Wikipédia:RAW/2013-02-17

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brèves[modifier le code]

Guêpiers d'Europe. Image ayant recueilli le plus de votes lors de la ronde finale de POTY 2012.
Patron possible pour un gâteau d'anniversaire de Wikipédia en galicien.
  • Le litige entre la WMF et Internet Brands (IB) concernant Wikivoyage est terminé. Une entente entre les deux a été signée le 14 février. Rappelons qu'IB avait déposé une requête fédérale contre la WMF, puis avait retiré cette dernière. En septembre 2012, c'est au tour de la WMF de déposer une plainte contre IB afin d'obtenir un jugement d'une cour de justice américaine spécifiant qu'IB ne peut bloquer d'aucune manière le projet. Depuis que Wikivoyage a intégré l'écosystème Wikimedia, plusieurs langues se sont ajoutées ; polonais, roumain, finnois, hongrois, chinois et japonais. Également, plus de 9 000 entrées ont été ajoutées en différentes langues. [1]
  • Une équipe de 4 chercheurs spécialisés en analyse des réseaux sociaux publie une étude dans Social Network Analysis and Mining se penchant sur le processus d'élection des administrateurs. Se basant sur les élections d'administrateurs de Wikipédia en polonais depuis l'initiation de la procédure en 2005, les chercheurs ont créé un multidimensional behavioral social networks à partir des éditions des votants. Selon eux, le modèle est suffisamment précis pour permettre d'effectuer des recommandations de candidats. [2]
  • « [...] Wikipédia s’impose comme un « OSTNIC », un objet socio-technique non identifié de la connaissance. » [3] <Commentaire de Cantons-de-l'Est : Wikipédia serait-elle l'encyclopédie du Hollandais volant ?>
Champ de bataille d'une guerre d'édition (allégorie). L'article (bille) change de version à chaque fois qu'il frappe un contributeur (bumpers, kickers et autres). Pour une simulation plus réaliste, voir (en) [vidéo] Revert Network of Wikipedia Article on "Safavid dynasty" sur YouTube.
  • Le WikiWarMonitor est de retour. Créé et entretenu par le projet ICTeCollective, financé notamment par le 7th Framework Program de la commission européenne, cet algorithme détecte et classe les guerres d'éditions sur différentes versions linguistiques de Wikipédia. [4]
    L'outil donne notamment, pour 10 versions linguistiques, la liste des 100 articles les plus controversés. En consultant la liste pour Wikipédia en français, nous pouvons voir que les 10 articles les plus controversés seraient :
  1. Ségolène Royal
  2. Objet volant non identifié
  3. Témoins de Jéhovah
  4. Jésus de Nazareth
  5. Sigmund Freud
  6. Attentats du 11 septembre 2001
  7. Affaire Mohammed al-Durah
  8. Islamophobie
  9. Dieu (christianisme)
  10. Débat sur l'énergie nucléaire

  • Un article publié en automne 2012 dans La Revue canadienne de l'apprentissage et de la technologie présente une étude sur l'utilisation de Wikipédia réalisée auprès de 184 étudiant-e-s de premier cycle de l'université nationale de Singapour. Les facteurs cognitifs et sociaux déterminant l'utilisation de Wikipedia et la recherche d'information précise notamment qu'« [en] dépit des mises en garde et des inquiétudes exprimées par le milieu universitaire, l’importance en salle de classe des outils d'apprentissage en ligne tels que Wikipédia continuera de croître. »
    « Parmi la panoplie de ressources disponibles sur Internet, Wikipédia [...] est devenue l'outil de recherche favori chez les internautes. Selon une étude du Pew Research Center, Wikipédia est le site le plus populaire auprès du monde de l'éducation, recevant six fois plus de visites que Yahoo! Questions/Réponses, le deuxième site le plus populaire. »[trad 1].
    L'étude affirme notamment que les étudiantes sont plus à même de consulter Wikipédia que les étudiants et que le type de motivation (intrinsèque vs extrinsèque) jouerait un rôle, bien que ce dernier point ne soit pas clair. [5]
  • La Wikipédia en anglais, combien d'heures-hommes pour la construire ? Un peu plus de 100 millions selon deux chercheurs américains. [6]
  • OpenStreetMap offre des représentations 3D d'immeubles. [7] Deux suggestions à explorer :
    1. Willis Tower. Cliquez sur le « globe » dans le haut de la page : une carte apparaît en surimpression. Zoomez à l'échelle de 50 m, des volumes en fils apparaissent. Draguez la carte. Cliquez sur une rue, le cours d'eau ou un immeuble : leur nom s'affiche.
    2. Tours Petronas. Cliquez sur le « globe » dans le haut de la page : une carte apparaît en surimpression. Zoomez à l'échelle de 10 m, des volumes en fils apparaissent. Draguez la carte. Au sol, les immeubles dessinent des formes géométriques planes, elles sont en rouge.
    Ces cartes sont gourmandes en termes de calculs. Il est possible que votre ordinateur ralentisse beaucoup.
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

La fabrication des canulars[modifier le code]

Les canulars existent depuis longtemps sur Internet. Au début des années 2000, les chatons bonsaï avaient fait grand bruit.
Il existe plusieurs sites, dont notamment HoaxBuster, permettant de recenser les canulars sur la toile.

Dans un op-ed du Signpost, Resident Mario discute de la fabrication des canulars dans la Wikipédia en anglais. [8]

Selon lui, voici plusieurs années, « la presse écrite s'est beaucoup intéressée à Wikipédia à cause du vandalisme des internautes de passage, des gribouillis incompréhensibles, des commentaires agressifs et des simples blanchiments, surtout le fait de trolls et d'écoliers, qui ont vu le modèle d'édition libre comme une invitation à y provoquer le plus de dégâts possibles[trad 2]. » Cette perception du public, que la Wikipédia est bourrée d'erreurs et continuellement vandalisée, a beaucoup freiné sa construction pendant ses premières années, au moment où elle s'est engagée dans la bataille de la pertinence et de la précision, qui sont toujours d'actualité. Selon lui, cette bataille est gagnée depuis longtemps. Toutes les années de croissance incontrôlée ont fait de la Wikipédia en anglais le plus grand compendium que le monde ait jamais connu.

Les modifications sont étroitement surveillées et les vandalismes rapidement supprimés grâce à des outils efficaces, tels que Twinkle, Huggle, les révocations, la semi-protection et les bots. Selon lui, le vandalisme tel qu'il a été connu voici quelques années a pratiquement disparu. En effet, les pages les plus consultées subissent jusqu'à 50 % de révocations. Le fait que la plupart des vandalismes évidents durent moins de quelques secondes a redoré la réputation de la Wikipédia en anglais. Voici cinq ans, tout programme tentant d'intéresser les enseignants à la Wikipédia aurait échoué, aujourd'hui il obtient du succès. Les contributeurs réguliers ne sont plus perçus comme des marginaux.

Trop de scepticisme n'est pas mieux. Dans les années 1980, Fred Hoyle affirme que l'archaeopteryx est un canular. Il sera démenti par la suite.

Une nouvelle forme de vandalisme prend le pas sur l'ancienne : la fabrication des canulars. La politique sur le vandalisme de la Wikipédia en anglais est complexe et détaillée. Elle se résume par « volontairement apporter des modifications abusives à la Wikipédia mènera à un blocage[trad 3] », une menace souvent mise à exécution. La politique sur les canulars est nettement plus courte. C'est que ceux-ci sont plus difficiles à mettre à jour à cause de l'état transitoire de la Wikipédia. Le site est en quelque sorte piégé entre deux états : il est le fruit de l'époque où tout le monde a écrit sur n'importe quoi et tend maintenant à devenir un projet qui fait autorité et est exact. La croissance transversale a cédé la place à la croissance en profondeur. Cette forme de croissance attire et exige des spécialistes. Ce passage s'est accompagné d'une division par deux du rythme de création de nouveaux articles et d'une diminution du nombre de contributeurs. D'ailleurs, cette décroissance fait mentir les prévisions « fantaisistes » de la Wikimedia Foundation. « Le projet a atteint sa limite de saturation -- dit autrement, il n'y a plus suffisamment de personnes hors de la communauté qui possèdent à la fois la volonté et les connaissances qui assureront la croissance -- ce qui a pour conséquence qu'un nombre de plus en plus réduit de contributeurs aguerris doit maintenir un projet de plus en plus vaste, de plus en plus complexe[trad 4]. »

Resident Mario explique que dans ses domaines de prédilection, il est capable de juger si un apport est valable, mais ailleurs, surtout dans les domaines très spécialisés, il en est incapable. En ce qui concerne ces domaines, il juge que la situation n'est pas critique, car les trolls et les vandales sont peu attirés par ces sujets, puisqu'ils sont peu connus des internautes. Il explique qu'il y a eu des débats sur la pertinence d'introduire les pending changes (les modifications apparaissent dans les articles seulement si elles sont validées par des contributeurs de confiance) [NdT : comme la Wikipédia en allemand le fait], mais la Wikipédia en anglais n'utilise pratiquement pas cet outil. La fabrication des canulars prendra de plus en plus d'ampleur au fur et à mesure que le nombre de contributeurs diminuera et que le nombre d'articles augmentera.

Il continue en expliquant que le contenu prétendument encyclopédique peut être introduit de trois façons : (1) sans référence, (2) en s'appuyant sur une référence hors ligne qui ne dit rien de tel et (3) en citant une référence fabriquée (le plus souvent hors ligne). Il pose indirectement la question : Combien d'entre nous a déjà vérifié l'exactitude d'une référence ? Réponse : très peu. « Après tout, nous sommes ici pour rédiger, pas pour analyser les sources des articles rédigés par les autres, une tâche ennuyeuse que la plupart d'entre nous refuse de faire [trad 5]. »

La fabrication des canulars peut toucher plusieurs articles et les canulars apparaître dans les articles labellisés, articles qui devraient rapidement les éliminer. Selon Resident Mario, le processus de labellisation est surtout assuré par deux grandes catégories de contributeurs : (1) des réviseurs qui connaissent bien le système et (2) des curieux expérimentés qui veulent explorer une nouvelle facette de la contribution tout en aidant à réduire le nombre d'articles en souffrance. Dans ces deux groupes, les contributeurs ne sont le plus souvent pas familiers des sujets et, par conséquent, sont incapables de juger de la qualité des sources, tout comme de leur pertinence. S'ils s'opposaient à l'usage d'une source, qui les appuieraient ? Si un article est labellisé, il est fort probable qu'il le soit sans qu'un spécialiste n'ait jugé de son contenu. Il est donc possible qu'un canular soit introduit dans cet article, et qu'il se propage vers d'autres articles par copier-coller ou par l'ajout de wikilien.

En décembre 1973, il provoque un incident sanitaire aux États-Unis.

Différentes études de la Wikipédia en anglais ont démontré que, dans l'ensemble, son contenu est le plus souvent exact. L'information fausse est statistiquement négligeable au regard du reste. Puisque la fabrication des canulars est si facile, pourquoi y en a-t-il si peu ? Avant de répondre à cette première question, il faut répondre à une autre : « qui sont les vandales ? » La création d'un canular durable demande de l'expertise. Il faut connaître la façon d'inscrire des citations et de créer des références tout en faisant montre de compétences intellectuelles dans des activités qui ne sont le plus souvent le fait que de trolls peu outillés ou d'écoliers qui s'ennuient. Ces efforts forment le plus souvent une barrière infranchissable aux vandales potentiels. Quand un canular est ajouté à la Wikipédia, les études ont démontré que la communauté est relativement efficace pour les supprimer. Chaque découverte a été largement médiatisée, mais ils sont peu nombreux et peuvent être découverts.

Resident Mario termine en mentionnant que la Wikipédia est très vulnérable à ce type d'attaque. Si un groupe déterminé et de haut calibre veut lancer une campagne de salissage, la fabrication de canulars est la voie à privilégier. La découverte périodique de canulars est une tache sur la crédibilité et le bien-être de la Wikipédia. Quand un canular est mis à jour et médiatisé, il diminue sa réputation. Ce n'est pas un problème facile à résoudre, mais la communauté doit prendre conscience de son existence.

Dans les commentaires laissé après l'op-ed, deux ont attiré l'attention de Cantons-de-l'Est :

  1. Un contributeur suggère de se méfier de tout article dont les références les plus importantes ne peuvent être vérifiées en ligne, ou encore dont le contenu ne peut être vérifié ailleurs.
  2. Un autre (A) mentionne qu'il a éprouvé un doute à propos d'un article et a proposé sa suppression. Le rédacteur principal de l'article (B) s'est présenté au bureau de A pour déclarer qu'il connaissait son pseudonyme et lui demander de retirer sa demande de suppression. Pour réduire les doutes, B a changé une source, qui se trouve derrière un paywall. A s'est promis de la vérifier une fois de retour au campus universitaire, ce qu'il n'a pas fait. Plus tard, l'article a été supprimé. A suggère aux contributeurs de faire ce genre de vérification dès que l'occasion se présente.
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)

Dans les coulisses de la Wikimedia[modifier le code]

Le crâne de l'homme de Piltdown, découverte officiellement annoncé le 18 décembre 1912. Les parties en blanc ont été reconstituées.
  • Le décès d'une personne provoque régulièrement un pic du nombre de consultations dans la Wikipédia en anglais<Commentaire de Simon Villeneuve : En français également, voir Effet charognard.>. Les internautes seraient-ils attirés par la mort ? L'auteur du billet avance que la mort et le sport retiennent l'« attention des foules ». (fr)[9] <commentaire de Cantons-de-l'Est : Voici des lunes, j'ai entendu que le sexe, le sang et le sport (SSS) font vivre les journaux.>
  • Un contributeur de la Wikipédia en français a demandé son blocage. Lorsque Zivax (d · c) a demandé, étonné, la confirmation, le contributeur a répliqué : « Bien sûr que non, mauvais manip j'ai du me tromper en voulant envoyer un compte créé pour vandaliser (qui a été bloqué d'ailleurs). »
  • Wikidata
    • Les modifications sont faites seulement si vous acceptez qu'elles soient publiées sous CC0.
    • Si vous parlez plusieurs langues, vous pouvez l'indiquer sur votre page utilisateur en utilisant le modèle #babel. Passez voir la PU de Cantons-de-l'Est pour un exemple. Si vous parlez trois langues, le moteur affichera les descriptions dans ces trois langues dans toutes les pages d'éléments.
    • Les deux premiers essais de déploiement de Wikidata sur la Wikipédia en anglais ne se sont pas bien déroulés la semaine passée. Ils ont été arrêtés après respectivement 5 et 10 minutes. [10] Un nouvel essai est en cours, et semble bien se dérouler. [11] Pour voir le service en action, parcourez la section Languages dans la colonne de gauche de Consumer Reports et cliquez sur Edit links. (fr)[12]
  • Lua est activé depuis quelques jours dans la Wikipédia en français et d'autres wikis. [13] Son usage rend plus facile la création de modèles, tout comme la maintenance. À fonction équivalente, un module (c'est le nom donné à un script) exige moins de calculs qu'un modèle en wikitexte. (fr)[14]
  • Des contributeurs de la Wikipédia en anglais perçoivent que la pourriture des liens web (link rot) est un problème suffisamment important pour s'intéresser au sort de WebCite. En effet, ce site, qui sert de mémoire pour les pages web disparues de la Toile, éprouve des problèmes financiers qui risquent de le faire disparaître. Ces contributeurs souhaitent que la WMF prenne le site sous son aile. [16]
Discuter (les commentaires sont automatiquement inclus ici)
« Dites, ça ne vous ennuie pas trop de supprimer ma promo ?
Pouvez-vous m'expliquer en quoi cela vous dérange ? »
— 90.84.144.182 [1]
Retour des lecteurs : vos suggestions sur la présentation de RAW ou ses prochaines publications sont les bienvenues ici.
Rédigé/traduit par Cantons-de-l'Est (d · c) et Simon Villeneuve (d · c)
Citations originales
  1. (en) « Among the vast range of resources available on the Internet, Wikipedia [...] has become the most preferred research resource among Internet users (Garriga, 2006). According to a study by the Pew Research Center (Raine & Tancer, 2007), Wikipedia is ranked as the most popular site for educational references, drawing six times more traffic than Yahoo!Answers, the second most popular site. »
  2. (en) « Wikipedia gets quite a bit of press attention from drive-by vandalism, incoherent scribbles, rude gestures, and just plain page blanking perpetuated by Internet trolls and schoolchildren who take the site's free-to-edit model as an invitation to cause as much havoc as possible. »
  3. (en) « Intentionally making abusive edits to Wikipedia will result in a block »
  4. (en) « The project has reached its saturation limit—put another way, there simply aren't enough new people out there with both the will and the smarts to sustain growth—and the result is that an increasingly small, specialized body of editors must curate an increasingly large, increasingly sophisticated project. »
  5. (en) « After all, we're here to write content, not to pore over other articles' sourcing, a tedious operation that most of us would rather not perform. »
Notes
Références
  1. 90.84.144.182 (d · c), « sans gêne », sur la page de discussion de Lomita (d · c), 14 février 2013