blocage, car les lois sont peu effectives dans cette région du globe.

En 2007, Tarawneh cumule les responsabilités wikipédiennes, en plus d'être administrateur de la Wikipédia en arabe. La même année, il est retenu à l'aéroport d'un pays du Moyen-Orient. Des policiers exigent qu'il transmette l'adresse IP d'un contributeur qui a écrit des propos controversés sur des dirigeants. Il réplique qu'il peut le faire, mais qu'il lui faut 48 heures. Il en profite pour communiquer l'incident et des collègues créent un faux problème pour le discréditer et lui faire perdre son statut. Lorsqu'il donne son nom d'utilisateur et son mot de passe aux forces de l'ordre, les informations sont inaccessibles. Depuis, cette Wikipédia a sensiblement modifié ses pratiques au point que plus personne ne peut consulter les informations de tous les contributeurs. Selon Tarawneh : « Une seule personne qui détient tous les droits s'expose à de graves dangers [...] Le type d'accès que vous détenez est très sensible. Au Moyen-Orient, vous pouvez détruire la vie d'une personne[trad 3]. » L'incident à l'aéroport a motivé cette communauté à faire plus, la vitesse de création des articles a augmenté.

En 2012, après 10 ans d'efforts concertés sous la houlette de Tarawneh, la WMF porte son attention sur cette Wikipédia qui comprend plus de 600 contributeurs actifs. Selon son analyse, les Arabes sont avides d'informations. Elle lance donc un programme éducatif qui vise à inviter les gens des pays arabes à collaborer. Le programme obtient du succès selon la WMF, mais Tarawneh juge que le contrôle exercé par une entité éloignée mine la cohésion de la communauté arabe. Selon son analyse, le programme ajoute des octets, mais pas des wikipédiens. En effet, plusieurs bénévoles sont des étudiants qui ne font que leurs devoirs. Certains ne font que copier des traductions d'articles de la Wikipédia en anglais, traductions effectuées par le service Google Translate. Selon un professeur jordanien, responsable du programme éducatif sur place, les articles sont de bonne facture, surtout si les professeurs les vérifient. Le responsable du programme pour le monde arabe, Tighe Flanagan, explique que la WMF préfère des résultats tangibles, c'est-à-dire plus d'octets. Tarawneh se plaint que Flanagan a une vision occidentale du monde arabe, alors que plusieurs natifs de cette région du globe feraient mieux, à cause de leur éducation. Quand il a demandé à la WMF d'embaucher une personne sur place, elle a répliqué que la Wikipédia en arabe a besoin de supervision. La WMF lui a aussi expliqué que si la situation ne lui plaît pas, il peut lancer son propre projet, comme lorsqu'il a lancé la Wikipédia en arabe en 2002. [5]

Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Labels de la semaine[modifier le code]

Constamment, la qualité de Wikipédia en français augmente grâce aux efforts de bénévoles passionnés. Cette semaine, la moisson est belle, avec certes un seul article de qualité, mais dix bons articles. Nous sommes heureux de vous les présenter ici.
Le projet compte désormais 1 270 articles de qualité (AdQ) et 2 010 bons articles (BA)
.

Articles de qualité[modifier le code]

Une statue devant le Centre Bell représente Béliveau
  • Jean Béliveau est un joueur de hockey sur glace canadien. Il remporte dix coupes Stanley, deux trophées Hart et une fois le Trophée Art Ross. Le club des Canadiens lui rend hommage en retirant le numéro 4 en octobre 1971. Dès 1972, il est admis au Temple de la renommée. Il est Grand officier de l'Ordre national du Québec et également compagnon de l'Ordre du Canada. Contenu promu le 9 février 2014

Bons articles[modifier le code]

  • Gamal Abdel Nasser (1918 - 1970) fut le second président de l'Égypte de 1956 à sa mort. Après une carrière militaire, il organisa en 1952 le renversement de la monarchie de Méhémet Ali et accéda au pouvoir. À la tête de l'Égypte, il mena une politique socialiste et panarabe appelée nassérisme. Il est aujourd'hui considéré comme l'un des dirigeants les plus influents du XXe siècle. Contenu reconnu bon le 6 février 2014
  • La révolte de Boston est un soulèvement populaire qui eut lieu le 18 avril 1689 contre le gouverneur du dominion de Nouvelle-Angleterre, Edmund Andros. Nommé en 1686, il s'attira les foudres de la population locale en prenant diverses mesures impopulaires. À la suite de la révolte, le dominion fut dissous et les anciennes autorités coloniales reprirent leurs fonctions. Contenu reconnu bon le 6 février 2014
  • Le trotteur Norfolk est une race de cheval carrossier et de selle développée vers 1750 dans l'Est de l'Angleterre, et en particulier le Norfolk. Il excelle dans les courses de trot montées et attelées très populaires au début du XIXe siècle. La race telle qu'elle est connue décline après les années 1840 et finit par être fusionnée avec le carrossier du Yorkshire pour donner un cheval d'attelage élégant, nommé le Hackney. Contenu reconnu bon le 7 février 2014
  • L'équipe de Nouvelle-Zélande de football, surnommée les « All Whites » ou les « Kiwis », dispute la première rencontre de son histoire en 1922. Affiliée à la FIFA en 1948, elle en occupe le 89e rang mondial. La Fédération est membre fondateur de la Confédération du football d'Océanie en 1966, où elle remporte quatre fois le trophée et en est la meilleure nation. Elle compte également deux participations à une phase finale de la Coupe du monde, en 1982 et en 2010. Contenu reconnu bon le 8 février 2014
1988 : Une première en bobsleigh pour la Jamaïque.
  • En 1988 à Calgary au Canada, pour la première fois, la Jamaïque participe à des Jeux olympiques d'hiver, uniquement en bobsleigh. Ils terminent à la 30e position sur 38 classés en bob à deux. Son équipe à quatre inspire le film Rasta Rockett, sorti en 1993. Contenu reconnu bon le 8 février 2014
  • Le Carolina Marsh Tacky est une race chevaline native de Caroline du Sud aux États-Unis il y a 400 ans. Elle est bien adaptée aux marais de cet État. Les chevaux ont été utilisés par les colons pendant la Révolution américaine, puis pour les travaux agricoles, l'élevage du bétail et la chasse. La race est considérée comme étant en danger critique d'extinction : il reste seulement 276 spécimens en 2011. Contenu reconnu bon le 10 février 2014
  • Les IXes Jeux olympiques d'hiver ont lieu à Innsbruck en Autriche en 1964. Ils rassemblent 1 091 athlètes de 36 pays, participant dans six sports et dix disciplines qui regroupent un total de trente-quatre épreuves officielles. La luge fait son entrée au programme olympique. La Corée du Nord, l'Inde et la Mongolie font leurs débuts aux Jeux d'hiver. Comme la neige manque, l'armée en amène des milliers de mètres cubes. L'Union soviétique est première au tableau des médailles avec vingt-cinq récompenses dont onze en or. Elle est suivie de l'Autriche, qui obtient douze médailles dont quatre d'or. Contenu reconnu bon le 10 février 2014
  • La saison 2013 de l'équipe cycliste FDJ.fr est la dix-septième de l'équipe dirigée par Marc Madiot. Elle participe à l'ensemble du calendrier de l'UCI World Tour et aux courses des circuits continentaux de cyclisme. L'équipe est victorieuse à trente-trois reprises sur le World Tour et deux circuits continentaux mais elle rate son Tour de France. Dix-septième au classement mondial, la formation française voit son meilleur représentant, Thibaut Pinot, occuper la trente-troisième place du classement individuel. Contenu reconnu bon le 10 février 2014
Rodriguez signant des autographes après un concert en 2007.
  • Sixto Díaz Rodríguez, connu sous le nom Rodriguez, est un auteur-compositeur-interprète, musicien de rock et folk américain. Il ne sort que deux albums studio au début des années 1970, qui ne connurent pas le succès. Revenu à une vie normale, il est néanmoins devenu très célèbre en Afrique du Sud, où ses albums ont été piratés puis diffusés en masse, au point de devenir l'un des artistes les plus appréciés des jeunes de la classe moyenne blanche. Deux fans le retrouvent grâce à Internet et organisent une série de concerts en Afrique du Sud en mars 1998, devant des milliers de personnes. Le film Sugar Man, qui raconte leur histoire, obtient l'Oscar du meilleur film documentaire en 2013 et permet à Rodriguez de connaître la célébrité aux États-Unis et en Europe, où il réalise des tournées en 2013 et 2014. Contenu reconnu bon le 11 février 2014
  • Les batailles de Lexington et Concord sont les premiers engagements militaires de la guerre d'indépendance des États-Unis. Elles se déroulent le 19 avril 1775 dans le comté de Middlesex de la province de la baie du Massachusetts. Ces batailles sont symboliques pour les Américains car elles sont des éléments déclencheurs de la future indépendance des États-Unis et des preuves visibles de leur recherche de liberté. Contenu reconnu bon le 12 février 2014
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Recherche et éducation[modifier le code]

Pays membres du COPUOS. Il y a un an traversait et explosait dans le ciel russe le météore de Tcheliabinsk, faisant environ un millier de blessés et de nombreux dégâts matériels. Depuis, le COPUOS a créé un groupe d'intervention visant à établir une stratégie pour prévenir de telles menaces. Pour en savoir plus, consultez la nouvelle n:Impact cosmique : l'ONU presse les nations d'agir développée par un membre du projet pédagogique au Cégep de Chicoutimi.
  • Les Wiki-Pedials, un néologisme créé par un journaliste du magazine Forbes, sont des jeunes nés au tournant du siècle qui font moins de recherches scolaires que leurs prédecesseurs et qui sont moins critiques des informations trouvées dans Internet. « Puisque les informations dans Internet sont lues à la suite de recherches via Google et que les sources d'informations, comme Wikipédia, sont rédigées par un grand nombre de collaborateurs, plus souvent qu'autrement, la vérité sera mieux présentée car dans le cas contraire, les critiques fuseront de toutes parts[trad 4]. » « Alors que la télévision et la radio ont influencé l'Occident pendant le XXe siècle, un nombre de plus en plus élevé de personnes consultera en premier le Web pour comprendre les évènements contemporains[trad 5]. » [6]
  • Un professeur universitaire enseigne les rudiments de la collaboration wikipédienne. « [...] en premier, les étudiants éprouvent du malaise à contribuer à Wikipédia. Ils pensent qu'ils vont la briser et deviennent intimidés à cause de l'exposition mondiale[trad 6]. » Les étudiants sont aussi intimidés de montrer le fruit de leur travail, écrit sur une page brouillon de Wikipédia, à des collègues. Selon la professeur, leur travail est bonifié. Pendant l'exercice, les étudiants améliorent leurs compétences en communication et partagent des connaissances. Ils rapportent également améliorer leurs compétences en rédaction. [7]
Pour ce faire, les chercheurs ont analysé l'historique des cinq pages les plus révisées de Wikipédia en anglais et en ont extrait les phrases fortement éditées au cours du temps, mais faisant toujours référence au même événement. Ils y ont appliqué le textual entailment (en), une technique de traitement automatique du langage naturel permettant grosso modo de détecter si la nouvelle mouture de la phrase suit ou non la même logique que la première version.
La publication se concentre surtout sur l'établissement de la technique et commente peu les résultats obtenus concernant les cinq articles étudiés. Selon les auteurs, « ce type d'analyse permettra aux gestionnaires de la communauté de mieux cerner la structure des discussions et d'identifier les arguments clés[trad 7]. » Ils affirment également que cela pourrait permettre de « notifier les utilisateurs lorsque leurs arguments sont remis en cause[trad 8]. » [8]
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Dans les coulisses de la Wikimedia[modifier le code]

Intérieur de la machine à chiffrer M-209 que les États-Unis ont utilisée pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans Wikimedia Commons, la photo est une image de qualité cypher machine rotors-IMG 0557.jpg. Dans la Wikipédia en anglais, elle est featured picture cypher machine rotors-IMG 0557.jpg.
  • Wikipédia n'a pas participé à un effort coordonné de protestations contre la surveillance de masse. En effet, The Day we Fight Back, tenu le 11 février 2014, n'a vu la participation d'aucune Wikipédia linguistique, même si des discussions ont eu lieu dans certaines. [9]
  • 1 % de toutes les contributions proviennent d'appareils mobiles. [10]
  • Le titre de SBM Offshore, conglomérat néerlandais, a chuté à la suite d'allégations de pots-de-vin publiées dans un magazine et dans l'article de la Wikipédia en anglais. Elles proviendraient d'un ex-employé qui aurait tenté de faire chanter le groupe néerlandais. [11]
  • En Finlande, toute levée de fonds doit être approuvée par la police dans le but de prévenir les fraudes. La WMF n'a pas obtenu une telle autorisation pour les précédentes levées de fonds. Le ministère responsable de la police a demandé des informations à la WMF. [12]
  • La WMF a créé un poste dont la tâche se concentre sur le suivi des lois sur le copyright. Le poste est occupé par un représentant d'intérêts (lobbyiste). [13]
  • Wikimedia Israel a tenu son deuxième hackathon. Pendant une journée, des programmeurs de tout horizon et tout âge ont modifié le code qui fait tourner Wikipédia dans le but de l'améliorer. Une équipe de jeunes programmeurs a créé une application qui analyse une photo et trouve l'article de l'endroit où elle a été prise. Une autre équipe développe un gadget qui montre une carte Google des lieux qui n'ont pas de photo dans Wikipédia. Un troisième groupe a présenté un outil capable de créer de façon autonome un diaporama à partir d'un article de la Wikipédia (avec titres et photos). [14]
  • Le nouveau moteur de recherche CirrusSearch a répondu à 1,5 % de toutes les requêtes en décembre 2013. Les développeurs souhaitent le déployer à plus grande échelle, dont la Wikipédia en anglais, mais ont besoin de serveurs supplémentaires avant de le faire. [15]
  • La WMF a publié sa nouvelle politique des marques sous une licence Creative Commons. La présentation de la politique la rend assez facile à comprendre et à lire. La politique clarifie sous quelles conditions les marques peuvent être utilisées (par exemple, évènement local centré sur la contribution wikimédienne ou encore logo sur un gâteau qui ne sera pas vendu). Pour profiter des marques de la WMF sans crainte de soucis, respectez les directives d’identité visuelle. [16]
  • La société Check Point a découvert une vulnérabilité dans MediaWiki qui aurait permis à des pirates informatiques de prendre le contrôle des serveurs de l'écosystème Wikimedia. La société a averti les développeurs qui ont corrigé le bogue et rapidement publié le correctif. (fr)[17]
  • Letartean (d · c), ancien arbitre récemment démissionnaire, publie un billet en deux parties sur l'arbitrage Touriste-Patrick Rogel. Il s'exprime sur trois critiques envers la décision : (1) étude des gestes de Patrick Rogel après la phase d’argumentaire et de témoignage, (2) invention de la notion d’« incivilité » et (3) décision difficile à mettre en œuvre. En ce qui concerne ce dernier point, il explique que le CaR a tracé les lignes directrices que doivent suivre les administrateurs si Patrick Rogel (d · c) ne respecte pas les recommandations de la décision du CaR. Cette façon de faire tranche avec les décisions antérieures qui ont demandé des actions sans que les exécutants n'évaluent leur pertinence ou modulent leur intensité. (fr)[18], (fr)[19]
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)
« La parfaite valeur est de faire sans témoin ce qu'on serait capable de faire devant tout le monde. »
François de La Rochefoucauld
Retour des lecteurs : vos suggestions sur la présentation de RAW ou ses prochaines publications sont les bienvenues ici.
Rédigé/traduit par Cantons-de-l'Est (d · c), Gtaf (d · c) et Simon Villeneuve (d · c)
Citations originales
  1. (en) « recalcitrant journalists and bloggers are exposed to physical attacks, death threats, smear campaigns and abduction »
  2. (en) « The top 100 English Wikipedia pages for health care topics were accessed an average 1.9 million times over the course of the past year. And analysis of prescription drug sales found a correlation between page views and medicine use [...] "Increasingly, patients are turning to social media as an essential forum for obtaining and sharing information related to their health" »
  3. (en) « It’s very dangerous for a single person to have all the rights. It’s not a matter of ownership. The kind of access you have is very serious. In the Middle East, you could destroy somebody’s life. »
  4. (en) « Since facts on the Internet are Googled, and information hubs like Wikipedia are written from a large collaborative base, it means that more often than not, the truth will now be more accurately represented or critical comments will resonate in every source. »
  5. (en) « Whereas TV and radio impacted the western world in the 20th century, an ever-increasing number of people will now turn to the Web as their primary source for understanding current events. »
  6. (en) « students are initially uncomfortable with contributing to Wikipedia. They think it will break and become intimidated because of the global visibility. »
  7. (en) « this kind of representation helps community managers to understand the overall structure of the discussions and which are the winning arguments. »
  8. (en) « notify the users when their own arguments are attacked. »
Notes
Références
  1. (en) Elena Cabrio, Serena Villata et Fabien Gandon, « A Support Framework for Argumentative Discussions Management in the Web », Extended Semantic Web Conference,‎ (lire en ligne)